-
Le 31 July 2014 à 11:07 | mise à jour le 01 August 2014 à 12:34

Championnat d'Europe roller course 2014 : bilan de la dernière journée sur piste

Championnat d'Europe roller course 2014 : bilan de la dernière journée sur piste

Nous arrivons à la moitié du championnat d'Europe de roller course 2014. Hier s'est déroulée la dernière journée sur piste avec les 1000 m et les relais. Ce soir débutent les compétitions sur route...

Article par 

1000 m

1000 m seniors hommes

L'italie prend la tête des opérations avec Lorenzo Cassioli suivi de Livio Wenger pour la Suisse. Tim Sibiet (Belgique) se porte en tête mais Cassioli veut rester devant. Bart Swings remonte progressivement de l'arrière. Il passe Cassioli à un tour et demi de l'arrivée. Bart Swings (Belgique) s'impose en fin tacticien. Il devance Livio Wenger (Suisse) et les deux français Gwendal Le Pivert et Alexis Contin.

1000 m seniors dames

La course des dames est plus tranquille pendant les premiers tours jusqu'à ce que l'Allemande Sabine Berg part du fond du peloton pour prendre la course à son compte. A la cloche Erika Zanetti part en tête, talonnée par Manon Kamminga (Pays-Bas). Manon Kamminga fait l'intérieur et vient s'imposer sur le fil devant Erika Zanetti (Italie) et Mareike Thum (Allemagne).

1000 m juniors B hommes

La course part à un bon rythme sous l'impulsion des Pays-Bas. L'Espagne et le Portugal sont dans la roue. Les Français remontent de l'arrière petit à petit, tout commel l'Italie. A la cloche, Nicolo Greguoldo part comme un boulet de canon. Il va chercher la victoire devant Chris Huizinga (Pays-Bas) et David Lopez (Espagne). Les deux français Flavien Foucher et Martin Ferrié doivent se contenter de la 4ème et de la 5ème place.

1000 m juniors B dames

L'Italie prend immédiatement la course à son compte et contrôle. Les trois italiennes se regroupent devant au deuxième tour. Margaux Willaume (France) tente de se glisser à la seconde place. Sur la ligne, Linda Rossi (Italie) s'impose devant sa compatriote Chiara Luciani et la hongroise Blanka Sántha. Une des patineuses espagnoles a été chahutée dans le dernier virage et a fini au sol.

1000 m juniors A dames

Les deux patineuses espagnoles en finale décident de prendre les devants. Amaia Faber part seule en tête alors que sa compatriote Izaskun Barba temporise pour lui donner de l'air. L'italienne Giulia Lollobrigida et la belge Sandrine Tas mettent du temps à réagir. Finalement, un peloton part en chasse emmené par Sandrine Tas et Vanessa Bittner (Autriche). Elles passent la ligne en tête devant l'allemande Jenny Peissker.

1000 m juniors A hommes

Après un faux départ, la course est lancée. Les concurrents laissent l'allemand Simon Albrecht mener les opérations. Raphaël Planelles se cale dans sa roue. Les deux patineurs italiens se portent en tête mais Albrecht veille et vient se positionner en second. C'est une guerre de placement où chaque place se dispute. Stefano Mareschi (Italie) emmène le sprint mais Albrecht place une accélération fulgurante dans le dernier virage. Il s'impose devant l'italien Mareschi et le néerlandais Schipper qui a su être opportuniste.

Les relais, ultime épreuve sur piste

La journée s'achève avec les relais.

Juniors A hommes

L'Allemagne part en tête, talonnée par l'Italie et la France. Les Pays-Bas sont dans leur roue. L'italie prend la tête après deux tours avant que les Pays-Bas passent par la corde. Les places changent à chaque tour. L'Italie parvient à se remplacer en tête, puis les français passent devant. C'est sans compter sur la qualité de patinage des italiens qui reprennent immédiatement les rênes. Alors que le peloton chahute, l'Italie creuse le trou. C'est désormais pour l'argent et le bronze que les autres nations se disputent. Cistola franchit la ligne en tête pour l'Italie alors que derrière lui, Albrecht revient comme un boulet de canon, passant le français Soulet sur la ligne.

Juniors A dames

Après un faux départ, la course est lancée. L'Allemagne s'installe en tête pour un tour avant que les Pays-Bas mettent le feu aux poudres. L'allemagne reprend vite la course en main avec l'Espagne et l'Italie dans sa roue. L'Espagne lance une belle attaque mais les poursuivants reviennent vite au contact. On assiste alors à un mano à mano entre la Belgique et l'Allemagne. Les belges parviennent à prendre le large, talonnées par les espagnoles. Dans le dernier tour, Tas creuse l'écart et l'emporte pour la Belgique. Derrière, Gutierrez arrive seconde pour l'Espagne, suivie de Peissker pour l'Allemagne. la course a été très disputé et d'un niveau homogène.

Juniors B hommes

Les Pays-Bas, la France et l'Allemagne occupent les avants-poste durant le début de course. L'Italie et la Belgique semblent un peu en retrait. A mi-course, le peloton est à nouveau groupé. Les Pays-Bas contrôlent les opération jusqu'à ce que la France prenne le dessus. Les tricolores continennent les attaques adverses en gardant bien la corde, talonnés par l'Italie et les Pays-Bas. Thomas Dambrun (France) franchit la ligne en tête alors que Greguoldo (Italie) s'impose en fente avant devant Huizinga (Pays-Bas).

Juniors B dames

L'Allemagne prend la course à son compte, avec l'Italie et l'Espagne dans sa roue. Les françaises ne sont pas loin. Après un relais en tête de la Suisse, l'Espagne part à toute allure, poursuivie par la France. Les espagnoles ne résistent pas et voient les autres nations revenir au pas de charge. Aucun pays ne parvient à garder véritablement la tête jusqu'à ce que l'Allemagne lance une attaque décisive. Seule l'Italie, avec Bonechi, parvient à revenir au contact dans le dernier tour pour aller chipper la médaille d'or à Binus sur la ligne. Classement final : Italie, Allemagne, Suisse.

Seniors dames

L'Espagne réalise un beau début de course chez les seniors dames, repoussant tant bien que mal les attaques néerlandaises, allemandes et italiennes. Une chute intervient au moment du relais, la France et l'Autriche terminent au sol. Devant l'Espagne mène toujours avec les Pays Bas et l'Allemagne, suivis de l'Italie. Les sprinteuses allemandes appuient sur l'accélérateur pour distancer les espagnoles et les néerlandaises. L'Allemagne ne quitte plus la tête, passant la ligne avec une avance confortable sur les Pays-Bas et l'Espagne.

Seniors hommes

Place aux seniors hommes pour la dernière course de la journée. L'italie semble décidée à aller chercher le titre. La Squadra Azzurra contrôle la tête pendant quelques tours avant que l'Allemagne se mette devant. Les français chutent à l'occasion d'un relais un peu trop serré avec les italiens. L'Allemagne prend le large avec les Pays-Bas dans sa roue. Il ne reste que 4 équipes en lice, les relais sont plus propres. La Belgique, les Pays-Bas et l'Allemagne se livrent une bataille féroce dans les derniers tours. Il faut tour le talent de Bart Swings pour revenir de la 3ème place et offrir le titre à la Belgique devant l'Allemagne et les Pays-Bas. Chapeau à lui !

Liens utiles

Euro course 2014 : classements des 1000 m sur piste

Euro course 2014 : classements des relais sur piste

Notre page dédiée à l'événement

Texte : Alfathor
Vidéos : organisation
Mis en ligne  le 31 July 2014 - Lu 1881 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB