-
Le 08 October 2014 à 21:10 | mise à jour le 08 October 2014 à 22:07

Euro U20 : Groupe A : La France et l'Espagne, dos à dos (5/5)

Euro U20 : Groupe A : La France et l'Espagne, dos à dos (5/5)

Après s'être défait de l'Angleterre et la Suisse, l'équipe de France et d'Espagne se sont affrontées pour la première place du groupe. Le duel au sommet, tant attendu, a tenu toutes ses promesses mais n'a désigné aucun vainqueur...

Mis en ligne par 

Retour sur la rencontre

France EspagneAvec ce match nul et un meilleur goal-average, l'Espagne prive la France de la première place du groupe.

Le match test par excellence. A l'issue des deux premières rencontres, il était difficile d'évaluer le véritable potentiel des deux équipes. Que valait réellement cette Espagne défensivement ? Elle qui n'a encaissé qu'un seul but sur coup franc direct ? Difficile vainqueur de ces deux premières rencontres, la France avait-t-elle les armes pour défendre ses chances ? La réponse a été donnée sur le terrain.

LeBerre, chaud comme la « breizh »

Premier à se mettre en évidence, Ignacio Alabart ouvre les débats dès la première minute imitée dans la foulée par DaCosta, sans danger pour les portiers. Lilian Debrouver, qui a retrouvé ses cages après les avoir cédés à Correia, maintient la France en vie avant de craquer sur une offensive d'Alabart (0-1) à la 8ème minute.
Pas le temps de souffler, Antoine LeBerre sème la révolte française. Parti seul à l'aventure, il conclut magnifiquement son action par un soulevé de balle (1-1). La partie s'équilibre à nouveau jusqu'à la 15ème minutes et le doublé du néo-briochin, bien lancé sur son côté droit par son capitaine (2-1). Avantage de courte durée puisque dans la foulée l'Espagne revient grâce à Carballeira et parvient à prendre l'avantage (3-2).

France EspagneDeux minutes plus tard, l'appel de balle devant le but de LeBerre est récompensé, une déviation qui ramène la France dans le sens de la marche (3-3). Sur la lancée du troisième but, le capitaine Carlo ajoute son grain de sel. Parti pour ressortir la balle, il enchaine par une inversion éliminant son vis-à-vis. Il se présente face au gardien espagnol, le fixe à gauche et glisse à droite, permettant à la France de mener à la pause (4/3).

Une minute qui coute deux points

Au retour des vestiaires, les Bleuets insistent et creusent l'écart. Servi au second poteau, Carlo Di Benedetto s'offre un doublé et permet à la France de se mettre à l'abri rapidement en ce début de seconde période (5-3). Oui mais en face, c'est l'Espagne et le relâchement se paye cash. Laissé libre de tout marquage, Alabart s'adjuge un doublé et réduit par la même occasion le score. Quelques secondes plus tard Burgaya profite d'un moment d'inattention pour égaliser (5-5).

Il reste 15 minutes à jouer et elles seront à l'avantage de la Roja. A la dixième faute d'équipe, le capitaine Carlo se présente face au gardien espagnol. Il a l'occasion de redonner l'avantage à son équipe mais sa tentative est stoppée du bout du patin par le gardien. Son homologue français, L.Debrouver garde sa cage inviolée jusqu'à la fin du match.

Goal average en faveur de l'Espagne

La France termine sa phase de poule à la seconde place avec le même nombre de points que son adversaire du soir mais un moins bon goal-average et affrontera soit l'Allemagne ou Andorre pour une place en demie finale. L'Espagne a montré qu'elle était capable de revenir de loin face à une belle équipe de France.

Liens utiles

Notre page consacrée à l'événement

Texte : Thomas Gilbert
Photos : Marzia Cattini 
Mis en ligne  le 08 October 2014 - Lu 1172 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB