-
Le 04 May 2014 à 16:44 | mise à jour le 11 June 2014 à 22:34

Test : Cardiff Skates Co. S1 / S2

Test : Cardiff Skates Co. S1 / S2

ReL vous propose aujourd'hui un test de patin plutôt atypique ! A l'occasion de l'ISPO, le salon du sport outdoor qui se tient chaque année en février à Munich, nous avons rencontré la marque Cardiff Skates Co. qui produit un modèle de roller détachable à trois roues. Impressions...

Mis en ligne par 

Banc d'essai

Cardiff Skate S2

Un peu d'histoire

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le concept de patin à 3 roues n'est pas récent. Les premières tentatives datent des années 30 avec la marque Fulgur. Les fabricants proposaient alors des patins avec 2 roues à l'avant et une roue à l'arrière. On s'appuyait alors sur la butée avant pour se propulser. Le mouvement de patinage ressemblait à celui du ski de fond. Il existait même des patinoires reproduisant un relief de montagne pour pratiquer à Paris. La marque Vitesse Ski a également produit plusieurs modèles reproduisant ce principe dans les années 50.

Cardiff Skates Company est une marque américaine basée en Californie. Le développement du patin a eu lieu sur place et la production se fait en Chine.

Description des S1/S2

Les S1 et les S2 ont un châssis triangulaire en métal qui accueille une roue de 80 mm à l'avant et deux roues de 90 mm sur les côtés. Il existe bien une roue à l'arrière, mais elle sert de frein ! La plateforme où repose le pied est équipée d'une butée pour venir caler la pointe de la chaussure. Le talon va venir se bloquer dans une structure plastique souple.
Le design noir à peine rehaussée de bleu ou de orange est discret. L'ensemble inspire une grande confiance tant les matériaux choisis semblent solides. Cette fabrication US, c'est du costaud ! Le fabricant n'a pas lésiné sur la qualité.

Comment ça marche ?

Les Cardiff Skates sont réglables facilement. A l'instar d'autres modèles présents sur le marché comme les Xsjado ou les Doop, il faut utiliser sa propre chaussure.

  • Il faut d'abord étirer le châssis sur toute sa longueur, on entend un "clac" qui indique qu'il se bloque à sa ta taille maximale.
  • Ensuite, on vient caler le talon de la chaussure (fine et montante de préférence) dans son logement
  • Quand le pied se pose complètement sur la plateforme, il appuie sur un bouton situé sous la voute plantaire. 
  • Le patin se rétracte automatiquement et les orteils viennent se caler sur la butée avant.
  • Il vous reste allors à ajuster la sangle sur le cou de pied pour acheter le serrage

CSC-HowToVideo v2snpshts-H.264 from Cardiff Skate Co. on Vimeo.

Serrage

Cardiff Skate S2Le serrage est essentiellement assuré par la boucle micrométrique sur le cou de pied et par un ajustement optimal de la longueur des patins. Il faut donc bien prendre le temps de caler sa chaussure dans la structure pour qu'elle ne bouge pas, sinon le talon décolle. Ainsi, on pourra patiner en toute confiance. A notre humble avis, une boucle micrométrique supplémentaire partant du talon et calant la partie haute du cou de pied aurait été un vrai plus. Elle aurait réduit le risque de voir le talon se dérober et elle permettrait de patiner plus en confiance.

Sinon, vous pouvez utiliser une sangle de cou de pied, elles sont fréquemment employées en quad ou en street.

Maintien

Le maintien est conditionné par le type de chaussure que vous allez utiliser avec les patins. Il est donc difficile de juger cet aspect. Nous vous conseillons un modèle semi-montant. La rigidité latéral n'est pas indispensable, le patin offrant une stabilité proche de celle d'un quad.

Confort

Le confort est conditionné par la qualité de votre chaussure. Sinon, les pièces du patin telles que la sangle micrométrique sont bien finies et n'exercent pas de point de pression.

Châssis

Peu de chose à dire. Il repose sur deux bras en aluminium à la structure carrée. Il est très solide et rigide, on peut patiner en toute confiance, ça ne cassera pas !

Freinage

Une des grandes particularités des S1/S2 reste leur système de freinage. Cardiff Skate a mis en place un système ingénieux : une roue de 80 mm est fixée à l'arrière du patin. Elle tourne librement. Quand on soulève la pointe du pied en gardant le talon au sol, la roues vient frotter contre un support en métal. Selon la force que l'on y met, on peut ainsi obtenir un freinage progressif, très doux et agréable ou un freinage fort et puissant.

Roues

Comme nous l'avons indiqué, les S1/S2 comportent une roue de 80 mm à l'avant et deux roues de 90 mm sur les côtés. Leur finition est très propre, nous n'avons trouvé qu'une seule petite bulle.

Roulements

Le S1 et S2 sont équipés de roulements 608ZZ ABEC sertis. Ils sont parfaitement silencieux et bien lubrifiés.

Visserie

Cardiff Skate Company a opté pour des vis cruciforme pour monter la structure et sur des vis avec empreinte à 6 pans pour les roues et le système de frein. Toutes sont de très bonne facture. RAS.

Cardiff Skates avec une sangle de cou de pied supplémentaire

Rapport qualité/prix

A 159 USD, les Cardiff Skates S1 et S2 sont à un tarif plutôt raisonnable.

A l'usage...

Cardiff Skates modifiésPremière chose : il faut bien choisir sa paire de chaussure. Nous avons d'abord essayé avec des chaussures de course à pied qui se sont avérées un peu larges. Nous avons donc opté pour des chaussures de ville en cuir, plus fines et plus rigides. Les sensations ont été immédiatement bien meilleures. Reste que le talon a tendance à se faire la belle dans un premier temps s'il n'est pas parfaitement calé. Il faut trouver une chaussure qui convienne parfaitement à ce système, par exemple des Converse. Un modèle semi montant fera mieux l'affaire. On sent quand même que le pied est un peu "lâche".

La prise en main se fait facilement quand on commence à rouler. La poussée est assez similaire au quad. Les virages se font plus facilement qu'on pourrait le croire dans un premier temps. On peut s'amuser à faire rouler le pied avant sur le talon pour virer plus rapidement. 

Les S1 / S2 ne sont pas fait pour rouler vite. Il vaut mieux rester à la vitesse d'un joggeur (10 km/h environ). Le positionnement latéral des roues fait que le montage est très stable. Il faut être vigilant lors des descentes de trottoir ou des passages d'obstacles car la garde au sol est plutôt basse, vous risquez de toucher et de bloquer.

Le freinage est très efficace et doux, comme on pouvait le supposer avec la roue arrière. On peut l'effectuer comme avec un roller en ligne, la technique est identique. Autre avantage : on peut freiner indistinctement avec le pied droit ou avec le pied gauche étant donné que les deux patins sont équipés du système.

Conclusion

Le concept de Cardiff Skates Company est intéressant, le patin est bien avancé techniquement, l'ensemble est plutôt pratique pour se déplacer en combinant les moyens de transport. Toutefois l'absence d'une boucle supplémentaire fait qu'il faudra vraiment prendre le temps de bien choisir votre chaussure pour être parfaitement maintenu. Nous l'avons signalé au fabricant qui apportera certainement une modification à son modèle. A suivre...

Cardiff Skate S2

Les points forts et les points à améliorer

+ L'excellente finition
+ La solidité
+ Le coté pratique
+ Le système de réglage automatique
+ Le freinage progressif 

- L'absence d'une boucle de maintien supplémentaire
- La masse un peu élevée

Fiche technique

Marque : Cardiff Skates Company
Modèle : S1 et S2
Année : 2013-2014
Châssis : aluminium et plastique
Serrage : par ajustement de longueur automatique et boucle micrométrique
Roues : 90 mm sur les côtés et 80 mm à l'avant
Roulements : ABEC 5 sertis
Entretoises : métalliques
Tailles disponibles : S2 (du 36 au 41 EU) ou S1 (du 42 au 47 EU)
Freinage : par contact entre la roue arrière et la butée en aluminium
Prix public : 159 USD
Usage recommandé : déplacement urbain sur courte distance 

Galerie photos

Liens utiles

Site de Cardiff Skate Company

Texte : Alfathor
Photos : Alfathor et Fatal Error 
Mis en ligne  le 04 May 2014 - Lu 20076 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB