-
Le 31 August 2013 à 21:08 | mise à jour le 22 October 2013 à 14:31

Ultime journée du championnat du monde roller course 2013 à Oostende

Ultime journée du championnat du monde roller course 2013 à Oostende

Quatre dernières courses et quatre derniers titres ! Les marathons ont clos le mondial 2013 au centre ville d'Oostende, une course particulière où les sprinteurs et les fondeurs prennent le même départ. Retour sur le bouquet final...

Mis en ligne par 

Dernier jour à Oostende (Belgique)

Junior men

Si le circuit de 1,3 km du marathon a certainement semblé assez court et ennuyeux pour les patineurs, il a cependant eu un grand avantage pour les spectateurs qui ont pu voir passer le peloton très souvent pendant la course. Tous les yeux à Ostende ont été braqués sur le patinage de vitesse !

Chez les juniors, la Colombie a gagné 50% des médailles dont une en or. La Chine Taipei, la Corée du Sud et le Venezuela ont pris le reste.

Juniors dames : victoire taïwanaise

La course est restée plutôt calme. De rares attaques ont été lancées, notamment par la patineuse française Anaïs Laurent mais les colombiennes ont vite fait de calmer les ardeurs.
Les États-Unis ont souvent été à l'avant en tête du peloton, tandis que l'armada colombienne a préservé ses forces derrière, toujours dans le premier tiers du peloton. D'autres patineurs ont été vus à l'avant comme la sprinteuse allemande Alisa Gutermut ou la locale Sandrine Tas.
Quand la cloche sonne pour annoncer le dernier tour, environ 30 patineurs sont encore dans le peloton et personne ne peut vraiment parier sur la victoire. Si Sandrine Tas est encore dans le pack, la plupart des Colombiennes, les rapides taïwanaises et les sud-coréennes, ainsi que la sprinteuse italienne Linda Rossi sont encore en lice.
Pour la deuxième fois du championnat (seulement), ce n'était pas un Colombienne qui l'emporte, mais une taïwanaise incroyable, Yi Suan Liu, qui franchit même la ligne avec quelques mètres d'avance après une course d'une heure et près de treize minutes. Le reste du peloton arrive emmené par Johana Viveros (COL) qui se classe deuxième et Wan Yy Su (KOR) 3ème. 

Juniors hommes : domination colombienne

La course a été plus animée chez les garçons avec une première partie rapide mais sans vraie attaque. Les Colombiens tentent cependant leur chance dans la deuxième partie de la course. Quatre d'entre eux s'échappent du peloton. Après avoir placé deux patineurs sur chaque podium dans presque toutes les courses du championnat, le plan est probablement à placer trois Colombiens sur le podium du marathon. Ainsi, alors qu'ils mènent la course, plusieurs patineurs essaient de les rattraper, en pelotons courts de trois, l'un après l'autre. Le Danemark, avec Stefan Due Smidt et Viktor Thorup sont les plus déterminés, ils permettent au peloton de attraper les Colombiens.
Comme dans la course des filles, à un tour de la fin, le peloton se compose d'une trentaine de patineurs. Malgré un peu de suspense, deux Colombiens, Alfonso Cujanvantes et Andres Jimenez, prennent pris respectivement l'or et l'argent, juste devant le Vénézuélien, Sebastian Paredes.
Dans la catégorie junior, les Colombiens ont vraiment dominé la catégorie du début à la fin du championnat. 

Junior men

Chez les seniors, l'Italie et les Pays-Bas (mais pas la Belgique) ont récolté les deux titres mondiaux. Les Colombiens ont été ejectés du poidum.

Seniors dames : 4 médailles d'or pour Francescao Lollobrigida

On pourrait qualifier la course des seniors seniors dames de "course d'attente" à l'exception de quelques attaques infructueuses et malgré les tentatvives de la Néo-Zélandaise Nicole Begg.
L'attaque la plus efficace est venue de la patineuse néerlandaise Manon Kamminga, qui, à trois tours de la fin, a réussi à s'échapper du groupe accompagné par l'italienne Francesca Lollobrigida et la taïwanaise Huang Yuting.
Le peloton a essayé de contrer en vain. Dans le dernier tour, les trois patineuses sont toujours en tête. Une autre taïwanaise chasse avec une Sud-Coréenne à quelques mètres derrière et le reste du peloton est à quelques mètres encore.
Francesca Lollobrigida parvient à faire la différence avant le dernier tour. Elle passe la ligne en première position (en prenant sa quatrième médaille d'or des Championnats ! ), Manon Kamminga arrive deuxième, juste une seconde plus tard et Huang Huting remporte le bronze six secondes après la néerlandaise. 

Senior ladies

Senior hommes

Les seniors hommes sont les plus nombreux sur la ligne de départ . Le local et favori Bart Swings part du fond de la grille. Même pas un tour plus tard, il est déjà remonté à l'avant.
Quelques tours après le départ, le Néo-Zélandais Peter Michael attaque bientôt suivi par un taïwanais et un sud-coréen. Le peloton reste calme derrière. La première attaque est rarement la bonne! En effet, Peter Michael "perd" ses deux partenaires avant d'être rattrapé par le peloton après une promenade en solitaire de quatre tours.
Le peloton reste très massif durant les tours suivants, compact mais plutôt rapide.
À douze tours de la fin, une autre attaque avec Peter Michael, Crispijn Ariens (NED), Nolan Beddiaf (FRA), Tim Sibiet (BEL) et Jorge Bolanos (ECU) vient secouer la course.
Ce sont des costauds et c'est la seconde attaque sérieuse. Le peloton où restent notamment Bart Swings, Ewen Fernandez (FRA), Alexis Contin (FRA), Gary Heckman (NED) ou Patxi Peula (ESP) ne semble pas trop inquiet. Le contexte est favorable aux échappés.
Après quelques tours, il ne reste que Nolan Beddiaf, Crispijn Ariens et Peter Michael à l'avant avec 30 secondes d'avance, puis 50, jusqu'à ce que plus d'une minute à un moment donné.
Le peloton se serait-il résigné ?
A environ six tours de la fin, le Néerlandais fait la différence avec les autres. Peter Michael ne peut pas suivre Ariens Crispijn et n'a pas d'autres choix que de rester avec Nolan Beddiaf qui s'accroche quelques tours avant de laisser Peter Michael s'en aller.
A trois tours de la fin, Ariens Crispijn est seul à l'avant avec une quarantaine de seconde de marge sur Peter Michael qui lui a quinze secondes d'avance sur Nolan Beddiaf qui est maintenant à seulement dix secondes devant le peloton. Le bronze reste encore jouable pour le peloton !
Ariens Crispijn devient champion du monde après une heure et deux minutes de course. Peter Michael arrive deuxième alors que le peloton sprinte juste derrière lui. Nolan Beddiaf est rattrapé par Bart Swings qui prend la médaille de bronze après avoir remporté le sprint ! 

Men's marathon

Résultats

Juniors dames

1Yihsuan LiuTPE01:12:57,892
2Viveros Mondragon JohanaCOL01:12:58,894
3Hwang Ji SuKOR01:12:58,954

Juniors hommes

1Cujavante Luna Alex AlfonsoCOL01:04:54,614
2Jimenez AndresCOL01:04:54,671
3Paredes SebastianVEN01:04:54,824

Seniors dames

1Lollobrigida FrancescaITA01:12:31,578
2Kamminga ManonNED01:12:32,545
3Yuting HuangTPE01:12:37,829
4Mengchu LiTPE 
5Rumpus KatharinaGER 
6Halbout JustineFRA 
7Cortez SindyVEN 
8Arias MairaCOL 
9Pouydebat JulietteFRA 
10Arnedo ElizabethCOL 

Seniors hommes

1Ariens CrispijnNED01:02:27,854
2Michael PeterNZL01:03:24,539
3Swings BartBEL01:03:26,261
4Hekman GaryNED 
5Marreiros DiogoPOR 
6Fernandez EwenFRA 
7Dias MartynPOR 
8Peula PatxiESP 
9Rijhnen FelixGER 
10Yancheng ChenTPE 

Liens utiles

Résultats

Par Alfathor
Photos: Oostende2013 
Mis en ligne  le 31 August 2013 - Lu 4262 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB