-
Le 24 November 2012 à 16:10 | mise à jour le 11 July 2013 à 22:47

L'influence de la position du bassin sur le patinage

L'influence de la position du bassin sur le patinage

Une bonne position de patinage conditionne toute l'efficacité de la poussée et donc la performance du patineur. Nous avons interrogé Pascal Briand, multiple champion du monde de vitesse, sur l'influence de la position du bassin...

Mis en ligne par 

Anatomie du bassin

Le bassin est formé de 3 os :

  • le sacrum en arrière qui s’articule par les sacro-iliaques avec les ailes iliaques droite et gauche.
  • Les 2 ailes iliaques qui s’articulent entre elles à l’avant par la symphyse pubienne.

Le bassin fait la jonction entre les appuis des membres inférieurs et le poids du tronc.

Le mouvement d’anté /rétroversion se passe donc au niveau des articulations sacro-iliaques et des articulations coxo-fémorales.

Ce sont les muscles profonds du bassin et de la colonne vertébrale ainsi que des membres inférieurs qui vont permettre ces mouvements du bassin de faible amplitude.

Rétroversion : Grand et moyen fessier, Pyramidal du bassin, carré fémoral, muscles érecteurs du rachis lombaire, grand adducteur.

Antéversion : Adducteur court et long, masse commune lombaire, psoas-iliaque, petit-fessier, pectiné.

Nous voyons donc que par le jeu des différentes insertions musculaires au niveau du bassin il va falloir sentir les mouvements fins de bascule.

Naturellement, par l’action des courbures physiologiques de la colonne et la masse viscérale, nous sommes plutôt en antéversion ; mais le fait de rentrer le ventre et de se plier en deux ne signifie pas obligatoirement que notre bassin a basculé en rétroversion ; il faut une réelle prise de conscience du mouvement et de l’action des muscles rétroverseurs

Parmi ceux-ci 3 sont bien utilisés déjà par le patineur : le grand fessier et le moyen fessier, le grand adducteur.

Antéversion et rétroversion en vidéo

"Antéversion et rétroversion du bassin en roller, c'est quoi ?" par rollerenligne sur maTVpratique.com

L'influence de la position du bassin sur le patinage

Bonjour Pascal, on se pose souvent des questions sur la bonne position du dos en course, beaucoup de patineurs ont d’ailleurs tendance à trop se pencher en avant au lieu de plier les genoux. De même, la position du bassin est un aspect souvent négligé...

Les positions du bassin

Cette remarque pose directement les bases du débat sur la position. La majorité des écrits sur la position de patinage préconise une position assez penchée et surtout une bonne flexion des jambes.
Cependant, ces écrits sont souvent issus de la glace. En roller, il est important d'être très bien penché, mais la flexion des jambes est moins nécessaire. Si on est trop fléchi, on se fatigue rapidement au niveau musculaire.
Mon conseil : favoriser une position penchée (dos) plus que fléchie (genoux). Maintenant, à partir de ce constat, la position du bassin est capitale...

Quelle est l’influence d'un bassin mal placé sur la technique ?

En fait, je ne suis pas sûr que l'on puisse dire que le bassin est mal positionné. Pour certains, il est en antéversion, pour d'autres en rétroversion. Il faut reconnaître qu'il est très difficile de résister à sa nature à ce niveau...

Antéversion et rétroversion, qu’est-ce que cela veut dire ?

Le mouvement de rétroversion est l'action de ramener en arrière le haut du bassin. Se dit du bassin lorsque l'on ramène les os iliaques en arrière sous l'action des muscles ischio-jambiers par exemple (rotation arrière du bassin dans le plan sagittal).
L'antéversion est l'action inverse.... En résumé c'est quand on veut faire ressortir les fesses.

Personnellement, je préfère être en rétroversion quand je patine. Maintenant, si mon bassin était naturellement en antéversion je ne pense pas que je chercherai à lutter contre cela... Car cela me coûterait beaucoup d'énergie juste pour tenir cette position.

Et au plan physique, quelle position est la plus reposante ?

Yann Guyader en Colombie en 2011La rétroversion est, à  mon avis, la position la plus favorable. Elle favorise un "dos rond". Elle permet au patineur d'être plus compact. Il me semble qu'il est plus facle de pousser sur le côté dans cette position. Je dis "il me semble" car je suis dans ce cas.

La position de Yann Guyader par exemple me semble être un bon compromis. Il paraît beaucoup plus aérodynamique Cela demande plus d'entraînement pour rester fléchi mais on peut facilement se pencher. Le risque est d'avoir une poussée qui part vers l'arrière.

J’imagine que le fait d’être cambré fait trop basculer le centre de gravité en avant des patins ? Du coup on perd en efficacité de patinage non ?

Oui, cela change un peu l'équilibre. On se retrouve un peu sur l'avant des patins. la pression que l'on ressent est alors presque sur les orteils quand on patine... Maintenant le plus grand risque est de pousser vers l'arrière.

Alors, vaut-il mieux que le bassin soit antéversé ou rétroversé ?

Surtout, restez naturels, ne cherchez pas à lutter contre cela. Si vous luttez, vous allez contracter beaucoup de muscles qui vont limiter d'autres mouvements. En plus, si vous cherchez à passer de la rétroversion à l'antéversion, vous allez solliciter vos fessiers, c'est à dire les muscles les plus forts du corps. Il sera alors difficile de les utiliser pour pousser s'ils sont déjà en action pour stabiliser le bassin.

Peux-tu nous proposer quelques exercices pour améliorer notre position ?

il ne faut pas trop se compliquer... En roller il faut d'abord être aérodynamique. Il faut donc se pencher. Ensuite, il faut un peu de flexion mais pas trop. Donc, rien ne sert de se fléchir au point de se brûler les cuisses en 10 secondes....
Il faut fléchir juste ce qu'il faut pour avoir un position économique qui permet de patiner longtemps et en souplesse.

NB 1 : En glace, on est dans une autre situation. Ici, je ne parle que du roller.
NB 2 : En sprint, il faut également un peu plus de flexion...

Comparaison de deux positions de bassins à 2 moments d'un départ

Liens utiles

Bases : la position de patinage
Entraînement : intégrer la musculation
Patiner avec les rollers desserrés pour renforcer ses chevilles
Peloton : s'entraîner derrière les cyclistes
Poussée : les clés du sprint par Yann Guyader
Se renforcer pour s'améliorer : le gainage

Texte : Alfathor et Pascal Briand
Relecture : Iggnorance
Photos : droits réservés
Mis en ligne  le 24 November 2012 - Lu 35706 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB