-
Le 23 June 2014 à 13:14 | mise à jour le 31 July 2014 à 11:51

Test des Powerslide XC Skeleton

Test des Powerslide XC Skeleton

Après avoir testé les XC Path voilà deux saisons, nous vous proposons un nouvel essai de Nordic Skates ou ski tout-terrains. Powerslide propose le XC Skeleton, un modèle réglable dans lequel on peut utiliser ses propres chaussures...

Mis en ligne par 

Banc d'essai

Powerslide Nordic XC Skeleton

Design

Les XC Skeleton sont équipés d'une coque Xsjado que l'on retrouve sur les modèles street et sur la gamme randonnée Doop distribués par la Conference. Ils permettent d'utiliser ses propres chaussures avec les XC Skeleton. Leur couleur noire sobre convient bien à un usage sur terrains variés. Le châssis en aluminium a été embouti et peint dans des teintes à dominante noire rehaussée d'une discrète décoration verte et blanche. La combinaison est plutôt réussie.

Le XC Skeleton est modèle destiné au Nordic-Skating ou Nordic-Blading, une pratique proche du ski de fond où le patineur/skieur emprunte des chemins en terre ou en stabilisé au lieu de pratiquer sur la neige. Le patineur nordique s'équipe de préférence de bâtons afin de pousser plus efficacement, permettant ainsi de faire travailler le haut du corps. Bref, c'est une activité très complète !

Souplesse/rigidité

La flexion avant/arrière de la cheville se fait parfaitement grâce à l'articulation du cuff de la boot Doop/Xsjado. Le cuff tourne autour de son axe sans difficulté. Vous avez la possibilité de "durcir" un peu la flexion en serrant davantage la vis (en étoile) qui tient le cuff.

Confort

Le système de serrage est généreusement doté de mousses épaisses qui offre un bon confort dans l'ensemble. En revanche, nous vous conseillons fortement d'utiliser des chaussettes épaisses pour réduire les frottements. Une chaussure semi-montante similaire à celles utilisées pour la randonnée vous offrira maintien et confort.
Le confort est aussi lié à la précision de votre réglage de taille : vous avez la possibilité d'ajuster le patin à votre pointure, comme sur un modèle enfant, en faisant coulisser la partie avant de la coque. Vous veillerez à prendre un modèle qui respecte bien votre pointure car la tige monte assez haut. Si vous faîtes du 41 ou du 42, optez plutôt pour le modèle en 36/42.

Test XC Skeleton 2014

Serrage

Deux boucles micrométriques assurent l'essentiel du serrage des XC Skeleton. Elles sont complétées par une sangle sur la pointe du pied qui termine de caler la chaussure. Le serrage s'avère efficace. On desserre le patin grâce à des boutons de déverrouillage situés sur les boucles. Rien à signaler de particulier, la manoeuvre se fait assez aisément.

Maintien

Le maintien latéral de la coque est bon, la boot Doop/Xsjado tenant bien le pied. Là encore, votre choix de chaussure aura son importance.

Test XC Skeleton 2014

Le châssis

Powerslide a opté pour un châssis en aluminium embouti (plié) de 57 cm de long. La construction bombée sur les flancs inspire la robustesse. La chaussure vient se fixer sur deux gros supports en aluminium maintenus chacuns par 4 vis à empreinte 6 pans. C'est mastoc, ça pèse un peu lourd, mais c'est solide. La partie avant accueillant les roues conserve toutefois une bonne flexibilité, rendant ainsi l'ensemble un peu plus maniable. La rigidité est apportée par la roue et par son axe.
Attention, la garde au sol est assez basse, il faut donc être vigilant dans les franchissements de trous, de bosses, de branches. D'ailleurs, la partie basse subit rapidement des frottements.

Contrairement à d'autres modèles précédents, le XC Skeleton n'a pas besoin d'espaceurs entre la platine et les roues. Ils sont fondus dans la masse. L'entretien est donc simplifié.

Roulements

XPowerslide a misé sur des roulements antirouille (Powerslide Rustproof). Nous n'avons constaté aucune dégradation du roulage pendant les essais. Tout comme leurs précédecesseurs, ils possèdent une bonne durée de vie grâce à une flasque élastomère et à une généreuse couche de graisse à l'intérieur.

Roues 

Les 2 roues pneumatiques Innova Star de 15,9 cm peuvent être gonflées à 6,3 bars de pression selon le fabricant. Nous les avons poussé jusqu'à 8 barres pour davantage de roulage sur les terrains durs et le roulage s'en trouve amélioré. Elles mesurent 3 cm de large, cela s'avère juste pour certaines portions un peu grasses, il vaut donc mieux rester sur les revêtements fermes, en limitant toutefois les passages sur le bitume, qui abrasent les roues plus rapidement.

Visserie

Les axes doubles de 8 mm sont très robustes. Les vis sont complétées par des rondelles crantées qui évitent tout dévissage intempestif. Les vis de fixation de la coque au châssis sont également épaisses, il fauda se lever de bonne heure pour les casser ! Quand vous partirez en balade, prévoyez tout un jeu de clés car le XC Skeleton possède des vis cruciformes, des vis avec empreinte allen et empreinte torque. Dans l'ensemble Powerslide a fait le choix de surdimensionner toute sa visserie pour réduire les déficiences au minimum.

Le frein

Le châssis accueille un frein "calfbrake". Il s'agit d'un tampon de frein ergonomique qui vient épouser la forme de la roue. Il est actionné par bras qui se fixe sur le mollet à l'aide d'une sangle. Pour l'utiliser, il suffit de se redresser en décalant le pied porteur du système vers l'avant. Le tampon descend alors sur la roue. On peut réguler la pression assez facilement. Si on appuie fermement, le freinage est vraiment puissant. Là encore, Powerslide n'a pas lésiné sur la matière, la structure du frein est généreuse. On a même la possibilité de régler la hauteur du tampon si besoin.

Test XC Skeleton 2014

Finition

Powerslide nous livre un produit massif mais vraiment solide. Il inspire la confiance. La finition générale du patin est très satisfaisante, hormis quelques résidus de matière, nous n'avons rien relevé. Le processus de fabrication est bien maîtrisé dans les usines de la marque allemande.

A l'usage

Test XC Skeleton 2014Nous avons testé le XC Skeleton sur différents types de terrains. C'est sur les chemins en stabilisé (type chemin de halage) que ce patin nordique s'exprime pleinement. Le roulage est excellent, on peut planter les bâtons facilement et prendre un bon rythme sans se soucier des obstacles du terrain. Sur les chemins en terre, on choisira de préférence un sol dur, assez lisse dans la mesure du possible. Comme nous l'avons dit, la garde au sol est assez basse. C'est une bonne chose parce qu'on gagne en stabilité, mais cela veut aussi dire que le terrain doit être régulier pour éviter de bloquer sur un obstacle.
De même, on évitera les chemins meubles ou boueux où l'on "plante" littéralement.
Sur piste cyclable, on prend une bonne vitesse, mais on abime plus rapidement les roues. De plus, les vibrations remontent dans les batons et ce n'est pas très agréable. 
Quand on est habitué à la pratique du roller, le XC Skeleton semble assez lourd et encombrant dans un premier temps. Il faut faire quelques kilomètres avant de bien le prendre en main. L'utilisation du frein est facile, on se sent donc vite en sécurité, même dans les descentes. Nous vous recommandons fortement l'utilisation des bâtons qui s'avèrent indispensables à la propulsion. Si vous n'êtes pas coutumier de cette pratique, mettez des protections aux genoux et aux coudes en complément du casque. Impossible de protéger ses poignets quand on utilise des bâtons de ski de fond. Optez pour des mitaines.
C'est bien pratique de pouvoir utiliser ses propres chaussures. On peut ainsi déchausser en cas de besoin dans les passages difficiles. 

Conclusion

Si vous êtes skieur de fond et que vous avez envie de compléter votre entraînement par des sorties estivales, le XC Skeleton est une alternative intéressante ! Pour les patineurs à roulettes, c'est une opportunité pour aller rouler en sous-bois ou sur les chemins de halage. Vous travaillerez les bras, ce qui n'arrive pas souvent en roller. Si vous avez l'âme casse-cou, vous pouvez aussi les utiliser en traction terrestre en enlevant le frein...

Les points forts et les points à améliorer

+ Le maintien
+ Le serrage efficace
+ Le système de freinage

- La masse
- La garde au sol un peu trop basse

Fiche technique

Marque : Powerslide
Modèle : XC Skeleton
Année : 2013/2014
Chaussure : Semi-souple en composite renforcée avec 15% de fibre de verre - taille ajustable - s'utilise avec ses chaussures de sport
Thermoformable ? non
Chausson : Mousse 3D préformée pour accueillir une chaussure
Serrage : boucles micrométriques et scratches - Powerstrap
Pointure : 36-42 EU ou 42-47 EU | 4-9 US ou 9-13 US
Châssis : Aluminium 3D aéronautique embouti 6061 ajustable avec bloc magnésium
Roues : Powerslide Innova Star (max. 6,3bars | 90psi.) 159 mm 78A (Shores)
Roulements : Rustproof Powerslide 7
Entretoises : Métal
Frein : bras fixé au mollet appuyant sur la roue
Prix public : 319 €

Galerie photo

Liens utiles

Test du Powerslide XC Path (2011)

Texte : Alfathor
Photos : Powerslide et Alfathor
Merci au Magasin X-Skating pour le prêt du patin 
Mis en ligne  le 23 June 2014 - Lu 25521 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB