-
Le 03 March 2013 à 18:52 | mise à jour le 22 May 2013 à 18:52

Rencontre avec Falko Quinger (Allemagne), un rider polyvalent

Rencontre avec Falko Quinger (Allemagne), un rider polyvalent

Falko Quinger (Allemagne) est un patineur atypique. Il a débuté le roller par la randonnée loisir. Aujourd'hui, il est aussi à l'aise en slalom, qu'en descente, en vitesse ou en skate-cross. Interview ...

Article par 

Fiche technique

Falko QuingerNom: Quinger
Prénom : Falko
Surnom : NC
Date  de naissance : 31 Mars 1986
Taille : 173 cm
Masse : 65 kg
Pays : Allemagne
Né : Dresde (Allemagne)
Vit à : Magdeburg (Allemagne)
A débuté le roller en : 2002
Catégorie : Sénior Elite
Etudes : Master en conception technique
Points forts : sortir des sentiers battus
Points à améliorer : optimiser la gestion du temps pour avoir le temps de tout faire !
Autres sports : Mountainboard, ski de fond et snowboard
Le dernier film qu'il a vu : Intouchables
Musique favorite : tout sauf les trucs à la mode
Jeux vidéos : Ne joue pas ...
Lectures : Magazines
Aime : les gens qui vivent pour atteindre leur but
N'aime pas : L'ingratitude
Qualités : Ambitieux, toujours prêt à donner un coup de main
Défauts : Impatient
Club : Eisschnelllauf  Verein Dresden
Team : Cadomotus EV Dresden
Meilleur souvenir : Marathon sur glace en Sibérie 2011
Pire souvenir : J'ai heurté un virage sur une piste de bobsleigh à 70km/h, m'abimant un ligament et quelques autres choses à l'épaule :-)
Langues: Allemand, anglais
Alcool ou jus de fruit ? Alcool avec du jus de fruit
Patinage sur glace ou roller-skating? Roller-skating
Route ou piste ? Route
Sprint ou marathon? Sprint
Roues dures ou roues tendres ? Dures ou panachées
Plage ou montagne ? Montagne
Matin ou soir ? Soir
Fromage ou dessert? Dessert
Rap ou techno ? Aucun des deux
Football ou rugby? Rugby
Simple ou double poussée ? Une petite double poussée

Interview

Bonjour Falko, peux-tu te présenter ?

Falko Quinger - Seba Beton On FireHello, je m'appelle Falko Quinger, j'ai 26 ans et je viens de Dresde. J'aime patiner et chercher à relever les défis, j'aime essayer de nouvelles choses. Je ne suis pas un adepte du duel ou d'écraser un adversaire. La victoire est un sentiment agréable mais pas une fin en soi.
J'apprécie de m'amuser avec les autres patineurs, rencontrer des gens intéressants, voir quelques endroits agréables et améliorer mon patinage.

Comment as-tu débuté le roller ?

Un jour, il y a eu une randonnée roller populaire dans ma ville natale (Allemagne), Dresde, et j'ai tenu à le faire. C'est ainsi que j'ai commencé à pratiquer le patinage et à améliorer mon patinage, étape par étape.

Tu sembles être un patineur vraiment polyvalent. Est-ce que tu as débuté le patinage par la course ?

Non, j'ai commencé par faire du slalom autour de balles de tennis coupées en deux en guise de plots, avec un de mes amis. Puis, nous avons vu quelques vidéos de Sébastien Laffargue et du coup, nous avons essayé de copier ses gestes en regardant, pour apprendre et se perfectionner.

Quand j'ai débuté le freeride et le patinage de vitesse, notre petit groupe s'est dispersé et j'ai arrêté les entraînements de slalom à ce moment-là.

Falko Quinger - Seba Beton On FireAujourd'hui, je suis toujours capable de patiner sur une roue en slalom et de faire quelques autres tricks, mais maintenant le niveau de slalom est beaucoup plus élevé que quand j'ai commencé ! Je suis vraiment impressionné de voir les figures que réalisent les patineurs. De mon côté, j'ai donc changé mes priorités en patinage ...

Quelles sont tes autres pratiques ?

Le freeride, le skate-cross, la descente, l'ice-cross downhill (type RedBull Crash Ice)...

Comment  as-tu découvert ces autres pratiques ?

En 2009, lors de la randonnée roller, l'organisateur du Beton on Fire event, Philipp Auerswald, m'a donné un flyer pour venir découvrir son événement en piste de bobsleigh à Altenberg (Allemagne).
J'ai souri et je lui ai demandé si je pouvais essayer. Il a regardé mes rollers et il a dit : " Ok, nous verrons comment tu patines... "

Qu'est-ce qui te motives à pratiquer autant de disciplines ?

Chaque type de patinage a ses propres caractéristiques : la tactique pour les courses de fond, le plaisir de patiner ensemble en ville ou, la technique de trajectoire sur une piste, le fait d'utiliser l'aspiration de votre adversaire...

Falko Quinger - World Skate Cross SeriesJ'aime la vitesse et être très concentré dans la piste de bobsleigh, c'est un sentiment incroyable de patiner dans une piste de bobsleigh à une vitesse avoisinant les 90 km/h vous nê pouvez pas vraiment freiner ou vous arrêter sur la piste.
Cela ressemble beaucoup au patinage de vitesse : vous devez être concentré et vous avez besoin d'une trajectoire parfaite pour réaliser un bon chrono.

Je me sens libre quand je pratique le freeride, il est possible de sauter ou de glisser sur tout. La ville ou les parcs sont comme de grandes aires de jeux pour s'amuser avec les amis, J'adore ces instants où l'on est  en l'air alors que l'on vient à toute allure avec les autres patineurs à ses côtés en skatecross, c'est vraiment ce que j'aime.

As-tu essayé d'autres sports ?

Fin 2010, Alex, un bon ami à moi m'a appelé et m'a demandé si je voulais faire un semi-marathon avec lui en Janvier 2011. J'étais le seul patineur auquel il avait pensé et j'étais d'accord avec lui sans qu'il ait à demander.

J'ai dit: « Ok ! Pourquoi pas ! Ce sera drôle ! "Plus tard durant cet appel, il m'a dit que la course aurait lieu à Omsk. Je me suis demandé en riant s'il ne ferait pas trop froid en cette saison. Il m'a dit que ça s'appellait le marathon sur glace de Sibérie, le marathon le plus froid sur terre. J'ai donc commencé à m'entraîner. Nous avons voyagé avec un troisième ami, Jens, jusqu'à Omsk. J'ai terminé mon premier semi-marathon en 01h34min35s avec mes amis avec une température de -31,5°C. C'était officiellement le second semi-marathon le plus froid sur terre. J'ai terminé à la 45ème place et meilleur étranger. J'ai gardé des souvenirs précieux de ce pays accueillant et chaleureux.

J'ai cru comprendre que tu étais sponsorisé par Cadomotus, comment cela a-t-il débuté ?

Falko QuingerOui, depuis l'année dernière, nous avions une petite équipe locale. C'est un grand honneur d'avoir un partenariat avec Cadomotus... et c'était plus une coïncidence quand Rolf de Customsport m'a parlé de la possibilité d'être sponsorisé.
Donc, moi et d'autres bons patineurs de ce club local avons voulu faire une demande collective pour la soumettre à CadoMotus. Nous avons une équipe solide et forte. Nous prenons du plaisir, nous nous motivons les uns les autres pour faire de meilleurs résultats.

Quels sont tes objectifs ?

Patiner aussi souvent que je le pourrai, soutenir mon équipe et être un bon exemple pour les jeunes patineurs ou toute autre personne qui veut essayer ce sport.

A quelles compétitions vas-tu participer ?

Je prépare la saison prochaine sur roulettes, la German Inline Cup notamment et une autre coupe sont sur ma liste à côté de quelques autres compétitions sur piste et des championnats régionaux.

J'espère que je vais pouvoir me qualifier à nouveau pour le Redbull Crashed Ice 2013 à nouveau après avoir été déjà qualifié en 2011. Et puis, les World Skate Cross Series et le Beton On Fire sont d'autres points forts de l'année à venir.

As-tu un travail à côté du roller ?

C'est difficile de combiner la réussite scolaire et la réussite sportive à un bon niveau.
Il y a six ans, j'ai été un moniteur de roller pour les enfants. J'ai travaillé dans une école de patinage. En parallèle de mes études, j'ai donné un coup de mon à mon ami Philipp pour son événement "Beton on Fire" 2011/2012. J'ai aussi conçu les trophées de la Paris Slalom World Cup 2012 et les combinaisons pour mon club.

Quel est ton objectif professionnel ?

Terminer ma formation en design industriel. J'ai commencé mon Mater en conception technique à l'Université des Sciences Appliquées de Magdebourg. Je ne sais pas ce qui va se passer quand j'en aurai fini mes études, dans quelle direction je vais aller. Je préfère le sport, le design pur industriel et le génie médical, mais le monde est un grand terrain de jeu et mon esprit est ouvert.

Tu voudrais ajouter quelque chose ?

Je tiens à remercier tous mes sponsors et tous les gens qui me soutiennent, ceux qui rendre les choses possibles pour notre sport. D'un côté, il y a le marketing des marques et de l'autre le soutien qu'ils apportent aux patineurs pour atteindre leurs objectifs personnels. C'est une bonne combinaison. Si on vous offre cette opportunité un jour, ne réfléchissez pas, faites-le ! :)

Falko Quinger - Speed-skating

Liens utiles

>

Par Alfathor
Photos : droits réservés
Mis en ligne  le 03 March 2013 - Lu 6210 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB