-
Le 31 January 2015 à 19:01 | mise à jour le 09 February 2015 à 07:54

Dis, c'est quoi le gratton en roller ?

Dis, c'est quoi le gratton en roller ?

Vous le savez, sur ReL, on n'esquive aucune question, et surtout pas les questions de débutant, alors aujourd'hui, on a décidé de se pencher sur ce terme barbare qui parle à la plupart d'entre nous : le gratton...

Mis en ligne par 

Gratton, graton ?

Roller sur route au MarocGratton : si vous regardez dans le dictionnaire, vous tomberez sur la définition de ce met bien connu des habitants du sud-ouest : un aliment composé des tissus adipeux de porc, de canard ou d'oie. Bref, pas très ragoutant et surtout pas vraiment en rapport avec le roller !

Et pourtant, le gratton existe bel et bien : celui qui vous endort les pieds de ses vibrations, celui qui rend le patinage désagréable, celui qui vous donne envie de remplacer vos patins en carbone par une bonne vieille paire de charentaise, celui qui n'en finit jamais, celui qui casse votre vitesse, celui que vous reconnaissez les yeux fermés, celui que vous maudissez en permanence, celui qui glisse sous la pluie, celui qui vous empêche de suivre le vélo qui vous double, celui qui vous fait patiner comme un canard... on pourrait continuer des kilomètres comme ça.

Notre définition

La définition du gratton est assez subjective, on peut parler de gratton à partir du moment où l'on considère qu'une surface sur laquelle on patine devient désagréable à cause de ses irrégularités.

L'arrivée plus ou moins rapide de cette sensation va considérablement varier en fonction du diamètre de vos roues, entre du 56 mm et du 125 mm, on ressent une sacré différence !

Origine du gratton

Si l'on excepte les routes abimées, Le gratton est souvent lié à la granulométrie du revêtement sur lequel vous roulez. C'est à dire à la taille des composants de l'enrobé bitumineux. Les revêtements de route se composent d'un mélange de gravier, de sable et d'un liant de goudron ou de bitume. Plus les grains sont gros et moins la route est lisse.

Synonymes de gratton : revêtement rugueux, abrasif

Quelques types de revêtements

Les enrobés noirs

Voie verte de la VaunagePour le roller, un enrobé noir de faible granulométrie (0/4 ou 0/6 en principe) est tout à fait adapté. Cela veut dire que les grains font une taille entre 0 et 4 ou 0 et 6 mm. Plus les granulats utilisés sont de petites tailles, moins le revêtement entraine de nuisances sonores et de vibrations.
Les enrobés noirs bitumineux ont une bonne durée de vie. 

Les enrobés colorés

Sur les voies douces, on trouve souvent des revêtements colorés. Leurs surfaces sont résistantes et plus ou moins rugueuses. Ils possèdent de très bonnes qualités d’adhérence. Ils peuvent être réalisés dans une grande palette de couleurs : rouge, beige, jaune, vert, bleu... Ces revêtements sont environ 3 fois plus chers à produire que du bitume classique. Ils sont appréciés pour leur solidité, leur caractère lisse et homogène. 

Les enrobés à liant végétal

Il existe aussi des enrobés à liant végétal qui conviennent bien pour les rollers et les cyclistes. On en trouve sur de plus en plus de voies vertes en milieu naturel. Ils offrent une très bonne adhérence mais donnent souvent la sensation de craquer sous les roues, un peu comme si on roulait sur de miettes de pain...

Liens utiles

Tracer un parcours de raid en roller

Un document sur les différents types de revêtements

Texte : Alfathor
Photos : rollerenligne.com
Mis en ligne  le 31 January 2015 - Lu 6398 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB