-
Le 15 December 2014 à 09:49 | mise à jour le 24 December 2014 à 18:53

Temps de réaction : l'importance des 10 premiers mètres (par Sila Coaching)

Temps de réaction : l'importance des 10 premiers mètres (par Sila Coaching)

Sur un sprint, la réussite du départ est déterminante. Elle peut conditionner un bon placement dans un peloton. Sila Coaching propose aux entraîneurs une fiche pour les aider à perfectionner la technique de départ de leurs patineurs...

Article par 

En pratique

Sila Coaching

        L'échauffement est essentiel

  • Minimum 10 min à allure constante à Pied
    ou en roller
  • Echauffement des adducteurs avec mouvements spécifiques et actifs
  • Exercices pour augmenter la fréquence cardiaque
  • Plusieurs départs en augmentant progressivement l’intensité

De nombreux athlètes ont gagné des compétitions grâce à leur excellent départ. Le temps de réaction est l’un des points clés afin de le réussir. Il est donc important de le travailler minutieusement.

SILA Sport vous propose sur cette fiche des idées d’exercices afin de développer des compétences clés liées au temps de réaction de l’athlète. Tous les exercices proposés se font sous forme de départ arrêté de 20 m avec, de préférence, plusieurs athlètes.

Objectifs

  • Développer sa concentration
  • Développer sa réactivité
  • Augmenter sa vitesse générale

Exercices pour développer la concentration

Exercices visuels

Départ d'une patineuse du Vénézuela sur 300 m à RosarioExemple 1 : Utilisez un objet visuel comme un foulard. Quand l’entraineur agite cet objet, les athlètes démarrent pour une course sur 20m départ arrêté

Exemple 2 : Même exercice que le précédent mais avec des objets de couleurs différentes. Les athlètes doivent démarrer lorsque l’entraineur présente la bonne couleur définie au départ.

Exercices auditifs

Exemple 1 : Utilisez un objet auditif comme un sifflet. Quand l’entraineur utilise cet objet, les athlètes démarrent pour une course sur 20m départ arrêté

Exemple 2 : Même exercice que le précédent mais avec des objets de sons différents (sifflets plus ou moins aigus,klaxon...). Les athlètes doivent démarrer lorsque l’entraineur utilise l’objet défini audépart

Variante

Pour augmenter la difficulté, vous pouvez utiliser les signaux visuels et auditifs sur le même exercice. Diversifiez et changez les types de signaux régulièrement

Exercices pour développer la réactivité

Le temps de réaction détermine l’efficacité dans les 2 premiers mètres de course. Ces premiers mètres feront la différence. Il est important de sensibiliser vos patineurs à l’idée que sur la majorité des courses de vitesse le classement à l’issue du premier virage est le même que le classement final de la course.

Exercices au départ

Exemple 1 : Mettez vos athlètes dans des positions spécifiques pour les mettre en difficulté au départ : Assis, allongé, sur le dos, sur le ventre, en tailleur...

Exemple 2 : Donnez un exercice à effectuer pendant ou avant le départ : se lever sans les mains, faire une pompe en se relevant, aller toucher le mur avant de partir, poser un ballon à un endroit précis...

Exercices de l'entonnoir

Définissez un entonnoir ou une simple zone de passage pour les patineurs qui font la course. Celle-ci peut être plus ou moins large, et située plus ou moins loin du départ. Le but étant de passer le premier dans la zone définie. Plus cette zone sera proche du départ et plus le rôle du temps de réaction sera important dans la bonne éxécution de l’exercice. Travaillez toujours sur une distance d’environ 20 m.

Exercice de l'entonnoir

 

Temps de réaction répété

Répétez des départs avec très peu de temps de repos. Le but étant de fatiguer les organismes tout en cherchant à conserver un haut niveau de réactivité. Vous pouvez réaliser des départs courts, sous forme d’aller / retour, voire en déplacements latéraux.

Jeu du plot manquant

Alignez vos patineurs sur une ligne de départ. Répartissez autant de plots moins 1 que de patineurs participants au jeu. Au signal défini par l’entraineur, tous les participants doivent aller chercher un plot. Le patineur qui n’en n’a pas est éliminé. Il est bien de réaliser ce jeu en fin de séance, pour ne pas qu’un patineur se sente exclu de l’exercice. De cette façon, il déchausse lorsqu’il est éliminé.

Conseils supplémentaires

Pour augmenter la difficulté, vous pouvez également jouer sur la taille de la zone de départ, c’est à dire serrer plus ou moins les patineurs sur la ligne de départ tout en changeant les positions de départ et les signaux régulièrement.

Les + de Sila Sport

         Après...

  • Finissez votre séance par des exercices ludiques pour décompresser : Jeux d’adresse ou autres...
  • Etirements spécifiques : Etirements des groupes musculaires inférieurs et du haut du corps qui sont très sollicités sur ce type d’exercices

Pas de matériel visuel ou auditif ? Faites varier vos signaux avec des objets à portée de mains :

  • un bruit de clefs
  • une personne qui siffle
  • une personne qui frappe dans ses mains
  • un objet qui tombe au sol

Pas assez de patineurs pour créer des groupes de niveaux ? Donnez des handicaps aux meilleurs patineurs : 1 mètre de retard ou autres obstacles...

Pas de matériel ? Posez tous types d’objets au sol de façon à provoquer toutes sortesd’adaptations

Nous conseillons d’allouer environ 20 à 30 minutes au thème de cette fiche

Téléchargez toutes les autres fiches à thèmes sur SILASPORT.COM.

Liens utiles

Sila Coaching

La rubrique d'apprentissage du roller course de ReL

Télécharger la fiche de présentation du concept SILA Coaching

Téléchargez cette fiche d'apprentissage au format pdf

Silasport.com

Texte : Sila Sport
Photos : Renaud Cornet, Sila Sport
Rafael Leyton - rollerenligne.com 
Mis en ligne  le 15 December 2014 - Lu 6235 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB