-
Le 28 September 2013 à 14:09 | mise à jour le 12 October 2013 à 17:29

Mondial rink-hockey 2013 : la France s'incline face à l'Espagne

Mondial rink-hockey 2013 : la France s'incline face à l'Espagne

Après sa défaite (3 à 5) contre l’Espagne en quart de finale du championnat du monde de rink-hockey, la sélection française affronte l’Italie pour avoir une chance de jouer la 5ème place du mondial en Angola...

Article par 

Pour les places d'honneur

France Espagne

« Mon travail d’aujourd’hui , c’est de motiver les troupes. Après une défaite, il  est très important de se remettre sur la bonne voie. » Cirilo Garcia, le capitaine de l’équipe de France senior de rink-hockey, résume bien l’état d’esprit de la formation tricolore. Hier, l’équipe n’a pas été en mesure de réaliser un exploit contre le champion du monde en titre, l’Espagne, perdant 5 à 3.

Mais elle n’a pas pour autant démérité. « Je suis forcément déçu car nous voulions gagner mais je reste satisfait de la prestation de l’équipe, explique l’entraîneur Fabien Savreux. Les espagnols l’ont eux-mêmes reconnus, c’était un match compliqué pour eux. » Le début de match est toutefois difficile pour les français, qui découvrent la piste de Luanda et souffrent de la chaleur.

Bonne 2ème mi-temps contre l’Espagne

« Nous n’étions pas à 100 % physiquement, nous avions voyagé la veille et trois ou quatre joueurs étaient un peu malades », confie le capitaine de l’équipe. Cette dernière défend bien et mène quelques attaques, mais sans succès. Les espagnols interceptent les balles, harcèlent le but français et ont une meilleure réussite. A la mi-temps, ils sont largement devant, 3 buts à 0.

Logo mondial rink angolaLa seconde période est plus équilibrée. Peu après la reprise, Anthony Weber inscrit le premier but français sur un penalty. L’équipe est beaucoup plus offensive et se crée de bonnes occasions. Autour de la 11e minute, Alberto Morales est l’auteur d’un très bon tir, repoussé par le gardien ibérique. Mais Cirilo Garcia est en embuscade et tente sa chance, avec succès. 

Peu après, la sélection espagnole marque cependant son cinquième et dernier but de la partie. A 5 minutes de la fin, l’équipe française parvient à réduire l’écart grâce à une contre-attaque rapide. Mathieu Leroux fait une passe décisive à Wilfried Roux qui fonce sur le but espagnol, tire et marque.

Jouer sur la vitesse contre l’Italie

« Nous devons travailler les penalties et les coups francs indirects. Nous en ratons deux en fin de match. Or ces points-là, il faut les mettre », souligne Fabien Savreux. Une consigne à mettre en œuvre dès ce soir face à l’Italie. « Les italiens sont très bons, ce sera difficile. Nous devons jouer sur notre vitesse, sur notre vivacité », avance l’entraîneur.

« Si nous faisons le même match que contre l’Allemagne, en étant bien concentrés, motivés et en défendant bien, nous pouvons gagner », assure Cirilo Garcia. Une victoire permettrait à l’équipe de France de jouer le match pour la 5e place, un bon résultat atteint en 2007 et en 2009, avant la 7e place du dernier championnat du monde.

« Nous devons absolument gagner pour remonter à la 5e place, insiste Fabien Savreux. Mais aussi pour être bien placés en vue du mondial en France en 2015, idéalement dans les poules C et D où ne figureront pas le champion et le vice-champion du monde. »

Liens utiles

Notre page dédié au mondial de rink-hockey en Angola

Texte et photos : Comité Rink-Hockey
Relecture : Iggnorance 
Mis en ligne  le 28 September 2013 - Lu 778 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB