-
Le 08 June 2014 à 10:06 | mise à jour le 14 May 2015 à 18:56

FISE Montpellier 2014 : les pros

FISE Montpellier 2014 : les pros

Le soleil est omniprésent sur l'aire de slopestyle du FISE. Les 3 jours de fête et le manque de sommeil accumulés depuis le début du FISE ne semblent pas avoir émoussé la motivation des 12 riders qualifiés pour la finale du Slopestyle pro...

Mis en ligne par 

Samedi 31 Mai 17h00

Maxime Genoud en 360

... alors que nous ne sommes plus vraiment au top. Les riders sont chauffés par un public venu en masse donner de la voix sur toute la longueur du parcours et par un speaker aux blagues plus drôles et incisives que celles du maître du calembour. Il débite des jeux de mots capilotractés (tirés par les cheveux quoi) monsieur Laurent Ruquier, vous voulez un exemple, « Oulalah, ça rime avec Avella, Anthony Avelalah », voilà, voilà, ça c'est fait... Le talent des fois, ça ne s'explique pas...

Le parcours

La ligne est un peu différente de celle de l'édition précédente. On retrouve quand même le drop du départ et la grosse table qui le suit. C'est là-dessus que les mecs volent, là-dessus que le public hurle, là-dessus que l'essentiel du spectacle semble se faire. Les riders se lancent à pleine balle, enchaînent les grosses rotations sur les deux premières tables, se font tous un peu plaisir sur la mini-rampe placée au milieu du parcours et finissent par quelques slides de très bonnes factures, même si ces derniers semblent moins faire vibrer les gens que les airs.

Dave Lang - back rainbow

Stéphane Alfano

Maxime Genoud - Back Full TorqueStéphane Alfano commence avec un transfert en Flatspin pour atterrir dans le grand lanceur du départ. Il balance des 900, des flats et autres sur les deux tables, reprend du speed et balance un 360° outspine soul sur le rail qu'il manque de très peu sur ses deux essais. Il enchaîne dans la mini et finit sur le rail en kink par un Top Acid to Back Royal sur son 2ème run. Deux runs propres avec juste un petit problème de calage sur son 360 soul, il finit 3ème, pas mal pour un retour aux affaires...

Yuma Baudouin

A 15 ans, il nous refait un peu son run de chez les amateurs avec un départ 360 en transfert, des grosses rotas un peu partout, du 900 en veux-tu, en voilà, du misty en pagaille. Il nous lance un 540 TTS pour son premier run et un 540 TTPornStar pour son deuxième (deux trucs de toute beauté, vraiment), en transfert sur la mini, continue à envoyer de partout et finit sur le kink avec un Full Torque. Il se classe 2ème, une place amplement méritée... mais alors, me direz-vous, pourquoi n'est-il que second chez les amateurs avec ce même run ? Bonne question à laquelle, je n'ai pas de réponse, désolé... Mais pour toute réclamation vous pouvez toujours écrire.

Romain Godenaire

Romain est venu pour faire le spectacle et dès son premier run, il lance, après un flat sur la première table, son fameux double backflip sur la deuxième. Il envoie, comme à son habitude des grosses rotations dans les deux sens et toujours en fullspeed. Il continue sur la rampe avec un inspine soul et se paie même le luxe de faire un de ses fakie backflips quasiment au sol (même si c'est pas non plus ce qu'on préfère) pour montrer comme il est facile. Il s'adjuge encore une fois la victoire et une belle prime de 2000 euros.

Conclusion

Le public semble ravi du spectacle qui vient de lui être proposé mais, bizarrement, dans nos esprits à nous, on a l'impression d'avoir presque revu les mêmes runs que l'an dernier avec, au final, très peu d'innovations et très peu de place pour un truc différent. Peu de choses kiffantes ou marrantes à part le transfert spine-courbe en Top Soul de Dave Lang et quelques autres trucs dans le genre comme le handplant FrontFlip de Jérémy Suarez.

Qu'on soit d'accord, bien sûr que ça envoie du gros, bien sûr que ça rotate (comme la prostate mais avec des rollos, oulah, celle-là Julien Lafarge risque de nous la piquer), bien sûr que c'est impressionnant mais à faire un slope style basé surtout là-dessus avec la même grosse table, le même départ et tout et tout, on inhibe la créativité des riders et on les fait rentrer dans des constructions de runs assez similaires et ennuyeuses au final. Peut-être serait-il temps que le FISE commence à penser ses modules et ses lignes moins en fonction du prétendu spectacle grand public et plus en fonction de la créativité des riders qui sont supposés donner vie à ce dit spectacle (plus ils auront de lignes différentes et de possibilités, plus ça sera rythmé, intéressant et innovant d'une année sur l'autre et, au final, plus le FISE se renouvellera et sera plaisant à regarder. Non, parce qu'à un moment même le grand public risque d'être lassé de voir un peu toujours la même chose au même moment, non ? ) mais ceci n'est que notre humble avis...

Yuma Baudouin - 450 Top

Résultats des finales "pros" du roller slopestyle

1.

GODENAIRE Romain

27 ans

Ivry Sur Seine

84.67 pts

2.

BAUDOIN Yuma

16 ans

Gap

83.33 pts

3.

ALFANO Stephane

28 ans

Toulon (Fra)

81.00 pts

4.

LANG Dave

24 ans

Tehachapi

79.67 pts

5.

SWAIN Stephen

27 ans

Pontefract

77.67 pts

6.

SERVY Nicolas

15 ans

Dijon

75.00 pts

7.

DIABY Diako

19 ans

Paris

70.00 pts

8.

GENOUD Maxime

21 ans

Bussigny

68.00 pts

9.

PETITCOLLIN Florian

25 ans

Dijon

65.67 pts

10.

VARACHE Bruce

27 ans

Martigues

64.33 pts

11.

WELLSMORE Cj

26 ans

Sydney

63.67 pts

12.

SUAREZ Jeremy

26 ans

Bruxelles

62.67 pts

Liens utiles

Fise 2014 : Amateurs

Fise 2014 : girls

Notre page consacrée au FISE 2014

Texte : Sno
Photo : Bobor
Mis en ligne  le 08 June 2014 - Lu 1195 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB