-
Le 07 March 2014 à 09:03 | mise à jour le 14 March 2014 à 20:55

Cultur'Ice Roller Exchange : au cœur de l’entraînement

Cultur'Ice Roller Exchange : au cœur de l’entraînement

La fine équipe de Cultur'Ice Roller Exchange sait conjuguer les plaisirs ! Patinage sur glace, vélo sur piste, hockey sur glace... ils auront profité de toutes les infrastructures de l'Arena de Minsk ! Direction la Biélorussie...

Mis en ligne par 

Mix de pratiques

Patinage sur glace en Biélorussie

La technique

En plus des conseils donnés par les entraineurs, comme toutes les personnes curieuses, le groupe a observé les biélorusses pour pouvoir les copier et donc s'améliorer plus rapidement et ainsi être plus performant.

Nous avons constaté qu'ils utilisent la technique dite de « la patinette » qui consiste à poser le pied de la jambe libre au sol et de pousser avec l'autre. Plus précisément il semble qu'ils posent le pied de la jambe libre un peu à l'intérieur du centre de gravité sur la carre externe, et simultanément nous observons une poussée latérale de l'autre jambe. Nous nous sommes donc exercés à cette technique qui nous fait revenir quelques années en arrière car elle n'est plus utilisée par les patineurs de vitesse que nous sommes. N'étant pas satisfait des sensations nous avons demandé son avis à Alexeï, que nous ne voyons jamais sur la glace. C'est après une réunion d'1h30 en anglais qu'il nous a expliqué qu'il fallait utiliser la technique du transfert de poids du corps (déplacement du centre gravité par rapport à la jambe d'appuis) utilisée par les meilleurs patineurs de vitesse (roller).

Désormais nous allons partir sur de nouvelles bases, plus proches de celles que nous connaissons déjà, tous espèrent avoir de meilleures sensations et un meilleur feeling dans les prochains jours.

Nous avons également abordé la technique des départs, ceux-ci ressemblent à ceux du roller, néanmoins il reste beaucoup de travail pour les perfectionner et les rendre efficaces.

La découverte du vélo sur piste, un moment fort

L'un des stadium de l'Aréna est un Vélodrome de 2000 places (plus petite enceinte du site) qui a accueilli les championnats du monde récemment.

Avant de monter sur les vélos, tous appréhendaient le pignon fixe qui est une des caractéristiques des vélos de piste. Contrairement au vélo de route, il est impossible de s'arrêter de pédaler, que ce soit pendant l'effort ou après en période de récupération. En plus de cela il n'y a pas de frein ni de vitesse et le guidon est beaucoup plus bas afin d'améliorer l'aérodynamisme. Malgré  tout, les jeunes sont très rapidement mis en confiance et finissent par prendre de la vitesse et monter dans les virages qui sont excessivement hauts et raides. Une fois en haut du virage certains ont joué avec la pente qui avoisine les 45° pour prendre encore plus de vitesse. Après avoir pris nos marques pendant 30 minutes Boris et David ont lancé l'idée de réaliser un tournoi de 1000 m contre la montre individuel. Finalement c'est Olivier qui réalise le meilleur temps en 1'17'', les filles se trouvent dans un mouchoir de poche autour de 1'30" ; le record du monde étant d'environ 56".

Séance de cyclisme sur piste

Le match de hockey

Le jeudi matin le groupe a la chance de faire du hockey sur glace. L'Arena a prêté des patins à tous les jeunes ainsi qu'aux coachs. Les patins de hockey changent beaucoup de ceux utilisés en long track, tout le monde a été perturbé ce qui a provoqué quelques chutes, dont celle de Chloé qui fut la plus spectaculaire, mais à part un hématome sur le genou, rien de grave. David quant à lui a comme il le dit si bien « goûté la glace pour la première fois. »

Cependant les patins étant plus maniables, et finalement tout le monde s'est vite habitué et chacun a pu donner son maximum. Les garçons ont tout de suite réalisé des slides, alors que les filles restaient plus prudentes.

Nous avons fait 2 équipes composées chacune de 4 français et de 2 biélorusses, le match se terminera sur un score de 8-8, coupé dans notre élan par l'extinction des lumières, les deux équipes n'auront pu se départager.  

Pour des raisons de sécurité n'ayant pas toutes les protections adéquates, nous avons joué avec une balle et non un « puck » ce qui n'a pas perturbé la qualité du jeu. Ce fut un moment convivial de récupération active après 2 entrainements prévus pour la fin de journée (1h30 de glace + 1h30 de roller).

Nous noterons la chorégraphie de Valentin qui s'est découvert une passion pour le « hockey artistique », malheureusement aucune vidéo n'est disponible.

Le retour aux sources : premier entraînement de roller

Olivier Blanc

« Le passage de la glace au roller s'avère compliqué. En effet il m'aura fallu 20 bonnes minutes avant de retrouver des sensations de patinage convenables. Malgré cela on peut ressentir un apport bénéfique non négligeable : une glisse plus importante, de meilleurs points d'appuis sur les patins et une position plus gainée » .

Chloé Michel

« Le retour au roller est assez étrange surtout lors des premiers tours, particulièrement les croisés pour lesquels il m'aura fallu plus de temps. Je pense que la glace peut nous permettre de bien progresser techniquement, de mieux sentir les mouvements, de mieux pousser… et surtout  de mieux sentir le transfert de poids que j'ai souvent du mal à ressentir » .

Séance de cyclisme sur piste

Charlotte Frouin

« C'est grâce à la glace que j'arrive à visualiser mon transfert de poids du coprs sur les rollers. Je remarque aussi que mes croisés sont plus efficaces. Ce stage est très bénéfique pour mon patinage, mais je me rends compte que je préfère sans aucun doute le roller. Je n'aime pas le fait d'être seule sur la piste, les dépassements et les sprints finaux à plusieurs me plaisent beaucoup plus et c'est ce qui me manque sur la glace » .

Louisiane Balandras

« Le retour au roller fut difficile, en effet dès le début je me suis retrouvée « perdue » dans mon patinage est mes croisés, j'avais l'impression de patiner en carre interne et de faire le balancier avec mes épaules (ce que j'ai mis du temps à corriger tout au long de l'année précédente). Très vite mes sensations sont revenues et j'ai eu le sentiment qu'elles étaient bien meilleures qu'avant d'avoir pratiqué sur la glace. J'ai l'impression de m'être améliorée au niveau du transfert du poids du corps, j'ai ainsi pu mettre toutes ma force dans mes poussées, ce qu'il m'est impossible de faire sur la glace car les lames dérapent (surement à cause d'une mauvaise technique) » .

Elise Dumont

« Je pense qu'il serait dur de faire un jour roller, un jour long track ; les appuis étaient très durs à retrouver ! Les appuis des premiers tours ont été difficiles à maitriser. Cependant je pense que la glace nous avantagera énormément dans le transfert de poids, cela s'est déjà ressenti durant l'entrainement » .

Valentin Thiebault

« Le passage de la glace au roller a été très difficile, car la glisse est très différente ainsi que la poussée. Pendant l'échauffement je ne retrouvais plus mes repères, épaules en croisés, poussée de la pointe. Finalement cela est très vite revenu, environ après  10 minutes. Je trouve notamment que la glace m'a corrigé quelques défauts, plus précisément concernant le transfert de poids du corps en virage » .

Boris Dufour et David Fortin

« La transition Roller- Glace, une réelle expérience : En tant que coachs nous attendions ce moment avec impatience. Le passage d'une chaussure souple (glace) à une chaussure très rigide (roller) n'a pas posé de problème d'adaptation. Les sensations ont été vite retrouvées avec une qualité d'appuis et de transfert du poids du corps plus net et plus franc. » .

Présentation d'un patineur : Louisiane BalandrasLouisiane

Louisiane Balandras nous vient du club de Lyon. Avec de grandes qualités de fondeuse elle pourra être à l'aise sur la glace sur les longues distances. Lors de ce stage ses objectifs sont clairs, prendre du plaisir sur la glace, dans le groupe et réussir à transposer sur les rollers des nouvelles sensations découvertes en Biélorussie.

Le mot de Louisiane sur le Cultur'Ice Roller Exchange

«J'ai la chance de faire partie des patineurs pouvant participer au stage de SILA en Biélorussie, je m'apprête à vivre une expérience inoubliable qui pourrait même m'orienter vers les sports de glaces, hâte de passer 12jours de rêves. »

Prochains rendez-vous

Prochaine publication sur notre périple Biélorusse le Dimanche 09 Mars, après la journée touristique du Samedi. Lors du prochain article vous retrouverez également la présentation de Charlotte.

Liens utiles

Cultur'Ice Roller Exchange : A quelques heures du départ

La page Cultur'Ice Roller Exchange sur ReL

Suivez toute l’actualité SILA sur sila-sport.fr et sur la page facebook

Texte et photos : Olivier Blanc, Chloé Michel
Elise Dumont, Louisiane Balandras
Charlotte Frouin, Valentin Thiébault
David Fortin, Boris Dufour
Mis en ligne  le 07 March 2014 - Lu 3151 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB