-
Le 13 March 2013 à 17:03 | mise à jour le 22 March 2013 à 09:15

Yann Guyader : de Caracas (Vénézuela) à Tulua (Colombie)

Yann Guyader : de Caracas (Vénézuela) à Tulua (Colombie)

La fin de semaine voit se dérouler une compétition de roller course d'envergure à Tulua près de Cali (Colombie), les "4ta valida nacional". Yann Guyader y encadre une trentaine de patineurs vénézuéliens. ReL est également sur place...

Mis en ligne par 

Direction l'Amérique du Sud

Bonjour Yann, comment s'est passé le passage du Vénézuela à la Colombie ?

Jose Alexander Bastidas

Le voyage a été plutôt "Suave" comme on dit ici. Caracas n'étant pas si loin de Tulua, le déplacement s'est fait dans un laps de temps assez restreint. Le passage en tant que tel d'un pays à l'autre s'est aussi bien passé dans la mesure où la Colombie est un pays que je connais bien pour y avoir passé la majeure partie de mon temps entre 2009 et 2012. J'y ai aussi revu beaucoup de personnes que je n'avais pas vu depuis un long moment, ce qui est plutôt sympa.

Tu as finalement pu rencontrer les patineurs Vénézueliens que tu vas encadrer. Combien sont-ils ?

Effectivement la première prise de contact s'est faite lundi matin à l'aéroport de Caracas (Vénézuéla). Bien qu'ils me connaissent tous très bien, je ne connais que peu d'entre eux... Nous avons sélectionné 26 patineurs pour cette compétition, desquels resterons sans doute une quinzaine pour venir en Europe pendant plus d'un mois à partir du 26 mars jusqu'au 2 mai.

Combien de garçon et de filles ?

Environ une quinzaine de chaque...Vive la parité :) 

Quelles catégories ?

Nous avons sélectionné des juniors et des seniors, filles et  garçons, le but de ces déplacements étant de former le noyaux dur de la sélection en vue des World Games et des prochains championnats du Monde.

Peux tu nous présenter quelques uns des patineurs que tu encadres ?

Je n'en citerai 3 que les lecteurs de REL devraient connaître. Galanterie oblige commençons par les filles :

Sandra Buelvas : 23 ans

  • Championne du monde du 500 m sur route à Yoesu en 2011
  • Médaille de Bronze au championnat du monde sur 500 m route à Guarne en 2010

Solymar Vivas : 19 ans

  • Championne du monde du 200M à Guarne en 2010
  • Médaille de bronze au championnat du monde Yoesu 2011

Alexander Bastidas : 30 ans

  • Champion du monde du relais sur piste en 2003 à Barquisimeto
  • Médaille de Bronze au championnat du Monde 2008

Les marathoniens le connaissent bien puisqu'il a passé les 10 dernières années en Europe. Il revient après un an loin des pistes après un très grave accident l'ayant plongé dans le coma.

J'imagine que vous avez un objectif en allant à Tulua ?

Plus que tout l'objectif principal est de dégager un groupe restreint solide en vue de la préparation pour les échéances à venir. Si l'on peut faire quelques podiums ce serait bien mais il faut prendre les choses dans l'ordre et se rendre compte que le process est basé sur le long terme et que la première échéance à moyen terme sont les World Games. 

Comment se passe votre découverte de la piste ?

Pour les gars de la sélection bien... Pour moi, un peu moins (rires) ! Non plus sérieusement la piste n'est pas la plus belle du monde mais c'est en fait un beau terrain de jeu comme on n'en fait plus. Piste semi-incurvée peinte avec peu d'accroche ce qui devrait nous offrir de belles batailles lors des derniers tours.

Solymar VivasSandra Buelvas

Quel est le niveau des forces (patineurs) en présence sur cette compétition ?

Comme toujours le niveau sera relevé en Colombie, ce n'est pas une surprise. La bataille sera dure mais c'est la meilleure façon d'un jour arriver à avoir le même niveau que les nations qui dominent jusqu'à présent notre sport. 

Quelles sont les choses que tu vas observer ?

Yann Guyader, Tulua (Colombie)Beaucoup de choses... Pour l'instant je me rends compte du travail à faire à tous les niveaux : aussi bien technique que physique, mais l'heure n'est pas à la révolution mais plutôt à l'optimisation du groupe présent. Nous allons essayer de faire au mieux, et j'ai bon espoir puisque comme souvent les patineurs ici sont des guerriers n'ayant pas souvent des vies faciles en dehors des pistes. D'autres ont beaucoup de talent comme Solymar Vivas mais il faudra lui enlever le poil qu'elle a dans la main.

Qu'est ce qu'il va en résulter ?

Nous allons aller en stage pendant deux semaines directement après Tulua, probablement à Cucuta. Là nous commencerons le vrai travail. Beaucoup de vidéo et de travail technique pour que les athlètes se rendent compte que c'est une composante très importante de la réussite dans notre sport. J'essaierai pour ma part de leur transmettre tout mon savoir technique et tactique qui m'ont permis d'arriver où je suis. J'espère aussi leur transmettre le brin de folie qui fait souvent la différence en course.

Quels sont les moyens mis à disposition par la fédération du Vénézuela ?

Pour l'instant je ne connais que peu les moyens à disposition mais de ce que j'ai vu jusque là, nous n'avons rien à envier aux grandes nations. Je connais pas beaucoup de nations capable de déplacer 30 personnes autour du monde pendant plus d'un mois.

Autre chose à ajouter ?

Merci à Fabian Arcila de me donner l'opportunité de travailler avec la sélection Venezuelienne.
VAMOS CON TODO VENEZUELA...HASTA LA VICTORIA SIEMPRE 

Liens utiles

Yann Guyader : hommage de la nation à Hugo Chavez (Vénézuela)

Yann Guyader : 3ème jour à Caracas (Vénézuela)

Yann Guyader : 2ème jour à Caracas (Vénézuela)

Yann Guyader : une arrivée mouvementée au Vénézuela

Texte : Alfathor
Photos : Yann Guyader et droits réservés 
Mis en ligne  le 13 March 2013 - Lu 5298 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB