-
Le 10 February 2013 à 19:02 | mise à jour le 19 February 2013 à 23:15

Bilan et avis sur le nouveau format du Championnat de France indoor Absolu

Bilan et avis sur le nouveau format du Championnat de France indoor Absolu

L'édition 2013 du Championnat de France indoor Absolu a été l'occasion de recueillir des avis sur le nouveau format de course...

Article par 

Défi relevé pour le ROCS !

Un challenge de taille attendait le club de Saint-Jean-de-la-Ruelle les 2 et 3 février derniers. En effet, l'édition 2013 du Championnat de France 2013 a été marquée par la refonte complète du format de course.

On retiendra en premier lieu un club qui a su satisfaire toutes les demandes, avec une belle organisation, un accueil chaleureux, et une équipe toujours souriante.

Mais aussi, une alchimie parfaite entre les patineurs et l'organisation qui a permis de rendre ce championnat très spectaculaire. Nul doute que celui-ci marquera les esprits !

On notera également une belle performance des cadets/cadettes qui sont venues sans crainte titiller les élites, malgré un programme très dur physiquement. Mention spéciale à la catégorie "nationale" qui a su rester compétitive tout le long du week-end.
Quant aux élites, ils comme à leur habitude assuré le show.

Vos avis sur le nouveau format

France indoor Absolu 2013

La mise en place du nouveau format a été l'occasion d'aller à la rencontre des patineurs...

Cadettes / Cadets

Morgane Brochard

"L’idée de faire un championnat absolu et de mélanger les catégories est vraiment bien. Nous avons ainsi pu tous rouler avec des gens de notre niveau mais pas forcément de notre catégorie, mais surtout affronter les élites. Le programme était chargé, donc pas beaucoup de récupération, mais les distances de courses sont intéressantes. Je trouve ce format mieux que les années précédentes. L’organisation de finales à tout niveau permet à tous de faire le même nombre de courses et il n’y a pas de différences par rapport au niveau de chacun."

Maelann Leroux

"Le programme était bien chargé et dur à encaisser à la fin, mais c’était sympa de rouler. Plus de distance que les autres années. J’ai adoré le fait de rassembler tout le monde car il y avait plus de niveau, de « bagarres », de stress, d’adrénaline et c’était bien de se mesurer aux élites. C’était une bonne mise en jambe pour le reste de l’année."

Quentin Giraudeau

"C’est sympa que les catégories soient mélangées car c’est plus physique et ça nous fait une bonne préparation. Cela a permis aussi d’améliorer la communication entre les catégories et de côtoyer des patineurs qu’on ne fait que croiser habituellement. Le programme s’enchaine rapidement et la récupération est plus dure, mais cela reste intéressant."

Juniors

Raphael Planelles (Fous Rollants de Villetelle)

"Le regroupement des catégories est bien, cela a permis à tous les patineurs de se retrouver avec des personnes de leur niveau mais de catégories différentes. Ce changement d’organisation a engendré quelques retards mais pour une première année cela reste normal. Le système de qualification des vitesses est mieux que les années précédentes, prendre les 2 premiers et non au cumul de points comme les années précédentes ne laisse pas de place à l’erreur."

Nationales dames / Nationaux hommes

Suzanne Camus

"Le championnat était bien, hormis le tour lancé. Pour le reste le mélange des catégories est pas mal. On peut se confronter au haut niveau, mais cela nous laisse peu de chance d’arriver bien placé. Heureusement qu’il y avait ce système de regroupement car au vu du nombre d’inscrits dans la catégorie nationale, les courses auraient eu un bien faible intérêt. Un regret, le manque d’ambiance."

Damien Soncarrieu (ROCS)

"Le nouveau protocole est pour le moins intéressant car c'est un programme beaucoup plus complet que le précédant et surtout plus dense. Le fait d’enchaîner plus de 10 courses dans le week-end pourrait attirer un maximum de monde à l'heure où l'on parle de rentabilité du déplacement. Le fait de mélanger les catégories permet de se confronter aux meilleurs patineurs nationaux et nous pousse à aller encore plus loin dans la performance. De plus, il permet aux spécialistes de se retrouver dans des poules de leur niveau. Un sprinteur peut être en division A avec des gens de son niveau et en division d'honneur sur du fond.

Je félicite la DTN pour cette initiative."

Elites femme / Elites hommes

Clémence Halbout (2 APN Avon)

"Un weekend intense au niveau des courses et qui rentre dans une bonne préparation. Le regroupement des catégories est intéressant, à faire sur d’autres courses cela ferait de plus gros pelotons. Pour la poursuite, il est dommage qu’elle soit restreinte aux clubs. En ce qui concerne le tour lancé, il faudrait un « vrai » tour lancé c'est-à-dire avec une bonne prise d’élan. D’ailleurs pourquoi pas faire une épreuve de tour lancé au France piste ?"

Valentin Joyau

"Un championnat qui s’est bien déroulé, avec des courses qui sortent de l’ordinaire et qui changent des formats de courses habituelles. Je pense que le demi fond est de trop car c’est vraiment épuisant de tout faire. Sinon à partir du moment où l’on a un complexe sportif de qualité, il se déroule de belles courses comme on a pu le voir. Le tour lancé est bien mais attention au manque d’élan."

France indoor Absolu 2013

L'avis des coachs

David Fortin (SILA)

"Le simple fait d’avoir entrepris de faire évoluer le format du championnat est une bonne chose en soi. Il fallait néanmoins attendre la fin des hostilités du weekend pour en débriefer le contenu. En ce qui concerne le regroupement des catégories, le principe est bon. Cela crée sans doute de la cohésion entre les générations et permet de valoriser à la fois le championnat indoor de début de saison et les meilleurs jeunes en attribuant un titre absolu. Le programme semble être adapté et formateur. Les soucis rencontrés ce weekend relèvent de l’organisationnel. D’une part provenant du protocole et d’autre part de l’hôte de l’événement. Le manque d’ambiance musical pendant les courses a rendu l’épreuve, qui pouvait introduire le championnat en fanfare, un peu morose."

Gary Lépine

"Le mélange des catégories est une bonne chose, cela permet aux jeunes de profiter de l’expérience des plus âgés. Le format du programme est bon mais un peu chargé par rapport à la récupération des athlètes. Le tour lancé nécessite une vraie course d’élan mais reste une épreuve intéressante et à proposer au Championnat de France piste. Le système de qualification ne pardonne pas, il ne laisse aucune place à l’erreur. Pour le côté spectacle, un relais me semblerait plus adapté."

Petit mot personnel de Cindy Lesieur, Bouguenais

Un grand merci à tous les patineurs et entraineurs qui m’ont accordé de leur temps et un merci particulier à Alexandre Chartier (Alfathor) et Kévin Lesueur (Kev'in) qui m’ont transformé en journaliste le temps d’un week-end.

Liens utiles

Championnat de France Indoor Absolu de roller course 2013 (jour 1)

Championnat de France Indoor Absolu de roller course 2013 (jour 2)

Télécharger le fichier excel avec les résultats complets

Le Championnat de France indoor Absolu 2013 sur France3

Lire l'article de Vincent Esnault sur le site de la FFRS

Texte écrit par : Cindy Lesieur et Kévin Lesueur
Relecture : Iggnorance
Photos : Gilbert Pouydebat

Mis en ligne  le 10 February 2013 - Lu 1536 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB