-
Le 19 September 2014 à 07:09 | mise à jour le 19 September 2014 à 22:27

Interview : Claude Viltard déplace les montagnes

Interview : Claude Viltard déplace les montagnes

La longue distance a le vent en poupe ! Claude Viltard a parcouru plus de 800 km en trois jours pour relier l'Atlantique à l'Alpe d'Huez. Nous avons voulu en savoir un peu plus sur son parcours à roulettes...

Article par 

Rencontre...

Bonjour Claude, félicitations pour ton exploit ! 

Claude ViltardQuel exploit ?

 Commençons par le commencement, ton passé roller. Comment es-tu venu au roller ?

J’ai commencé le roller avec mon père au P.H.C (Paris Hockey Club) pour la saison 1967/68. Ensuite, mon père a créé un club à Tremblay-en-France en 1974. J’ai arrêté en 1982 après quelques championnats de France, Grenoble, Perros guirec, la Roche-sur-Yon et Nantes.

 Qu’avais-tu fais comme sport auparavant ?

Je n’ai pas fait beaucoup de sport durant cette coupure de 33 ans. J’ai fait de grosses bêtises avec mon corps. Fumé jusqu’à 2 paquets par jour, mangé n'importe quoi.  En 1996, j’ai rencontré Sophie. J’ai arrêté la cigarette. Est-ce dû à ça ou au fait de cette nouvelle vie de couple, mais je suis passé de 63kg à 83kg en 13 ans.  Bien sûr je faisais du sport : du Vtt, du ski, du vélo.

Un jour je ne suis pas reconnu sur une photo. « Qui est ce gros à côté de ma femme ? » il a fallu taper dans le gras et vite. Donc je me suis mis à la piscine pendant un an à raison de deux séances d’une heure par semaine.  Ensuite, j’ai acheté une paire de Fila Nine 100, comme ça juste pour voir si j’étais toujours capable de patiner. J’avais juste comme objectif de faire de la balade sur piste cyclable...

Qu’est ce qui t’a plu dans le roller ?

L’impression de voler au-dessus du bitume de glisser gracieusement  (bon ça je ne le ressens que cette année)  et cette sensation de vitesse.

Comment es-tu venu à la longue distance ?

Apres l’achat de mes Fila, je suis allé sur le net pour chercher un club de roller. Il y en avait à Cluses à 25 minutes de chez moi. Et en fouinant sur internet je suis tombé sur rollerenligne.com et sur le résumé de course de Pascal Lorenzi dit "84Only" vainqueur solo du mans 2009 et là, je me suis dit c’est ça… je veux faire ça ! j’ai pris une licence aux Mordus de Roller de Cluses (haute-savoie ) en leur disant bien que je voulais faire le Mans en solo. On ne peut pas dire que j’ai reçu un soutien plein et entier. Ils ont tout fait pour me décourager et se sont arrangés aussi pour que je ne leur coûte pas un sou.  Lire mon récit ici et .

J’ai rencontré des gens extraordinaires dans le monde du solo.  Ils m’ont connu lors de mon premier Mans (59 tours) et mon premier 6 heures (110 km) et sont toujours là pour me soutenir dans les moments délicats comme au Mans 2012 où j’ai abandonné après 7h30 de course ! Et ont eu les larmes aux yeux comme moi quand enfin j’avais un peu plus de réussite.

Peux-tu nous dresser ton palmarès roller ?

    Claude ViltardEn 2012, premier podium. C’était au 6 heures de Parilly (69). Première victoire aux 6 heures de Saint-Étienne. Dans cette course, il y a avait un certain Bioforever, Pffff , je me suis même payé le luxe de l’engueuler car il prenait des relais trop appuyés à mon goût. Il nous mettra une grosse fessée à Lolo (Laurent Jasserand)  et moi quelques semaines plus tard au Mans. Un petit mot sur cette édition 2012 du Mans. entre le 1e ( Francis Thienot dit "Bioforever" ) et le 2ème  (Thibault Dejean) il y avait environ 2 minutes et ça s’est fait dans l’avant dernier tour. Entre le 3ème   (François Bagnard) et le 4ème   (Laurent Zerr ) 10m et ceci dans l’indifférence totale du speaker... la parenthèse est fermée.

    En 2013, je gagne les 6h de Salbris, je termine 7ème à Ballan-Miré, (bon ça n’excuse rien, mais j’ai passé le nuit du samedi chez Benson et nous avons couché 3 bouteilles de blanc avant d’aller nous aussi nous coucher ! Pas sérieux pour un solo qui veux gagner le Challenge du Centre). Je fais 2ème à Montluçon , 1er à Loury et 4ème à Nîmes. Je remporte le CDC 2013 assez confortablement.  Mon deuxième objectif est atteint. Le premier était de faire un podium au 24 Heures du Mans. En 2013 je fais une très belle place de 2ème derrière Rphil.
     En 2014, je finis encore deuxième au mans. Mon palmarès reste à construire.

    Comment s’est faite la rencontre avec Ligne Droite ?

      Très simplement. Je suis rentré en contact avec Christophe Audoire,  je lui ai parlé de moi, de mes résultats de mon image que je pense bonne et je lui ai demandé aussi simplement un jeu de roues. Il m’a répondu « des roues Matter pour commencer et pourquoi pas des rollers ‘’spécial endurance’’ nouveau à sortir en 2014 chez Powerslide (les Marathon) »

      Parlons maintenant de l’Atlantalpe : comment est venue cette idée ?

      Cette idée de fou n’est pas de moi, elle vient de Christophe. Moi  j’avais autre chose en tête. Nous nous sommes donné rendez-vous dans une station essence sur l’autoroute entre Nîmes et Montpellier le weekend des 6 heures de Nîmes 2013.  Christophe m’a présenté son projet. Faire un raid roller en relais entre l’Atlantique et l’Alpe d’Huez. J’ai du répondre quelque chose comme «oui, mais je le fais seul »  et voilà.

      Qu’est-ce qui vous a motivé à mettre en place d’autres événements en parallèle ?

      Christophe souhaite que ce rendez-vous soit avant tout un grand week-end de roller. Avec des randos sportives, la montée de l’Alpe d’huez au final de l’Atlantalpe. A terme, faire connaitre notre sport dans une ascension mythique du Tour de France. C’est d’ailleurs en allant voir une arrivée d’étape à l’Alpe d’Huez que l’idée de l’Atlantalpe a germé dans la tête de Christophe.

      Quel a été le meilleur moment dans ton périple ?

      C’est difficile à dire.  Tout le week-end a été mon meilleur moment.  Mon arrivée sur Bourg d’Oisans à 38 km/h en double poussée, après 48 heures sur les routes de France,  était un moment de plaisir personnel. Comme la Vendée où il m’arrivait aussi de double-pousser. Les 125 mm ça envoient fort . Ah oui aussi... il y a une belle descente à plus de 60 km/h.

      Mais ce que je ne suis pas prêt d’oublier, c’est cette équipe formidable autour de moi avec laquelle j’ai eu la chance de vivre cette aventure, voir leurs visages heureux, et les larmes de joie d’un pote à l’arrivée.

      Quel a été le pire ?

      Claude ViltardLes 100 km de graton qui m’ont laminé dans la nuit de vendredi à samedi. Mais ces moments durs une fois passés deviennent très vite de bons souvenirs.

      Tu as utilisé différentes paires de roller pour ce raid ? Lesquels et dans quelles conditions ?

      J’ai commencé avec les Powerslide Marathon montés en Matter 3x125 mm. J’ai eu la chance de pouvoir m’entrainer avec depuis plusieurs mois et vraiment ce nouveau diamètre c’est du plaisir à rouler. On maintient plus facilement la moyenne.  Malgré ce que l’on entend  parfois ce n’est pas le diamètre des roues qui fait la difficulté mais la longueur de la foulée que l’on peut atteindre. Il suffit d’être raisonnable avec le "braquet" que l’on veut emmener.

      Les premières heures je suis au dessus de mon tableau de marche, assez facilement à 23 Km/h de moyenne.

      Après une douzaine d’heure, lorsque le gratton est arrivé, j’ai essayé mes vieux Fila toujours 3X125mm mais j’ai dû remettre les Marathon car les vibrations ont eu raison de mes orteils.  Je les garderai jusqu’au Bourg d’Oisans. Enfin j’ai fait la montée de l’Alpe d’huez en Mariani "édition spéciale ultra distance" avec des Matter Mi3 en 110mm pour alléger le plus possible. C’est Christophe qui m’a puni de 125mm (rires) !

      Tu as un prochain défi en vue ?

      Oui j’en ai pleins d’autres en tête, notamment un qui me tient à cœur, et Christophe en a aussi, on va donc en parler prochainement.

      Tu souhaites ajouter quelque chose ?

      Un grand merci à tous ceux qui m’ont soutenus et encouragés durant ce raid. Francis, Jérome et Marvin sur le vélo d’assistance ils ont été formidables avec Cathy et les deux Christophe dans le camping-car. Dans l’autre véhicule d’assistance il y avait  Marie et Nathalie qui m’ont encouragées tout au long du périple et préparées de bonnes petites choses à manger.  Flo et Phil (ex Rollertv)  qui nous prépare un film de toute l’aventure mais c’est pour un peu plus tard…

      Merci à toi !

      Claude Viltard

      Fiche technique

      Nom: Viltard
      Prénom : Claude
      Surnom :  Rglod ou le Glaude
      Né le : 26/04/1966
      Taille : 1m73
      Poids : Pffff gras comme un cochon 65 kg
      Province / pays : France
      Né à : Aulnay Sous bois
      Vit à : Sallanches
      A débuté le roller en : en roller en ligne 2010 en quad  de 1968 à 1981
      Catégorie :  Solo homme
      Etudes/travail : régleur sur presse
      Points forts :  le mental depuis peu ( bon c’est ce que l’on dit de moi )
      Points à améliorer : la technique bien sûr
      Autres sports : course à pied, vélo ( pas assez) ski 
      Le dernier film qu'il a vu : Oups
      Musique favorite : Cats on Trees - c’est le dernier que j’ai téléchargé.
      Jeux vidéos :  Clash Of Clans j’y pas un temps fou la dessus!!
      Lectures : Pascal Briand
      Aime : mes amis
      N'aime pas : que l’on dise du mal d’eux.
      Qualités : très gros bosseur
      Défauts : trop gentil en course
      Club : Sallanches Ultra Roller
      Team : Ligne droite
      Meilleur souvenir : le Mans 2013
      Pire souvenir :  le Mans 2012
      Langues :  Français
      Alcool ou jus de fruit ? jus de fruit  ( le vin c’est du jus de fruit aussi ? )
      Patinage sur glace ou roller-skating ? Roller-skating
      Route ou piste ? Piste mais grande genre 4185 m
      Sprint ou marathon ? je vais m’essayer au Marathon qui est pour moi un format très court.
      Roues dures ou roues tendres ? Depuis peu roues dures
      Plage ou montagne ? je vis en montagne alors que l’adore la mer !
      Matin ou soir ? soir
      Fromage ou dessert ? fromage
      Rap ou techno ? techno
      Football ou rugby ? foot
      Simple ou double poussée ? Double ( quel kif mais ça aussi c’est depuis peu ! )

      Liens utiles

      Atlantalpe 2014 : de l'Atlantique à l'Alpe d'Huez avec Claude Viltard

      Atlantalpe 2014 : oserez-vous ?

      Vidéo : teaser de l'Atlantalpe

      Vidéo : arrivée de Claude Viltard à l'Alpe d'Huez

      Notre page dédiée à l'Atlantalpe 2014

      Texte : Alfathor
      Photos : Ligne Droite et droits réservés 
      Mis en ligne  le 19 September 2014 - Lu 2498 fois


      Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

      PUB