-
Le 16 April 2013 à 09:04 | mise à jour le 10 May 2013 à 09:43

Test des platines roller street Bake

Test des platines roller street Bake

Se faire un nom dans le paysage du roller street n'est pas chose aisée. Cependant, 4 riders de Liverpool (Royaume-Uni) : Andy Birch, Alex Brunton, Ash Gavin et Jordan Jones ont tenté l'aventure en lançant un nouveau concept de platine : Bake...

Mis en ligne par 

Test des platines Bake en grandeur nature

Platine Bake en deux parties avant montage

Leur produit est une platine : la Powerframe de Bake, c'est-à-dire, une platine flat qui permet de rouler en 4x72 mm. Avec 4 employés seulement, on peut clairement classer bake frame dans la catégorie des très petites entreprises. Alors que peut proposer une société de 4 riders amateurs ? Nous avons testé pour vous cette fameuse Bake Frame...

Platine Bake montée sur une paire de Xsjado 2.0

Aspect technique

Premièrement, cette platine se compose de deux parties : deux faces identiques qui se séparent dans la longueur. Ces deux faces s'emboitent à l'aide de petits ergots que l'on peut voir sur la photo. Le tout est solidement maintenu par des axes classiques de 8 mm.

Même si, à première vue, on peut douter de la solidité du concept, une fois assemblée, la platine ne souffre d'aucun jeu et paraît solide. Quant au rajout de poids que cela peut entrainer, il ne se ressent pas du tout. En même temps pour une platine Flat, on n’est jamais à 100 grammes près !

La qualité d'assemblage au niveau du H-block n'est pas parfaite mais la partie où viennent loger les vis et platines est en revanche parfaitement ajustée. Il s'agit sûrement ici d'un choix qu'a dû faire Bake qui n'a pas encore les moyens de production des grands noms. Cependant, un petit coup de marteau peut faire que le H-block soit plus serré... mais bon, cela n’est pas d'une grande utilité si ce n’est pour l’esthétique de la platine.

Le  montage sur le patin se fait sans souci, il faut simplement un peu forcer pour le premier montage des roues. On remarquera deux choses : la première est que les axes tenant les deux faces ensemble permettent également de ne pas perdre la vis platine/boot lors du démontage.
La seconde est que, malgré la forme du H-block, les roues centrales sont démontables sans enlever les roues extérieures. Là encore, on voit que la platine a bien été étudiée. La protection des vis UFS est là pour éviter que de petites branches ou des cailloux se coincent entre les roues et n’abiment les têtes de vis.

La platine tolère des roues jusqu’à 72 mm. Malheureusement il n’existe pour le moment qu’une seule taille de platine, mais qui s’adapte plutôt bien à toutes les tailles de patin.

Le H-block de la platine Bake a un peu de jeu

Glisse

Tim - Top AcidLa glisse en top sur muret est excellente. Idem sur les rails et autres copings. La hauteur des platines rend le calage facile et stable. La forme d’un vrai H-block met très vite en confiance aussi bien sur muret que sur des rails/copping et cela même si le diamètre de ces derniers est important.
L'angle du patin sur des slides comme le royal est évidement plus important en raison de la hauteur de la platine. Mais il suffit d'une dizaine de slides pour s'y habituer, un peu comme repasser d'une platine en fin de vie à une platine neuve.

La platine offre une glisse très rapide, l'un des buts de la marque Bake est donc atteint. Bake a recherché la vitesse et la maniabilité sans pour autant en perdre en slide. Un bon point encore pour cette platine.
Les tops sont là aussi plus faciles à caler une fois que l’on a trouvé l’angle d’attaque. Puisque la platine est plus haute il faut un peu s’adapter. En quelques essais, on trouve ses appuis.

S’il fallait trouver un bémol sur la glisse, ce serait que sur un rail du diamètre du H-block, avec une platine neuve ou très peu usée et un bon grind, la platine enserre le rail et freine. Cela se corrige une fois de plus par un meilleur angle en calage. Il faut juste se faire à la grosseur des roues. Malgré tout, cet incident reste rare.

Maniabilité

Les roues de 72 mm donnent à cette platine une réactivité vraiment bonne, ça tourne vite et bien. Malgré une architecture plus street que freeskate la platine n'est pas trop lourde, la rigidité est au rendez-vous au même titre que la stabilité. La Bake étant plutôt longue, elle reste stable à grande vitesse. En parlant de grande vitesse, les roues de 72mm font clairement partie de la catégorie petites roues du monde du freeskate mais elles sont bien suffisantes pour pouvoir se balader très agréablement de spot en spot, atteindre des vitesses bien plus importantes que les diamètres de street et tolérer des revêtements difficiles.

Si la platine reste stable et maniable, le patinage s'en ressent : la prise de vitesse est différente d’une platine street car vraiment plus rapide. Le dosage pour la première session est de rigueur, la prise en compte de la vitesse change beaucoup l’approche du spot. Malgré tout,  c’est un véritable bonheur en street. Moins évident à prendre en main en park, mais là encore c’est une question d’habitude.

Solidité

Avec une platine en deux parties, la solidité est toujours remise en question. Les Bake frames sont encore toutes jeunes mais concernant la paire du test, elles ont été skatés par plusieurs types de skaters plus ou moins délicats, j'ai essayé de les faire souffrir le plus possible et rien n'a bougé. Aucun jeu à signaler, la séparation des deux faces au niveau du H-block n'a pas été une seule fois un problème et l'usure se fait normalement.

Le H-block déjà très bien taillé de base, souffre très peu, et les axes ne se liment pas beaucoup. Bref, une platine qui dure aussi dans le temps. On voit que la Bake est très bien pensée. Elle s’adapte à tous les types de skating.

Conclusion

Bake frame est peut être encore une micro-entreprise créée par une bande d'amis, mais il ne fait aucun doute que leur platine est un produit qui a été sérieusement étudié, travaillé et abouti. La confiance s'installe rapidement et on se met très vite à skater cette platine « powerblade » avec la même facilité qu'une platine street.
Malgré ses défauts, cette platine reste une très bonne surprise qui mérite amplement sa place dans le paysage du roller street. Pour la coquette somme de 110 €  avec roulements et roues, on n’est toujours pas non plus dans des prix excessifs. Le rapport qualité/prix est là, et c’est véritablement une platine que l’on peut proposer aux streeteurs en recherche de vitesse où aux freerideurs qui veulent faire un peut plus de slide.

Bobor : Back Full Torque

Les points forts et les points à améliorer

Les plus

+ La glisse
+ La vitesse
+ La polyvalence en street et en park
+ Bon rapport qualité/prix

Les moins

- Léger manque de précision de l'assemblage
- Une seule taille disponible

Fiche technique

Marque : Bake
Modèle : Powerframe complete (noir edition)
Type : platine flat
Diamètre accepté : jusqu'à 72 mm
H-block : large prétaillé
Axes : 8 mm
Inclus : 8 roues Kryptonics, 16 roulements, visserie
Prix public : 109,50 €
Commentaire : platine en deux parties. Tous les axes doivent être montés.

Galerie photos

Liens utiles

Platine disponible dès maintenant sur le site de la marque Bake

Texte et photos : Tim Brière et Thomas Bordier
Test : Tim Brière
Mis en ligne  le 16 April 2013 - Lu 8517 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB