-
Le 30 October 2014 à 14:10 | mise à jour le 28 April 2015 à 21:27

Test du Seba High 2014

Test du Seba High 2014

Nous avions testé la première version du Seba High, sortie en 2005, puis le modèle 2008, une version à l’origine du design futuriste actuel. En presque une décennie, la marque française, Seba, a régulièrement mis à jour son modèle initial. A-t-on droit à un Seba High amélioré ou à une simple mise à jour marketing ? Verdict...

Mis en ligne par 

Banc d'essai

Evolution du Seba High

Arrivé en 2005 sur le marché des paires de rollers pour la pratique du freestyle slalom, les Seba High ont rapidement trouvé preneurs au sein des pratiquants loisirs mais aussi compétiteurs. Aujourd’hui, les Seba high sont rejoints par d’autres modèles plus haut de gamme de la marque (iGor, KSJ & Trix) et sont aussi déclinés en une version légère (Seba High Light) et une version carbone (Seba High Light Carbon).

Design : sobrement personnalisable

Seba High Black 2014Seba nous propose un design dans la continuité de ses prédécesseurs (les modèles 2012 et 2013) en modifiant la finition des parties supérieures. On retrouve sur les côtés, un noir mat sur la nouvelle version contre un noir brillant sur l’édition précédente ou encore les vis de fixation des spoilers en noir au lieu du gris métallisé.

Tous ces changements donnent un look sobre aux Seba High 2014 et permettent à chacun de personnaliser sa paire à l’aide d’un kit custom high (rouge, bleu, violet, blanc, orange, etc.) proposé à 39 € en roller shop.

La boot donne une impression massive quand on la compare à d’autres modèles tels que des trix ou des iGor. Et ce ne sont pas les sliders latéraux qui vont diminuer cet aspect. En se basant là dessus, on peut sans trop se tromper dire que le Seba High semble résistant mais lourd. A confirmer dans la suite du test !

Maintien : très proche

Quand on connait la réputation des Seba High, avec presque 10 ans de commercialisation, on sait que le maintien et le serrage sont ses points forts. Effectivement, le maintien est bien présent !

Le patin demandera quelques sessions d’adaptation pour faire le chausson à son pied et se sentir bien. On a l’impression d’être comprimé au début mais au fil des jours on sent le chausson garder la forme du pied et laisser place à un confort très appréciable. Le pied ne bouge pas d’un millimètre ce qui évite l’apparition des ampoules tant redoutées.

Je vous conseille de ne pas utiliser les lacets pendant les 4 premières sorties afin de laisser la boot et le chausson interne se détendre légèrement et ainsi laisser vos orteils respirer.

Serrage : efficace mais fastidieux

Seba High Deluxe 2014Concernant le serrage, il est « global ». Les lacets couvrent l’ensemble du patin et montent jusqu’au spoiler. Le scratch sur le devant du pied ne sera pas utile pendant les deux premiers mois mais par la suite il permet d’ajuster avec précision le serrage. La boucle micrométrique sur le cou de pied ainsi que la boucle du spoiler renforcent le serrage dans sa globalité.

Corollaire d’un serrage idéal, il faut un certain temps pour s’équiper. Entre une conception proche du pied, des lacets omniprésents et des boucles imposantes, le serrage est fastidieux mais extrêmement efficace.

Les boucles (coup de pied et spoiler) sont très résistantes et malgré quelques slides ratés qui se terminent sur la boucle ou quelques figures assises avec une réception sur le côté du patin, aucune casse n’est à signaler. Et si malgré tout une casse devait arriver, vous pouvez changer les différentes boucles à l’aide d’un simple tournevis.

Confort : un début difficile…

Il faut bien dissocier les deux phases d’utilisation du patin :

1) Sur les premières sessions, le patin est inconfortable avec des points possibles de pression en fonction de la morphologie du pied.

2) En utilisation routinière, le patin dispose d’un confort vraiment appréciable ! Il n’y a aucun point de pression avec le temps et le chausson vieilli très bien avec le temps. Vous pouvez également noter que le chausson interne est lavable en machine. Le lavage permet aussi de faire « regonfler » le chausson et de prolonger sa durée de vie.

Pour comparer aux premiers modèles de chausson des Seba High (de 2005 à 2008), la qualité s’est grandement améliorée. Autrefois le chausson avait tendance à s’aplatir sur le haut de la cheville ce qui rendait le serrage du spoiler douloureux (au bout d’un an d’utilisation). Avec ces nouveaux chaussons, la durée de vie des rollers est prolongée.

Cuff / spoiler Seba High

La semelle d’origine est standard voire rigide avec un faible amorti pour gagner en réactivité. Si vous pratiquez du saut, il est recommandé d’utiliser une semelle à base de gel pour gagner en confort et en sécurité pour vos genoux et votre dos.

Souplesse : réglable et modulable

Les spoilers sont fixés à l’aide d’un système breveté permettant de régler au mieux la disposition du spoiler (position basse, haute, en retrait ou en avant). En position basse (d’origine) le patin gagne en souplesse et laisse le pied suffisamment libre pour les figures en pointe.

Dans l’ensemble le Seba High est extrêmement rigide en comparaison avec des boots de KSJ ou des Trix, ce qui rend le patin plus polyvalent dans le cadre de la pratique du saut ou encore de slide.

Masse : catégorie poids lourd

La boot (sans les platines et sans les roues) en taille 42 affiche 1 085g sur la balance. Il faut compter 1 950g pour le patin complet équipé d’une platine deluxe en 4*80mm et les roues d’origine.

En comparaison aux autres modèles plus hauts de gamme (Powerslide S4, Seba Trix) les Seba High sont lourds. Pour les gabarits légers (poids de corps inférieur à 60kg), la différence se ressent et peut être un critère de choix.

La platine : On ne change pas une équipe qui gagne

Platine Classique

Platine Deluxe

Les Seba High 2014 sont proposés en 2 versions : la version Classique & la version Deluxe. La platine Deluxe est supérieure en terme de réactivité et de solidité en plus de donner un look plus appréciable aux rollers.

En fonction de la pointure, 2 tailles de platines seront proposées : de la taille 34 au 39 ça sera une platine 231 mm (4 roues de 76mm max) et de la taille 40 au 47 ça sera une platine 243 mm (4 roues de 80mm max).

Les platines utilisées (Deluxe et Classique) sont celles que la marque Seba propose avec ses différents modèles (FR1, Trix, iGor, High Light, etc.). Rien à signaler sur la qualité des platines, elles ont fait leurs preuves. Vous pouvez y aller sans craindre la casse.

Les roues : de la qualité de série

Roues Street InvaderDepuis 2013, les Seba High sont équipés d’origine des roues Seba Street Invaders. Elles ont comme caractéristiques un diamètre de 76mm ou 80mm et une dureté en 84A. Elles possèdent un noyau très petit, type hockey et un profil de gomme rond. Une roue en 80mm affiche un poids de 97grammes, une masse somme toute raisonnable pour ce diamètre.

Quand les roues sont neuves, le "glaçage" dont elles disposent confère aux roues une accroche importante sur tout type de sol. Il faudra faire attention à s’habituer à cette accroche qui peut surprendre si l’on passe de roues usées à des Street Invaders neuves.

A l’utilisation les roues conservent une accroche exemplaire, même avec plusieurs millimètres d’usure. En freinage, la gomme peut avoir tendance à s’éplucher en laissant des copeaux. Ce phénomène ne gène en rien l’utilisation des roues en dehors de l’esthétique.

Les Street Invaders sont de très bonnes roues et apportent un point positif à l’heure ou les marques équipent les rollers d’origine de roues bas de gamme.

Voir le test en détail des Seba Street Invaders

Les roulements : de la qualité de série

Seba utilise les fameux roulements Twincam ILQ9 Slalom Pro pour équiper les Seba High. Ils ne demandent pas d’entretien particulier du moment que vous ne roulez pas sous la pluie. En cas de pluie, il faudra, comme tout roulement, les nettoyer rapidement sous peine de devoir les changer. Ils sont silencieux à l'usage et procurent une glisse fluide.

Visserie

La visserie est solide et de qualité, les axes ainsi que les vis ont résisté aux différentes manipulations. Les axes remplissent parfaitement leur job, voire trop ! Il faudra parfois y aller franchement avec les axes de roues.

Les clés fournies (1 pour les vis de platine, 1 pour le reste de la visserie) sont équipées d’un manche en plastique pour plus de maintien.

Finition

Slider du Seba HighLa finition est très propre. On est loin du premier modèle du Seba High qui laissait entrevoir des pâtés de colle entre les parties semi-soft et la coque. Les coutures sont uniformes et bien faites.

Prix

Proposé à 299,99€ pour la version standard et 329,99€ pour la version Deluxe. Le Seba High n'a pas vraiment de concurrent direct sur le marché au regard de ses caractéristiques techniques.

Pour la version à 329,99€, il devient difficile de choisir par rapport au modèle Light (Seba High Light) qui est proposé à 349€.

Conclusion

Sans grande surprise, le Seba High se place sur un très bon milieu de gamme dans la catégorie des patins de précision pour la pratique du freestyle. Le très bon maintien de la boot rend le patin très réactif et il n’a rien à envier aux modèles concurrents.

Attention, Il faut prendre le temps pour régler la position de la platine sous la boot afin de profiter pleinement de la grande stabilité en wheeling du patin. Un mauvais positionnement peut donner des douleurs aux pieds ou rendre certaines figures difficiles à exécuter.

Le manque de confort que l'on peut ressentir au début risque de rebuter avant l'achat... Il ne faut pas avoir peur de souffrir quelques sessions pour faire le chausson à son pied et par la suite bénéficier d'un confort idéal pour de longues heures d'entrainements !

Vous l’aurez compris, pour gommer les défauts des Seba High, il faudra passer à un modèle supérieur en terme de prix comme le Seba High light ou encore le dernier Seba High light carbon. En test prochainement !

Les points forts et à les points à améliorer

Les plus

+ Le confort (après avoir fait le chausson)
+ La possibilité de changer/personnaliser les parties
+ Les roues d’origines 

Les moins

- Le poids
- Le confort au début
- La semelle d’origine

Fiche technique

Marque : Seba
Nom : Seba High Black / Seba High Deluxe
Année : 2014
Semelle : composite avec 2 plaques en aluminium à 7 trous chacune
Tige : composite
Chausson : 3D anatomique (thermoformable, respirant et lavable)
Cuff : Spoiler dual density (double densité) réglable dans 4 positions
Protections : Sliders anti-abrasion latéraux amovibles, protection frontale
Serrage : Lacets, scratchs, boucle micrométrique aluminium
Couleur : noir
Roulements : Twincam ILQ9 Seba Slalom Pro
Roues : Seba Street Invalders Noires
Tailles de platines et de roues
: 36-41 EU | 249 mm | 4x76mm ou 42-49 EU | 243 mm | 4x80mm
Entretoises : Aluminium type "course"
Axes : Aluminium de 8 mm type "course"
Tailles : 34-47
Masse : 1950 grammes en 42
Tarif : Seba High Black 299,99 € / Seba High Deluxe 329,99 €
Autres options : Talonnettes fournies
Usage recommandé : Usage intensif en slalom et en compétition, Slides

Liens utiles

Notre rubrique des tests de roller slalom

Voir tout la gamme slalom de Seba pour 2014

Par Antoine Colange
Photos : rollerenligne.com, Seba
Mis en ligne  le 30 October 2014 - Lu 15465 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB