-
Le 29 September 2014 à 11:26 | mise à jour le 28 February 2016 à 11:24

Interview de Florence Gerber Giordano

Interview de Florence Gerber Giordano

A quelques heures du début des championnats du monde de patinage artistique à Reus en Espagne, Rollerenligne.com est allé à la rencontre de Florence Gerber-Giordano, l'une des patineuses emblématiques de l'équipe de France...

Mis en ligne par 

Rencontre

Bonjour Florence,comment as tu débuté le roller ?

Florence Gerber - Giordano

Bonjour, j’ai commencé le patin à roulettes par hasard à l’âge de 5 ans. C’est en déménageant dans la ville d’Hettange-Grande que j’ai fait la connaissance du Skate Club Lorrain.

As tu essayé d'autre pratiques ?

Oui j’ai fait de la danse quand j’étais toute petite.

Qu'est ce qui t'a amené au patinage artistique en solo ?

Mes premières compétitions étaient en artistique et en couple danse. Avec mon partenaire Pascal, nous avons fait ensembles nos premières compétitions internationales (opens, championnats d’Europe). Nous avons arrêté fin 1998 car notre entraîneur déménageait et plus personne ne pouvait nous entraîner. C’est alors que je me suis tournée vers le solo danse !

A quelle période as-tu commencé à avoir des résultats ?

En couple danse ma première sélection en équipe de France date de 1994 (pour l’Open international d’Hettange). C’était une très grande fierté pour moi du haut de mes 10 ans ! Je décroche mon premier titre de championne de France en 1997 (toujours en couple).

Pour le solo danse, à l’époque, la discipline n’était pas reconnue (il n’y avait pas de championnat de France ou de compétitions internationales, seulement un critérium national). 1999, 1ère année de compétition pour moi en solo danse et je remporte le critérium national en catégorie Jeunesse.
Il a fallu attendre 2002 pour voir apparaître une première compétition internationale en solo danse (la Coupe d’Europe). J’y participe en catégorie Junior et je remporte une médaille d’argent ! Je pense que c’était le point de départ d’une belle carrière internationale !

Quel est ton rythme d'entraînement ?

    Je m’entraîne tous les jours soit en patin soit à la salle de sport pour l’entretien et le développement physique et parfois je fais les 2 dans la journée. Etant donné qu’à côté de cela j’entraîne dans mon club on peut dire que je suis tous les jours à la salle !

      Tu es depuis plusieurs années entraîneur au Skate Club Lorrain d'Hettange-Grande. Comment gères tu ton travail, tes entraînements, les entraînements que tu dispense et ta vie familiale ?

      Il est vrai qu’avec tout ça j’ai un emploi du temps bien chargé. Tout est une question d’organisation et de planification. Ma vie est rythmée en fonction du patin, que ce soit pour partir en vacances ou les repas de famille par exemple.

      Florence Gerber - Giordano

      J’ai des journées bien remplies et parfois c’est la course. Mon métier de professeur d’EPS me permet quand même d’avoir du temps libre certains après-midi avant d’aller à l’entraînement le soir, ce qui me laisse du temps pour aller faire les courses, faire le ménage, préparer mes cours… J’ai la chance d’avoir un mari formidable qui me soutient dans ma passion et qui est compréhensif non seulement pour mes absences répétées et parfois longues (lors du dernier championnat d’Europe en Italie on est partis 12 jours), mais aussi lorsque je m’endors sur le canapé le soir au début du film (rires).

      Quel est ton meilleur souvenir ?

      J’ai beaucoup de bons souvenirs à travers toutes ces années de patin. Je pense que mon meilleur souvenir est mon championnat du monde à Frieburg en 2009. Déjà parce que la compétition avait lieu dans un complexe magnifique, vraiment grandiose. Ensuite parce que beaucoup de personnes avaient fait le déplacement pour venir me voir et m’encourager, mon chéri, ma soeur, mes parents, mes grand-parents, des amis, des personnes du club avait organisé un déplacement, le président de la Ligue et même le maire de ma ville ! Ca fait vraiment chaud au coeur ! Et bien sûr monter sur la deuxième marche du podium, entourée par 2 italiennes, et en sortant de piste, tomber dans les bras de mon entraîneur Alexandra, la larme à l’oeil, c’était magique !

      Et le pire ?

      Florence Gerber - GiordanoTout ne se passe pas toujours comme sur des roulettes ;-) Je n’ai pas trop de mauvais souvenirs, mais parfois il y a des déceptions. Ma dernière date du dernier championnat du monde à Taïwan en 2013. J’étais 3ème à l’issue de la première épreuve. Malheureusement je suis tombée lors de ma danse libre. Du coup, je finis 4ème au pied du podium.

      Tu es depuis de nombreuses années la figure du patinage artistique. Depuis quelques années les jeunes patineuses à l'image d'Aline Sépho de ton club progressent. Un message pour toutes celles qui te précèdent dans le championnat Français ?

      La discipline progresse et le patinage français aussi comme le montre les résultats du dernier championnat d’Europe. En solo danse senior, je partage ma passion au quotidien avec Aline, une fille superbe, pleines de qualités et les compétitions sans elle ne seraient pas pareilles… Nous sommes devenues inséparables et son amitié est précieuse. Nous nous soutenons mutuellement et nous essayons ensemble d’arriver au plus haut niveau. Elle est l’avenir de la discipline et je lui souhaite le meilleur pour la suite. 

      Le patinage artistique est très peu médiatisé en France, contrairement à d'autres pays, as-tu des idées pour que cela change ?

      Le patin à roulettes revient à la mode comme l’atteste de nombreuses pub où des bébés ou des animaux ont des roulettes aux pieds. Le public est donc sensibilisé par notre sport. Malheureusement je pense que le patinage sur glace occulte la visibilité de notre sport. Les pratiques sont pourtant identiques mais nous manquons d’une reconnaissance olympique pour attirer les médias.

      Cependant je suis certaine qu’il y a quelque chose à exploiter du côté du sport spectacle pour remplir des salles de concert et développer notre discipline. En effet le public français est friand des spectacles sur glace qui connaissent des tournées à succès. Quand on connaît la difficulté à installer de la glace pour faire ces représentations à travers la France, je me dis qu’on pourrait faire la même chose sur nos roulettes… Je pense qu’il y a un concept à développer !

      Que penses-tu de l'organisation de la formation des juges ? Des éléments à prendre de nos voisins italiens par exemple ?

      Je suis moi-même juge nationale depuis 1 an. Malheureusement, étant encore dans le circuit des compétitions je n’ai pas encore eu beaucoup l’occasion d’officier en tant que juge. Actuellement il n’y a pas de formation de juge en France et je pense que l'on doit y remédier rapidement. Je pense qu’il est important et nécessaire d’échanger ensemble sur les attendus des épreuves et souligner les points d’attention du jury dans chaque catégorie afin d’harmoniser les jugements.

       Peux-tu nous parler de la réforme de l'EFPA (Ecole Française de Patinage Artistique) qui va bientôt être mis en place ?

      Florence Gerber - GiordanoJe n’utilise pas beaucoup l’EFPA puisque j’entraîne dans mon club les groupes compétitions. On utilise l’EFPA avec l’école de patinage. Mais je m’y intéresse quand même ! Je pense que c’est bien de donner un cadre de progression, cela permet de guider les clubs qui n’ont pas d’entraîneurs formés et de donner une structure commune au patinage français. Cependant je trouve que cela devient complexe de tout mettre en place dans la réalité du terrain. Souvent, les groupes sont hétérogènes et cela pose des problèmes matériels d’organisation. Il y a beaucoup d’éléments à travailler (en patin et sans patin) pour peu de temps de pratique, cela laisse peu de temps pour travailler d’autres choses (comme par exemple les numéros de gala).

      L'open d'Hettange-Grande qui se déroulera du 16 au 18 octobre 2014 sera pour toi l'occasion de faire tes adieux à la compétition, Ressens-tu une certaine appréhension ?

      Oh oui ! Cela fait 25 ans que je patine et c’est difficile pour moi de tourner la page. Même si c’est ma décision et qu’il est temps pour moi de passer le relai. J’éprouve un pincement au coeur tout de même. Je suis heureuse de faire mes adieux chez moi, dans mon club à Hettange, de plus lors d’une compétition internationale. Il y aura ma famille, mes amis, les patineurs français et internationaux. Ca va être un moment fort en émotion !

      Quels sont tes projets pour les prochaines années ?

      Le patin restera toujours dans ma vie. Je serai en bord de piste à toutes les compétitions (entraîneur ou juge). Je continuerai à partager ma passion.

      Un conseil pour les jeunes patineuses qui aimeraient avoir ton palmarès ?

      Le plus important c’est de se faire plaisir, patiner avec le coeur. Certes, il faut se donner les moyens pour parvenir à ce que l’on veut et ne pas baisser les bras face aux échecs. On apprend de ses erreurs, cela nous permet d’avancer. Je dis toujours qu’il faut savoir relativiser. « Etre bien dans sa tête pour être bien dans ses patins »

      Envie de remercier des personnes ?

      C’est la question piège car on a toujours peur d’oublier quelqu’un… Je remercie mes parents qui m’ont permis de patiner toutes ces années et qui sont toujours présents pour me soutenir et m’encourager à travers le monde ! Mon mari pour son soutien précieux et sa patience durant mes longues absences ; Ma soeur, ma plus grande fan ; Mon frère ; Mon entraîneur Alexandra pour toutes ces années ensemble, de partage et de complicité ; Mon amie Sandrine pour m’avoir montré la voie et être toujours présente ; Mon amie Aline pour ces milliers d’heures d’entraînement partagées et sa présence au quotidien ; Mon club, le Skate Club Lorrain, son comité et la ligue de Lorraine pour leur soutien inconditionnel toutes ces années. Merci aussi à tous les entraîneurs français et internationaux qui ont eu la gentillesse de m’apporter tant de choses.

      Un mot pour conclure, tribune libre...

      J’ai eu des déceptions et des incompréhensions en tant qu’entraîneur, à la suite de certaines décisions (sélection stage ou compétition, réforme de contenus, organisations diverses). Au regard du vivier de personnes compétentes qui existe dans notre sport, (entraîneurs, juges) et dans toutes les disciplines (artistique, danse, patinage de groupe) pourquoi ne serait-il pas envisageable de créer des commissions de discussion et de décision sur ces points importants ?

      Fiche technique

      Florence Gerber - GiordanoNom: GERBER épouse GIORDANO
      Prénom :Florence
      Surnom : Flo ; (Pépette pour mes parents, ma soeur et mon frère)
      Né le : 21 juin 1984
      Taille : 1m74
      Poids :
      56Kg
      Pays :France
      Née à : Thionville (57)
      Vit à : Zoufftgen (57)
      A débuté le roller en : janvier 1990
      Catégorie : Sénior
      Profession : professeur d’EPS
      Le dernier film vu : Nos étoiles contraires
      Musique favorite : j’aime beaucoup de musiques très diverses
      Jeux vidéos : pas le temps de jouer...
      Lectures : muchachas, 50 nuances de Grey, tous les Musso et Marc Levy (j’aime bien lire surtout lors de mes déplacements, faut bien s’occuper dans le train ou en avion !)
      Aime : manger au restaurant, voir les copines, faire des têtes à têtes avec mon amoureux, me faire masser
      N'aime pas : faire du travail de paperasse, les choux de Bruxelles, donner 2h de colle 
      Qualités : gentille, généreuse, loyale
      Défauts : maladroite, têtue
      Club : Skate Club Lorrain d'Hettange-Grande
      Entraîneur : Alexandra Weyland
      Meilleur souvenir : Ma 1ère médaille mondiale à Frieburg en 2009
      Pire souvenir : Ma chute au dernier championnat du monde (Taïwan 2013)
      Langues : Français, anglais (a little)
      Alcool ou jus de fruit ? Alcool
      Plage ou montagne ? Plage
      Matin ou soir ? Matin
      Fromage ou dessert ? Dessert
      Rap ou techno ? les 2

      Palmarès

      • Championne de France sénior solo danse 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2014 (pas 2013 car je me suis mariée à la même date que la finale ! )
      • Championne de France 2014 en quartet avec mes amies (Sandrine, Aline, Doriane et Luana) FOREVER
      • Triple médaillée mondiale (argent en 2009, Bronze en 2010 et 2011)
      • Vice-championne d’Europe 2013

      Liens utiles

      Rencontre avec Guillaume Wagner, patineur artistique

      Guillaume Wattré nous présente son livre interactif

      Interview de Guillaume Wattré, l'inventeur de l'EFPA

      Interview : Sanglier76
      Photos : SCL et FFRS
      Mis en ligne  le 29 September 2014 - Lu 3287 fois


      Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

      PUB