-
Le 28 June 2013 à 09:18 | mise à jour le 05 July 2013 à 18:20

Test Valo V13

Test Valo V13

Pour les dix ans de la marque, Valo a décidé de faire une jeunesse au mythique Roces Majestic 12. Pour l’occasion, Valo a apporté quelques modifications à ce best seller. ReL a passé le Valo V13 au crible pour vous faire part des changements intervenus sur cet opus 2013...

Mis en ligne par 

Test du Valo V13

Test Valo V13

Design

Test Valo V13Le Valo V13 reste fidèle à son design d’origine. Le patin voit son spoiler découpé plus bas comme pour les Valo actuels. Le chausson reste le même à première vue. Le logo Roces est remplacé par celui de Valo. Le V13 est équipé d'une platine Valo UFS ainsi que de roues et d'antirockers Valo. On l’aura compris, le V13 est désormais un Valo plus qu’un Roces. Malgré cela. Le gris reste la couleur dominante avec quelques touches de rouge bien situées. On regrette cependant que Valo ait opté pour une fixation des pièces principales par des rivets, cela montre que le patin se positionne comme une vraie entrée de gamme.

Solidité

Connaissant les précédents modèles, la solidité du V13 était notre inquiétude pour ce test  Nous avons été agréablement surpris. Le plastique, bien que plus souple qu’avant, encaisse mieux les coups. La boucle en métal offre un gage de résistance en cas de chute. A moins de l'arracher, il va être difficile de la casser ! La soulplate est rigide, elle encaisse bien les spots abrasifs. Bref, globalement le patin est robuste et ne vous causera pas de mauvaises surprises au bout de quelques sessions.

Côté visserie, Valo a opté pour des axes de 8 mm épais qui assurent une bonne longévité. Le patin est livré avec un jeu de 3 clés différentes pour pouvoir effectuer les différents réglages et assurer la maintenance de la visserie.

Confort

Le V13 a hérité du nouveau chausson Valo qui équipe cette année toute la gamme des patins Valo. Il est montant pour garder le style rétro au patin, cela n'est cependant pas gênant. Au contraire, la cheville est bien maintenue. Le chausson en lui-même est fin mais la mousse est plutôt dense. Ainsi, il se cale très bien dans la coque et ne serre pas trop le pied. Pourtant sur la naissance de la languette du chausson, il y a une excroissance de mousse qui fait un peu mal aux doigts de pieds. La semelle s'est vue doter d'un peu de mousse supplémentaire qui amorti les réceptions en gap.

Serrage

Le système de serrage est des plus basiques : des lacets, simples et efficaces, qui resserrent au mieux la coque souple autour du pied. Valo a complété le serrage avec une boucle à mémoire en métal précise, elle ne bouge pas. Il faut prendre le temps de la régler pour qu'elle cale bien la cheville et empêche le pied de se lever dans le patin.

Test Valo V13

Souplesse

Comme dit plus haut, le Valo V13 est souple, vraiment très souple dès les premières sessions. Ce n’est pas une si mauvaise chose que cela puisque la prise en main devient plus rapide. Les tops et les grinds se calent facilement. Valo a trouvé un bon équilibre entre cette souplesse de coque et le maintien du chausson haut.

Glisse

La soulplate se compose d'une seule pièce. Nous pensions que le passage chez Valo améliorerait la glisse des matériau... mais non. Du coup, la glisse manque un peu de rapidité et d'homogénéité en slide. Une bonne glisse mais sans plus.
La soulplate n’étant pas très large, le patin vous oblige à apprendre la précision et l’efficacité. Cependant, trouver la backside plate fait un peu peur tant le patin est fin.

Test Valo V13

Platine

Test Valo V13

La platine Valo n’a pas beaucoup évolué en 10 ans. Elle abrite deux roues pouvant aller jusqu'à 58 mm aux extrémités et deux anti-rockers.

Elle s’adapte très bien au Valo V13. Elle reste cependant un peu trop large pour un patin aussi fin. Elle conviendra plutôt bien pour apprendre et vous pourrez toujours la remplacer dans un second temps quand votre niveau évoluera.

Roues

Les roues sont des Valo JJ Light en 56mm 88A, rien de surprenant jusque là. On voit cependant que la marque a compris que les antirockers sur sa platine permettent un calage plus simple et plus facile.
Les roues sont équipés de roulements ABEC 5 sertis. Ils offrent un bon roulage et une bonne résistance à l'entrée des saletés. Les antirockers sont montés avec des ABEC 1 sertis. De quoi faire un train roulant efficace...

Conclusion

Le V13 ne révolutionne pas la gamme Valo par ses innovations mais il a quand même pris en compte les demandes du moment.
Plus qu’un patin rétro c’est surtout un très bon patin pour les petits budgets et les débutants. Même si la glisse n’est pas la plus rapide, elle permet avec la platine d’apprendre à être précis. Le Valo V13 reste malgré tout une bonne surprise, il confère à Valo l'entrée de gamme qui lui manquait jusque là...

Les points forts et à les points à améliorer

Les plus

+ la souplesse
+ le chauson confortable
+ la boucle en métal

Les moins

- spoilers rivetés
- soulplate moins glissante
- la languette du chausson

Fiche Technique

Marque : VALO
Modèle : V 13
Année : 2013
Coque :
Plastique
Chausson : Valo
Spoiler : Articulé
Serrage : boucle à mémoire et lacets
Pointures : 39 au 49
Platine : Valo
Roues : Valo grindwheel et Valo 56mm 88A
Diamètre maximum : 58 mm
Roulements : ABEC 5
Prix : 150 €
Masse : 1747 grammes (640 grammes pour la platine montée avec les roues)
Usage : pour patineurs débutants

galerie photos

Liens utiles

Test roller street : le Valo TV3

Test : Valo Light J.J.

Test : Valo TV.2

 

 

Texte : Thomas Bordier aka Bobor
Photos : Alfathor 
Mis en ligne  le 28 June 2013 - Lu 13251 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB