-
Le 28 December 2014 à 22:56 | mise à jour le 28 December 2014 à 23:03

Voie verte de l'Entre Deux Mers - Roger Lapébie (33)

Voie verte de l'Entre Deux Mers - Roger Lapébie (33)

Nous vous invitons aujourd'hui à une escapade de 52 km depuis Bordeaux en direction de Sauveterre-de-Guyenne sur la voie verte de l'Entre Deux Mers, également appelée piste Roger Lapébie (33). Une balade vallonnée !

Article par 

Présentation

Départ possible depuis Bordeaux

Voie verte Roger LapébieLa piste démarre en réalité à Latresne (45 km). Il est cependant possible de partir du centre ville de Bordeaux, et plus précisément du Pont de Pierre. On trouve d'abord un bout de bande cyclable, puis une piste en site propre qui amène à Floirac, puis Bouliac.

La piste longe la Garonne sur quelques kilomètres avant de bifurquer vers Lastresne. Elle est assez étroite (environ 2 m) et la terre ainsi que la mousse ont envahi une partie de la moitié côté fleuve. Il faut donc être vigilant, en particulier en période hivernale.
En passant l'autoroute, on arrive sur une zone pavillonnaire calme où l'on peut emprunter la route, bien plus roulante que la piste à cet endroit.
En suivant la piste, on arrive à un rond point. Il faut continuer de suivre la piste, traverser... et on arrive au début officiel de la voie verte à Latresne. 

Depuis Lastresne vers Créon, ça monte !

Les premiers 500 m de piste vers Latresne Bourg sont un peu grattonneux mais passent facilement. Il faut faire attention à la mousse en période hivernale. On passe un pont en métal pour aller vers le centre, là encore, mieux vaut se laisser rouler. D'autre part, vous allez croiser de nombreux vélos sur votre trajet... la plupart ralentissent à peine en vous croisant. Restez vigilants !

Le dénivelé entre Latresne et Créon est positif, on monte très régulièrement pour passer de 5 à 102 m. Autant dire que le retour va beaucoup plus vite !La partie entre Latresne et Créon a été rénovée fin 2013. Elle possède un enrobé en bon état dans l'ensemble. Entre Sadirac et Créon, le sol semble être un béton mélangé à du gravier fin. Il reste bien roulant.Sur le parcours, vous trouverez régulièrement des tables pour pique-niquer et parfois des bancs. Il y a même des sanitaires à Créon. Sur le trajet, vous croiserez aussi des gites, des bistros. De quoi s'arrêter si besoin.

Attention aux débris en hiver

La piste est praticable, même en hiver, toutefois, elle est vite jonchée de branches et de feuilles mortes. Elle traverse de nombreux sous-bois. Prévoyez des roues qui accrochent.

De Créon à Sauveterre-de-Guyenne

Nous n'avons pas parcouru cette partie en roller, mais elle semble utilisable. Le relief fait des montagnes russes. On descend depuis Créon (102 m) avant de remonter vers La Sauve (87 m) puis de redescendre vers Espiet (52 m). On trouve à nouveau une bosse entre Espiet et Frontenac (34). Ensuite, la piste monte tranquillement jusqu'à Sauveterre-de-Guyenne (78 m). Relativisons cependant, étant donné que l'on est sur une voie verte, la déclivité ne dépasse jamais les 3%, train oblige !

Conclusion

Nous avons bien apprécié cette balade hivernale malgré le froid. La voie verte présente une bonne variété de paysages et de reliefs. On apprécie le fait qu'il n'y a pas de barrières pour couper la vitesse... mais du coup, vous devez être prudents aux intersections ! Soyez aussi vigilants avec les vélos qui vous font comprendre qu'ils sont chez eux.

Galerie photo de la piste Roger Lapébie sur mediaskates.com

Voie verte Roger Lapébie

Carte

Piste Roger Lapebie

Liens utiles

La piste Roger Lapébie sur spotland.fr

Galerie photo de la piste Roger Lapébie sur mediaskates.com

La piste sur le site de l'AF3V

Texte et photos : Alfathor
Mis en ligne  le 28 December 2014 - Lu 2520 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB