-
Le 13 January 2014 à 17:21 | mise à jour le 20 January 2014 à 13:29

Test : Seba C.J. Wellsmore

Test : Seba C.J. Wellsmore

Seba nous a fait attendre plus d'un an avant de nous dévoiler son nouveau modèle street : le CJ Wellsmore. La marque française a déjà acquis ses lettres de noblesse dans le slalom et le freeride. Elle s'attaque désormais à l'agressif et ne fait pas les choses à moitié...

Mis en ligne par 

Décortiquons le nouveau patin street de Seba

Design

En effet, le CJ Wellsmore, un modèle haut de gamme. Dès que l'on regarde le patin, on voit que Seba a voulu faire les choses bien. Le logo de la marque est omniprésent. Avec ses couleurs grises et noires, impossible de le confondre avec un autre modèle. Le design du carbone n'a rien de commun avec celui d'USD par exemple : sur les Seba la base carbone est plus large et le talon est plus élaboré avec des formes de vagues qui accroissent la rigidité de la structure... tout en permettant d'ajouter plus de mousse à ce niveau.
La soulplate est généreuse également. Elle épouse assez bien les formes du CJ Wellsmore, tout en gardant une plus grande largeur au niveau du talon pour plus de stabilité en slide.
La platine a également été dessinée spécialement pour ce modèle, avec la marque écrite dessus. Elle est assez grosse et haute à première vue. Seba a fait en sorte que les tailles de patin soit le plus proche possible de la réalité du pied et offre un grand choix au niveau des pointures.
L'overboot (si l'on peut l'appeler ainsi), est faite d'une matière épaisse, proche du cuir. Le nez du patin est renforcé contre les coups.

Confort

Test : Seba C.J. WellsmoreLe confort est là et il est très bon. Rien à redire. Cependant, la mousse est tellement épaisse qu'il est difficile de s'y faire une place durant la première session. Mais bon pas de panique, après quelques heures en roulant avec le patin bien ouvert, ça passe. Avec le temps, on resserre progressivement le patin pour profiter au maximum du confort. A partir de ce moment, on se rend compte à quel point le patin est confortable : plus on roule, plus il devient un véritable chausson.
Un bémol cependant : à l'avant du patin les doigts de pieds sont en contact avec le carbone et les mauvaises chutes peuvent faire mal. Un peu de mousse à cet endroit aurait été appréciable. L'absorbeur de choc est compact et dense, il joue son rôle dans toutes les situations.

Serrage

Le système de serrage est assez classique. Les lacets partent de la base du pied et remontent jusqu'à la cheville. Rien qu'avec les lacets, on se sent maintenu à la perfection dans le patin. Un strap bien large est présent au niveau du cou-de-pied. Il rappelle celui de K2 mais reste plus efficace puisque le talon s'enfonce parfaitement dans la mousse du patin. Enfin, la boucle apporte un supplément de maintien à la cheville. Elle a été renforcée. Elle possède une bonne longueur.
Bref, le pied est bien calé dans le patin : pas de talon qui se lève ou de pied qui bouge d'avant en arrière. Le serrage est simplement optimal.

Souplesse

Que l'on soit bien d'accord sur un point : le carbone est rigide, ça ne bouge pas, et ça ne s'assouplit pas avec le temps. Normal, c'est fait pour ça. Cela étant dit, le spoiler, quant à lui, reste assez souple et bien découpé. Du coup, les premiers tops et autres grinds sont faciles à rentrer.
Il y a malgré tout un temps d'adaptation à cette combinaison rigidité/souplesse. Une fois que vous l'aurez pris en main, vous profiterez pleinement du CJ. Le spoiler offre suffisamment de flexibilité pour permettre tous les mouvements de la cheville. Ainsi, même si le patin est globalement rigide, le skating reste fluide et les slides passent bien.

Glisse

La glisse est assez surprenante. Elle est assez souple et rapide pour que l'on n'accroche sur aucun spot. Que cela soit en curb, en rail ou en coping, la glisse est toujours la même et c'est très appréciable. La soulplate s'enfonce à peine sur les arêtes. Le groove est très bien placé. Combiné à la platine, il offre un calage vraiment facile. En top, la largeur de la soulplate permet de ne pas rater le spot et empêche de sortir de ce dernier. La glisse est rapide à prendre en main et on profite pleinement de toutes les qualités du patin. Quelle que soit la position de ce dernier, on ne sent aucun choc ou aucun mauvais point d'appui en slide.


Platine

Seba propose un nouveau design de platine avec un H-block très large. La platine s'accorde parfaitement avec la soul plate. Elles glissent de façon homogène sur tous les spots. Cependant, la sérigraphie de la platine est creuse et il peut arriver qu'elle accroche un peu sur certain spots à cause de cela. La platine se lime assez vite et donc très vite le problème disparait, surtout en curb.

Roues

Seba fait les choses en grand pour les roues puisqu'elles mesurent 60 mm pour une dureté 88A. On se retrouve avec des roues bien grandes et bien rapides. Les roulements sont des Seba MW9, ce qui rajoute à la rapidité. Pour autant, les roues ont des angles sur les côtés qui rendent la prise en main du patin un peu particulière mais très vite elles s'arrondissent à force de sessions.
Les anti-rockers sont en plastique et sans roulement ce qui gâche un peu l'idée du haut de gamme, mais on comprend le choix par rapport à la recherche de gain de poids.

Solidité

Le patin est assez solide que ce soit au niveau de la boot ou de la platine. Les renforts sur la boucle et l'avant du patin marchent très bien. La soulplate et la platine restent assez tendres et se creusent un peu vite... mais cela ne change en rien la glisse. Le patin est globalement solide et même le chausson reste dense malgré les sessions.
La vis qui tient le strap ressort un peu trop et prend quelques coups, mais globalement reste en place. L'overboot encaisse vraiment bien les chocs. RAS de ce côté là.

Conclusion

Le Seba CJ Wellsmore réussit bien son entrée dans le milieu ultra-concurrentiel du street et qui plus est dans le haut gamme de la discipline. Si le prix peut paraitre élevé, le patin garde d'énormes qualités : une bonne glisse, un très bon confort et un large choix au niveau des tailles...

Les points forts et les points à améliorer

Les plus

+ le confort
+ la glisse rapide et homogène
+ le large choix de taille

Points à améliorer

- la tendreté de la platine
- la vis du boucle qui ressort un peu trop
- la rigidité du patin aux premières sorties

Galerie photo

Vidéo

Cj Wellsmore ' SEBA Tour in the USA ' from SEBASKATES on Vimeo.

Fiche technique

Marque : SEBA
Modèle : CJ Wellsmore
Année : 2013
Coque : Carbone
Chausson : mousse dense et intégrée au patin
Spoiler : articulé en plastique
Serrage : boucle micrométrique, strap et lacet
Pointures : 36 au 47
Platine : Seba
Roues : Seba 60mm 88A
Diamètre maximum : 65mm
Roulements : SEBA TWINCAM MW9
Prix : 399 €
Usage : street, park et rampe

Liens utiles

Le site de Seba

Texte et photos : Thomas Bordier aka Bobor
Mis en ligne  le 13 January 2014 - Lu 10058 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB