-
Le 05 June 2013 à 08:06 | mise à jour le 01 October 2013 à 14:18

Rollathlon 2013 : 103 km à roulettes, ça use, ça use !

Rollathlon 2013 : 103 km à roulettes, ça use, ça use !

La seconde édition du Rollathlon s'est élancée de Motz dimanche 2 juin 2013 à l'aube. Au programme pour les 325 participants : 103 km à travers trois départements, des dénivelés et surtout des paysages exceptionnels...

Article par 

On a trouvé un remplaçant à la One Eleven

Le Rollathlon, successeur de la One Eleven

La voie verte file vers l'horizon

Quand la One Eleven a cessé d'exister, les patineurs européens adeptes des courses de longue distance se sont retrouvés face à un grand vide. Il a fallu toute la détermination du club de Haut-Rhône-n-Roller, complété par la fine équipe de Générations Roller pour remettre sur pied un événement d'une telle ampleur.

Une audience internationale

La première édition officieuse n'a compté que 7 patineurs. L'année dernière ils étaient plus de 200 et cette année, nous avons dépassé la barre des 300 participants, preuve que la formule trouve écho auprès des patineurs ! Plus d'une dizaine de nationalités sont représentées sur la ligne de départ en 2013 comme vous pourrez le constater dans notre résumé du Rollathlon en chiffres

Une organisation conséquente

Organiser une course comme le Rollathlon n'est pas une sinécure. Il faut contacter les autorités de 3 départements différents : l'Ain, la Savoie, la Haute-Savoie. Il faut les accords des 3 préfectures. Il faut repérer le parcours, le tracer et le baliser... avec pas moins de 650 panneaux ! Autant vous dire que les jours précédant la course ne laissent que peu de répis à l'organisation... d'autant plus que certains malveillants s'amusent à voler les bottes de pailles la veille de la course ! 
Passage entre les montagnesN'oublions pas qu'il faut aussi recruter près de 250 bénévoles pour assurer la sécurité, le ravitallement, la logistique. Parmi eux, une soixantaine de motards pour encadrer le cortège et le protéger des vélléités des automobilistes du dimanche (au sens littéral).

Le parcours

Pour ne pas faire trop long, on peut dire que le parcours longe les rives du Rhône sur près de 103 km. On alterne entre les montées ombragées, les descentes roulantes, les tronçons de voies vertes au fil de l'eau, les champs à l'orée des bois, une multitude de paysages avec la montagne en arrière plan. On a l'impression de participer à la Transroller... mais en 3 fois plus long !

La course masculine : RPM Poli contrôle la situation

Revenons à nos moutons avec la course à proprement parler... Dès les premiers kilomètres, on constate d'énormes écarts de niveau entre les différents participants. Les premières attaques sont portées par la formation RPM Poli : Aurélien Roumagnac et Elton De Souza allument la mèche au 5ème kilomètre, ne gardant avec eux qu'une petite dizaine de patineurs dans leur sillage. On y trouve Stéphane Pineau (F2P), Benoit Thiebault (CPBB), Benoit Besson (Générations Roller), Antoine Lesavre (PUC), Frédéric Techer (La Réunion), Arnaud Bertine (ROBB), Etienne Herreros, Christophe Martinet... et quelques autres.

Ravitaillement à la moitié du parcoursNous sommes à peine sortis de la première bosse que la vitesse avoisine déjà les 40 km/h, on se croirait en marathon !

Le premier sprint du meilleur grimpeur arrive à Chanaz, après environ 23 km. RPM Poli impose son rythme, personne n'est à même de contrer. Après la montée, la descente ! Dans les inclinés, la vitesse dépasse aisément les 65 km/h, même chez les féminines. Là encore, les différences de niveau technique écrèment les pelotons.

Les patineurs sautent les uns après les autres. Il n'y a finalement que Stéphane Pineau qui pervient à s'accrocher à la locomotive RPM Poli. Même Antoine Lesavre que l'on voyait comme un sérieux outsider a dû renoncer. A 15 km de l'arrivée, les RPM. Aurélien et Elton distancent Stéphane Pineau. Dans l'ultime sprint de bonification à 3 km de l'arrivée, on sent qu'Elton est moins affuté qu'Aurélien... mais l'esprit d'équipe l'emporte et les deux patineurs franchissent la ligne ensemble en 3h03min52sec. Ils battent ainsi le record de leur ancien équipier Mathieu Boher établi l'année précédente de 6 minutes !

Les féminines

Anne-Claire Maillard esseuléeChez les femmes, nous étions curieux de savoir comment allait revenir Anne-Claire Maillard ! Après plusieurs années de silence, la jeune maman a rechaussé les patins à Beauvais avant de s'attaquer au Rollathlon. Anne-Claire avait remporté plusieurs éditions de la One Eleven, elle ne pouvait pas manquer une telle occasion.

Elle doit pourtant laisser la victoire à Karine Malle-Urvoy (LOU Roller), ancienne patineuse de renom, qui profite d'une erreur de parcours d'Anne-Claire Maillard pour s'envoler vers la victoire.

La 3ème place revient à Marine Thiebault (PUC Roller). Anne-Claire récolte tout de même les maillots de meilleure grimpeuse (sa spécialité) et de meilleure sprinteuse (beaucoup moins habituel !)

Les féminines réalisent une très belle course en se classant dans le top 20 au scratch. Preuve que quand on laisse ces dames profiter du drafting des pelotons masculins, elles sont loin d'être ridicules !

2014 ?

L'organisation a dû renoncer à faire courir les rollerskis sous la pression des préfectures. Elle a promis de faire son maximum pour les voir réintégrer la course en 2014 ! Espérons que cette annulation ne portera pas un trop grand préjudice au Rollathlon. Plusieurs skieurs étrangers dont des russes avaient déjà réservé leurs vols.
Une chose est sûre, la petite épreuve française a su trouver ses lettre de noblesse, nul doute qu'elle attirera les grands noms du patinage dans les années à venir avec un plateau international encore plus relevé ! 

Peloton sortant du brouillard

Le Rollathlon 2013 en chiffres

  • 325 participants (soit 229 sur le 103 km, 53 randonneurs sportifs et 43 enfants)
  • 172 bénévoles dont 60 motards et 4 vélos balai
  • 10 nationalités (31 allemands, sept espagnols, quatre suisses, trois belges, deux autrichiens, deux italiens, un russe, un africain du Sud, un anglais et une hollandaise)
  • 103 km à travers 3 départements et 24 communes
  • 650 panneaux répartis sur le parcours (dont plus de 250 pour les indications coureurs) 
  • 4 sprints intermédiaires (sprint et grimpeur)
  • 8 ravitaillements
  • 300 pasta party
  • 900 bananes et 900 pommes

Un peloton plongeant dans le brouillard

Le dénivelé du Rollathlon 2013

Principaux résultats du Rollathlon 2013

Classement scratch féminin

Pos.NomPrénomClubTemps
1)MALLE-URVOYKarineLOU ROLLER03:36:47.6
2)MAILLARDAnne-ClaireES Nanterre03:38:32.2
3)THIEBAULTMarinePUC Roller03:47:26.9
4)GAILLARDElodieMont Blanc Roller03:52:58.7
5)SARTORISylvieChambery Roller04:06:55.2
6)GOUMANDCamilleCSB ROLLER SPORT04:07:08.1
7)DUVALClaudieCSB ROLLER SPORT04:07:08.1
8)TEUNISSEArliekeN.A.04:08:40.0
9)SAUTEREAU MARTINSylvieCSB ROLLER SPORT04:10:32.9
10)VEUXIsabelleKrokoroller04:10:57.0

Classement masculin

Pos.NomPrénomClubTemps
1)DE SOUZAEltonRPM Poli03:03:52.3
2)ROUMAGNACAurélien RPM Poli03:03:52.4
3)PINEAUStéphane Les Roulettes Herbretaises03:08:45.6
4)LESAVREAntoinePUC Roller03:13:16.6
5)BERTINEArnaudROBB03:14:20.1
6)TECHERFrédéricRSD03:14:20.4
7)THIEBAULTBenoit CPB Belleville03:17:03.3
8)VOITOUXAntoineMont blanc Roller/F2P03:27:45.8
9)MARTINETChristophePUC Roller03:27:49.8
10)BESSONBenoitGénérations Roller03:30:50.2

Liens utiles

Résultats du Rollathlon 2013

La vidéo longue du Rollathlon 2013 (30 minutes)

Voir la galerie photo du Rollathlon par ReL

Vidéo du départ du Rollathlon 2013

Texte : Alfathor
Photos : Alfathor 
Relecture : Iggnorance 
Mis en ligne  le 05 June 2013 - Lu 6625 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB