-
Le 09 October 2012 à 21:35 | mise à jour le 05 November 2012 à 17:26

Rencontre avec Gwendal Lepivert (France)

Rencontre avec Gwendal Lepivert (France)

Si Gwendal Lepivert a finalement peu fait parler de lui jusqu'à maintenant, on peut dire qu'il a bluffé par ses résultats aux derniers championnats du monde, tenant tête aux meilleurs lors de l'échéance italienne. Et le français semble bien déterminé à frapper plus fort. Rencontre...

Article par 

Fiche technique

Interview de Gwendal Lepivert 2012Nom : Lepivert
Prénom : Gwendal
Pays : France
Né à : Saint-Brieuc
Vit à : Bordeaux
Surnom : Gwen
Date de naissance : 06 septembre 1990
Taille : 1m80
Masse : Pour les annonces officielles 69 kg, mais dans la réalité 73 kg
Débuts en roller : 1993
Catégorie : Senior Elite
Etudes : 2ème année de DUT Technique de Commercialisation à l’université de Bordeaux Montesquieu
Points forts : Sa détermination et sa glisse
Points à améliorer : sa saison hivernal, son foncier
Autres sports : Vélo sur route et piste, athlétisme (400 m, 200 m, 100 m), course à pied et évidemment la musculation
Le dernier film qu'il a vu : le dernier Jason Bourne (mais franchement pas terrible)
Musique favorite : C2C, John Mayer, M83, Renaud… Il écoute vraiment de tout.
Jeux vidéos : Joue rarement à la console
Lectures : Le guerrier pacifique et l’étudiant étranger
Aime : L’hiver car il peut profiter de ses amis
N'aime pas : L’hiver, quand il faut s’entrainer sous la pluie
(au cas où Mr Contin lirait cet article, « oui je me suis déjà entrainé sous la pluie !! »)
Club : Valence Roller Sport
Equipe : Bont
Meilleur souvenir : Sa première médaille mondiale en Chine. Mais il espère pouvoir bientôt avoir un nouveau meilleur souvenir car il n'est pas encore totalement satisfait de ses courses mondiales.
Pire souvenir : Sa non sélection aux Championnats du Monde en 2011 à cause de sa fracture de la clavicule
Langues parlées : Le Français, mais quand il le faut vraiment il baragouine aussi en anglais, il s’améliore...
Alcool ou jus de fruit ? Jus de fruit, ACE !
Patinage sur glace ou roller-skating ? J’espère bientôt les deux !
Route ou piste ? Aucune préférence
Sprint ou marathon ? Marathon évidemment ;-)
Roues dures ou roues tendres ? Tendres
Plage ou montage ? Plage
Matin ou soir ? Soir
Fromage ou dessert ? Dessert, le bananoffe ou le crumble de madame Schiro sont ses préférés !
Rap ou techno? Rap
Football ou rugby? Rugby
Simple or double poussée ? Double

Titres

2009 : première année Élite

  • Champion de France du 200m et 300m
  • Vice champion d’Europe du relais piste
  • Médaille de bronze Championnats du Monde 500m route

2010

  • Médaille de bronze au Championnats d’Europe 500 m piste
  • Médaille de bronze au Championnats du Monde relais piste

2011

  • Champion de France 500m route
    (Fracture clavicule à la suite du championnat)

2012

  • Champion de France 500m route
  • Vice champion d’Europe 500m route
  • Médaille de bronze Championnats du Monde 500m piste
  • Vice champion du monde 500m route

Interview

Bonjour Gwendal et bravo pour tes derniers mondiaux ! Tout d'abord... A quel âge as-tu commencé à patiner ?

Gwendal LepivertJ’ai commencé à patiner ou plutôt chaussé mes premiers patins Fisherprice à l’âge de 2 ans et demi. Enfant, j’étais hyper actif et pour aider mes parents à canaliser cet excès d’énergie on m’a dirigé vers le seul sport qui commençait avant 5 ans : le roller.
Le Quintin Roller Club a donc été mon tout premier club, à l’époque j’étais sous les ordres d’Émile Golhen.

La vitesse s'est imposée naturellement ou tu as essayé d'autres pratiques ?

Le club de Quintin proposait plusieurs pratiques : rink hockey, artistique et vitesse. J’ai grandi en observant les grands pratiquer ces divers sports, et j’ai toujours été plus attiré par la vitesse, peut être à cause de cette hyper activité. Je voulais que tout aille vite, le roller aussi ! En voyant des patineurs comme Sabine Piriou ou encore Francois Huguen, je n’ai jamais douté, c’était la vitesse.

Qu'est-ce qui t'a plu dans la course ?

J’imagine que comme tout patineur c’est la sensation de vitesse qui m’a le plus attiré, mais j’ai aussi toujours été attiré par les dépassements, les affrontements... C’est ce qui m’amène à préférer les 500 m et 1000 m aux chronos.

As-tu pratiqué d'autres sports que le roller ?

En 2010 j’ai pu faire mes premières foulées sur la glace, c’est le seul autre sport que j’ai pratiqué en compétition. Cette année je compte faire quelques compétitions d’athlétisme, sous réserve de l’accord de mon entraineur, mais cela reste avant tout pour la préparation du roller, sans autres objectifs !

Comment s'est déroulée ta progression, tu as eu de bons résultats rapidement ?

Oui c’est vrai en 2009 pour ma première année senior je deviens Champion de France sur les deux chronos et décroche une médaille de bronze sur le 500 m route aux Championnats du Monde en Chine. C’est assez intéressant pour une arrivée parmi l’élite !
Cette année là, j’ai eu la chance de pouvoir m’entrainer avec Thomas Boucher, sprinter comme moi et sous les conseils de Pascal Briand à Nantes (44). Ils m’ont dirigé vers le plus haut. C’est cette année là que j’ai franchi la plus grande marche, en comparaison avec mon niveau junior cela n’avait plus rien a voir.

Interview de Gwendal Lepivert 2012

Après ça, j’ai progressé régulièrement, j’ai surtout engrangé de l’expérience (ce qui me manquait la première année). Et cela m’a permis de rester au plus haut niveau. Je ne dirais pas que c’est le travail qui m’a amené jusque là, car je ne suis pas le plus grand travailleur (surtout pour tout ce qui est foncier et physique) mais je travaille énormément en analysant les différents patinages, les situation de courses... Et si la situation l’exige je n’ai pas peur de m’entrainer dur. J’ai toujours énormément aimé m’entrainer sur le sprint, et je crois que c’était l’essentiel.
Maintenant il va falloir progresser sur de nouveaux points (comme ce fameux foncier) si je veux encore gravir une nouvelle marche.

 

 On dirait que tu as passé un cap depuis un an, comment expliques-tu ces progrès ?

Je crois que c’est un tout, j’ai commencé à changer ma façon d’appréhender l’hiver, période néfaste de ma préparation. Et je crois que ça m’a beaucoup aidé. J’ai eu beaucoup de mal à m’entrainer à la sortie de l’hiver puisque j’ai quitté la structure pôle. Mais quand est arrivé l’été je n’ai eu aucun mal à m’entrainer dur pour réaliser mes objectifs, jusqu'à 3 entrainement par jour.

Que fais-tu à côté du roller ?

Je suis actuellement étudiant en 2ème année de DUT Technique de Commercialisation à l’université de Bordeaux. Cette formation dégage des heures pour les sportifs de haut niveau, je n’ai cours que le matin ! C’est une formation idéale pour réussir un double projet (étude et sport) et qui ouvre beaucoup de portes pour les poursuites d’études.

Interview de Gwendal Lepivert 2012

D'autres passions ?

J’aime beaucoup le foot US mais en dehors du sport, j’ai des centres intérêts comme le design, la musique ou encore l’économie et la finance.

Un sportif t'a-t'il inspiré plus qu'un autre ?

Je n’ai jamais été inspiré par un seul sportif en particulier, je dirai que j’ai été inspiré par le talent des meilleurs. Par exemple Yann Guyader et sa glisse, Thomas Boucher et sa vision de la course, Julien Sourisseau et son sacrifice, Joey Mantia et sa puissance, Wei Lin Lo à son patinage aérien. Mais cela reste dans le roller.

Si je devais parler de mon sportif préféré c’est sans aucun doute que je nommerai Mohammed Ali « Je suis jeune, je suis mignon et je suis totalement imbattable » Cette détermination m’inspire beaucoup.

Quels sont tes objectifs pour la saison à venir ?

Depuis ma fracture à la clavicule je fixe tout sur l’année 2012/2013, j’ai de très gros objectifs cette saison, je vais tout faire pour devenir le prochain Champion du Monde français. Mais j’ai aussi envie de monter sur la plus haute marche des Jeux Mondiaux !

Te verra-t-on sur glace ?

J’espère que oui, pour le moment et jusqu’à Juin je me consacre à mes études. Mais j’ai moi aussi un rêve Olympique. Je dois encore en discuter avec mon entourage, mon entraineur et bien évidemment la fédération de glace. C’est un projet qui demande un gros investissement. Et dans lequel je ne peux pas me lancer seul.

Quelque chose à ajouter ? (Tribune libre)...

Je vais profiter de ces quelques lignes pour remercier mon entourage. Ma famille qui m’a toujours soutenu dans cette voie. Thomas Boucher, Pascal Briand et Christelle Bouchet qui m’ont montré le chemin de l’entrainement et du haut niveau.
Pour finir, j’ai une petite pensée pour mon sponsor Bont qui m’a beaucoup aidé à performer lors de cette fin de saison, ainsi que pour mon nouveau club le Valence Roller Skating.

Interview de Gwendal Lepivert 2012

Liens utiles

Les sensations de Gwendal Lepivert sur la piste du Mondial roller course 2012

Présentation des patineurs du Pôle de Nantes (2009)

Texte : Gwendal Lepivert et Alfathor
Relecture : Iggnorance
Photos : Aurore Schiro, droits réservés
Mis en ligne  le 09 October 2012 - Lu 7307 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB