-
Le 16 September 2013 à 07:09 | mise à jour le 16 September 2013 à 22:14

13ème édition de la Transroller : le bilan de la Coupe du Monde de rollerski

13ème édition de la Transroller : le bilan de la Coupe du Monde de rollerski

En 2013, la Transroller a eu l'honneur d'organiser une étape de la Coupe du Monde de rollerski. Au programme pour les skieurs : la montée du Larmont en poursuite le samedi et le traditionnel ville à ville de Pontarlier à Mouthe le dimanche...

Mis en ligne par 

Samedi : le Larmont

Départ du contre la montre individuel

Prologue Individuel dans la montée du Larmont : Nadezhda IZHUTINA (RUS)  et Adrien MOUGEL s'imposent

La russe Nadezhda IZHUTINA, âgée de 23 ans remporte le prologue individuel de la Trans’roller, Coupe du Monde FIS Rollerski en 15 mn 34s. Ses compatriotes Anna GRUSHINA et Svetlana HVOSTUNKOVA terminent 2e et 3e. Chez les hommes, c’est le vosgien Adrien MOUGEL, du ski club La Bressaude qui prend sa revanche sur sa 2e place en 2012, et inscrit, enfin son nom sur la 1ère marche du podium, en 13 mn 18s. Les italiens Sergio BONALDI et Eugenio BIANCHI, actuel leader FIS, terminent 2e et 3e. Demain place à la poursuite avec les 30 KM entre Pontarlier et Mouthe.

Podium du contre la montre individuel

Du beau monde à Pontarlier !

Pontarlier, capitale du Haut-Doubs accueille tout le week-end la Coupe du Monde FIS Rollerski, à l’occasion de la Trans’roller 2013 et ses 687 participants. Ce samedi, place au prologue avec la Montée du Larmont. L’élite internationale du monde du rollerski et du ski de fond était bien présente, mise à part Christophe PERRILLAT et Bastien POIRIER annoncés, mais finalement absents. Dame météo a plutôt été clémente, laissant quelques ouvertures aux concurrents pour relier le lieu dit de l’Arcan depuis le centre-ville de Pontarlier, soit 5 KM, sans se faire trop mouiller. Une journée très tactique, car ce prologue a un rôle capital, déterminant l’ordre de départ et le « handicap start » des rollerskieurs pour la course de demain. Comme chaque année, une horde de spectacteurs s’était égrainnée le long du parcours, chacun allant de ses encouragements, donnant cette ambiance si particulière à la Trans’roller.

La particularité d’un départ individuel, c’est qu’il faut tout donner, tout le temps ! Plus question de s’observer sur les premières mètres, ni de se relayer entre coéquipiers, mais bien de donner un effort intense du début à la fin ! D’où l’initiative du directeur d’épreuve, Alexandre ROUSSELET, de réduire à 5 KM, au lieu de 7 habituellement, cette Montée du Larmont, et donc de placer la ligne d’arrivée au lieu dit l’Arcan. Comme toute course avec un départ individuel, à l’arrivée, l’excitation de la course a fait place à un petit moment de flottement, puisque le nom du vainqueur n’est pas connu immédiatement. Il a fallu attendre plus d’une heure après l’arrivée, suite à un problème informatique au niveau du chronométrage, pour connaître le nom des grands vainqueurs de cette 13e édition !

Podium du contre la montre individuel

Prologue Dames, Coupe du Monde FIS Rollerski : les Russes dans un mouchoir de poche !

Les russes sont en formes sur cette Coupe du Monde ! En effet, depuis le début de la saison, la nation venue du froid raffle les podiums. Sur cette Trans’roller, ce sont les filles qui font un triplé, avec des chronos similaires. La 1ère place revient à Nadezhda IZHUTINA en 15 mn et 34 s., Anna GRUSHINA Anna en 15 mn et 38s. se place seconde, suivies de Svetlana HVOSTUNKOVA en 15 mn et 39s. Une très belle performance d’équipe, de très bon augure pour demain, surtout que leurs principales concurrentes ne seront pas sur la ligne !

Du côté, des autres favorites… Les départs étaient donnés depuis le centre-ville, ce qui n’a pas forcément donné des ailes à la japonaise Masako ISHIDA, plutôt à l’aise en montée et moins sur le plat ! « Je suis contente de moi, mais j’ai un peu peur de la RUSSE qui est partie juste après moi », confiait-elle à l’arrivée. Elle ne s’était pas trompée… Elle s’est pourtant bien rattrappée sur la partie dénivelée, puisqu’elle termine 4e  en 15 mn et 48 s.

La championne de France en titre, Aurore JEAN nous livrait à l’arrivée avoir du se faire violence, sans prendre de risques ! «  Même si je ne m’étais pas fixé d’objectifs et que je suis plus à l’aise en mass-strat, j’ai trouvé cette Montée du Larmont en individuel intéressante ». Elle termine 5e, juste devant sa collègue de l’équipe de France, Anouk FAIVRE PICON. Il a été compliqué pour la pontissalienne de renouer avec l’individuel et la météo ne l’a pas forcément servie. En effet, le choix de l’équipement en ski rapides offrait une moins bonne adhérence sur la route. « Concernant le départ au centre-ville, c’est super pour le public, mais il a fallu être très vigilante car il y avait beaucoup de pièges à éviter ».

Dans la montée, l'effort est solitaire



Prologue Hommes, Coupe du Monde FIS Rollerski

Adrien MOUGEL connait bien la Trans’roller pour l’avoir déjà faite en junior et l’an dernier en catégorie senior. D’ailleurs, tout le monde se souvient encore de sa très belle 2e place l’an dernier, après avoir fait la course en tête et bien sûr sa 2e place sur la Transjurassienne en 2013. « L’attente des résultats, c’était très stressant. Je pensais faire un podium, mais sur la 2e ou la 3e place. Je suis très heureux de l’avoir remporté ! Il est vrai que je préfère quand ça démarre direct, mais le départ au centre de Pontarlier m’a plutôt réussi ! ». Il ne sera pas sur la ligne de départ demain pour cause de vacances. On lui souhaite un bon repos, bien mérité !

Sur la seconde et troisième marche du podium, on retrouve les italiens ultra favoris, Sergio BONALDI et Eugenio BIANCHI. BONALDI qui vient de remporter l’étape de la Coupe du Monde en Allemagne le week-end dernier, boucle la Montée du Larmont en 13 mn et 21s.

A l’arrivée, Eugenio BIANCHI, l’italien, leader actuel de la coupe du monde et tout récent champion du monde, était très content de sa performance et ne cachait pas sa joie, même si le mystère du classement restait entier ! « C’est une très bonne saison pour moi et j’ai hâte d’être à demain ! Je connais la Trans’roller car je suis déjà venu il y a 3 ans. J’avais un peu peur qu’on doive monter jusqu’au sommet, mais là je suis confiant sur mon résultat ! ». Il termine 3e en 13 mn et 23s.

Le partenaire d’entraînement du grand vainqueur, le vosgien Romain VANDEL a beaucoup apprécié ce nouveau format même si « après ma blessure à l’épaule il y a quelques mois, une course de ce type c’est difficile à gérer car je devais beaucoup forcer sur les bras dans un effort constant ».

Du côté des russes, Evgeny BOGDANOV, avoue que ce fut dur « j’étais cuit, au début ça allait mais la fin et l’arrivée jusqu’à l’Arcan ce fut compliqué car j’ai enchaîné beaucoup de courses récemment ». Il termine 12e. Mais il compte bien faire de son mieux demain et ne laisser aucune chances à ses adversaires.

Podium du contre la montre individuel

Dimanche : de Pontarlier à Mouthe

Claudon (FRA) et Grushina (RUS) sacrés roi et reine de la Trans’roller 2013

France 3 en action avec Mr Claudon !

Le français Romain CLAUDON (Gerardmer Ski Nordique) remporte la Trans’roller Coupe du Monde FIS Rollerski 2013, qui se déroulait dans le Doubs, en 57 mn 52 s sur le 30 KM poursuite, devant les italiens Simone PAREDI et Eugenio BIANCHI, qui conserve sa place de leader FIS, et très en forme avant la finale de la Coupe du Monde qui se déroulera en Italie, à Dobbiaco-Tublach la semaine prochaine ! Chez les dames, les Russes rafflent à nouveau toutes les places du podium avec au sommet Anna GRUSHINA en 32 mn et 12 s, suivie de Nadezhda IZHUTINA et Svetlana HVOSTUNKOVA.

30 KM Rollerski Homme, Coupe du Monde FIS Rollerski - Poursuite

C’est sous la pluie que les coureurs se sont élancés ce matin de Pontarlier pour rejoindre Mouthe. Un départ avec « handicap start » pour la Coupe du Monde FIS Rollerski, défini par les temps réalisés la veille lors du prologue de la Montée du Larmont. Si les italiens se sont élancés en premiers, c’est Romain CLAUDON le vosgien, parti en 3ème position avec 10 secondes de pénalités qui remporte cette 13ème édition de la Trans’roller, étape de la Coupe du Monde FIS Rollerski chez les hommes !

Au départ, il craignait les italiens pour leur polyvalence : « ils sont forts sur la montée comme sur le plat, ça ne va pas être évident mais je vais faire mon maximum ». Romain CLAUDON revient en vainqueur sur cette 13ème édition, pour une seconde victoire d’affilée. Il a cependant dû batailler fort avec la Squadra Azura, composée de BONALDI, BIANCHI et PAREDI tout au long de la course. Mais après une chute à Malbuisson, le vainqueur du prologue de la veille Sergio BONALDI, prend du retard et s’épuise à essayer de rattraper le trio de tête qui s’éloigne petit à petit. A Labergement Sainte-Marie, CLAUDON remporte le sprint sans trop de difficultés mais le trio reste soudé, se relayant fréquemment. A l’arrivée, les qualités de sprinteur de CLAUDON ont fait la différence et lui offrent la victoire en 57mn et 52 secondes devant PAREDI, et BIANCHI. Les italiens ne sont pas deçus pour autant et PAREDI nous confiant « c’est une très bonne course, j’ai beaucoup apprécié, même si la pluie a compliqué la course ». Quant à CLAUDON, il a « pris goût à ce  parcours et reviendra avec plaisir remettre son titre en jeu l’année prochaine ! ».

France 3 en action avec Mr Claudon !

17 KM Rollerski Femme, Coupe du Monde FIS Rollerski - Poursuite

Chez les femmes, la délégation Russe n’a pas fait le déplacement pour rien, elle fait un sans faute… 5 engagées qui prennent les 5 premières places ! GRUSHINA, IZHUTINA et HVOSTUNKOVA montent sur les 3 marches du podium, le prologue d’hier leur offrant les meilleures places au départ. La Trans’roller, c’est une 1ère pour Anna GRUSHINA qui est « très heureuse de cette victoire même si la météo n’a pas facilité la course car le sol glissant oblige à forcer plus sur les bras et moins sur les jambes pour éviter de tomber ». Sa coéquipière IZHUTINA, est également « ravie de sa seconde place », pour elle aussi le parcours Pontarlier – Mouthe est une 1ère ! L’actuelle leader de la FIS, la russe Ksenia HONOHOVA termine 4e et conserve sa position.  

France 3 en action avec Mr Claudon !

Liens utiles

Télécharger les résultats de la poursuite des juniors hommes
Télécharger les résultats de la poursuite des juniors dames
Télécharger les résultats de la poursuite des seniors dames
Télécharger les résultats de la poursuite des seniors hommes
Télécharger les résultats juniors dames
Télécharger les résultats juniors hommes
Télécharger les résultats seniors dames
Télécharger les résultats seniors dames

La page regroupant toutes les infos sur la Transroller 2013 ici

La vidéo de la Montée du Larmont par Nordic magazine

www.transroller.com

Texte : organisation
Photos : rollerenligne.com 
Mis en ligne  le 16 September 2013 - Lu 6690 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB