Suivre Rollerenligne sur Facebook S'abonner à rollerenligne sur Twitter
Le 24 septembre 2012 à 14:09 | mise à jour le 06 septembre 2013 à 19:13

Lugdunum Contest 2012 : après le déluge... la tempête !

Lugdunum Contest 2012 : après le déluge... la tempête !

Si 2011 avait laissé le souvenir d'une épreuve avec des pluies diluviennes, 2012 a fait preuve d'originalité avec un vent à décorner les boeufs ! Retour sur les courses du Lugdunum Contest au coeur de la capitale des Gaules...

Par Alfathor

Retour sur les principales courses de la journée

Le peloton de tête au Lugdunum Contest 2012La journée débute avec un ciel couvert, du brouillard et un sol humide. Il a plu la veille mais le soleil est annoncé. Après le déluge de l'année précédente, les organisateurs et les patineurs espèrent une course sous de meilleurs auspices ! Le ciel va se dévoiler dès les premiers heures du matin, permettant à chacun de profiter des différentes activités proposées.
Le vent a forci en début d'après-midi, arrachant même la toile de la tente de chronométrage ! Plus de peur que de mal, les bénévoles ont résolu le problème en enlevant carrément la bâche. 

La matinée voit se dérouler les courses enfants et la trotti'race. La course de trottinette regroupe une bonne soixantaine de concurrents de tous âges. En parallèle est organisée une compétition de slalom qui attirera les spectateurs tout au long de la journée. Là encore, les enfants ont grand plaisir à slalomer entre les plots, c'est un peu l'anarchie mais tout le monde s'amuse !

Le parcours

Le tracé n'a pas changé depuis les années précédentes. En revanche, une portion de quelques centaines de mètres a été refaite dans un enrobé bien roulant, à deux virages de la ligne d'arrivée. Le parcours s'améliore donc d'année en année. En revanche, le vent a joué les trouble-fête, faisant tomber nombre de barrière dans des portions déjà étroites. Heureusement que l'organisation a été réactive pour enlever les banderoles et assurer au mieux la sécurité des patineurs.

Le semi-marathon

Le début d'après-midi voit le grand circuit s'ouvrir aux patineurs loisirs avec l'heure roller. Ensuite place au semi-marathon qui regroupe les patineurs qui souhaitent se tester en compétition, ainsi que les catégories minimes qui n'ont pas encore le droit de s'aligner sur marathon. 

Le semi-marathon a vu la victoire des minimes filles ! 48 patineuses prennent le départ. Margaux Willaume (Bischeim Speed-Skating) s'impose devant Joséphine Alliaud (Roller Reillannais) et Cécile Souterene (LOU Roller) à 31,6 km/h de moyenne. A peine 1,3 km/h de moins que chez les élites.

Du côté des garçons, ils sont 117 au départ. Comme on pouvait s'y attendre, les minimes récidivent en s'emparant des trois premières places du podium. Olivier Blanc (CPB Belleville) l'emporte avec 15 secondes d'avance sur Doucelin Pédicone (AM Sports) et Valentin Thiébault (CPB Belleville).

Marathon féminin : une course vivante

Elles sont 54 patineuses sur la ligne. Les favorites sont ravies, cela faisait longtemps que les féminines n'avaient pas connu un peloton fourni. Il faut croire que ce chiffre a motivé le peloton de tête. Avec un moyenne qui avoisine 33 km/h, les filles ont roulé à un bon rythme.
Elles sont une petite dizaine à s'échapper après quelques kilomètres et à pouvoir prétendre à la victoire. Marie Poidevin (RAC Saint-Brieuc) , de retour des Championnats du Monde avec les soeurs Halbout (2APN Avon), lance plusieurs attaques sans vraiment parvenir à creuser l'écart. Jessica Gaudesaboos (EOSkates) offre aussi quelques belles accélérations.
Il a manqué aux patineuses la caisse pour prolonger ces tentatives, à chaque fois le peloton est revenu au train.  La course va donc se jouer dans le sprint final.
Les soeurs Halbout, s'emparent des deux premières places. Justine l'emporte devant Clémence. Marie Poidevin termine troisième. Juliette Pouydebat finit au pied du podium, tout comme Jessica Gaudesaboos (EOSKates) et la locale Anne-Sophie Petitprez (Générations Roller).

Marathon masculin : la Nouvelle-Zélande au sprint

Dur cette petite côte au Lugdunum Contest 2012169 engagés prennent le départ sur le circuit lyonnais. Avec Peter Michael (X-Tech) sur la ligne pour la Nouvelle-Zélande, les patineurs présents savent qu'il va falloir être costaud pour prétendre à la victoire. La course part à bon rythme. D'entrée de jeu, le double champion du Monde du 15 km à éliminations et du 1000 m lance une attaque pour jauger les forces en présence. Le bataillon RPM Poli revient derrière lui avec un Nolan Beddiaf bien en jambe. Il emmène dans sa roue Elton De Souza et Joris Garderes. Un petit groupe se forme déjà avec les principaux prétendants au podium. RPM Poli va bien tenter de décrocher le néo-zélandais sans succès. De son côté, il va également tester de temps à autre ses adversaires. Le groupe s'écrème par l'arrière.
Lors de l'emballage final, le néo-zélandais fait parler sa pointe de vitesse dans l'ultime virage. Il termine devant Nolan Beddiaf, Elton De Souza et Guillaume de Mallevoue qui a su trouver les bonnes bonnes roues durant cette course.

A noter : la grosse remontée de Raphaël Planelles (WIM) et Vincent Esnault (F2P Compex) qui se sont retrouvés décrochés assez tôt dans la course. Vincent a d'abord roulé seul durant près de six tours avant d'être rejoint par Raphaël Planelles. Les deux patineurs unissent leur force pour revenir au contact de la tête de course dans le dernier tour. Tous deux terminent avec Joris Garderes (RPM Poli) .

Des changements au classement général de la Coupe de France

Chez les hommes, Elton De Souza (RPM Poli) prend la tête devant Yann Guyader (EOSkates) absent à Lyon. Toutefois, le classement général de la Coupe de France des Marathons Roller s'effectuant sur les six meilleures étapes, Yann Guyader reste favori au classement.
Vincent Esnault (F2P Compex) conserve sa troisième place devant Antoine Lesavre (PUC Roller) qui n'a qu'un petit point d'avance devant Stéphane Pineau (F2P Compex).

Du côté des féminines, en l'absence de Laetitia Lebihan, Justine Halbout (2APN Avon) reprend la tête devant Jessica Gaudesaboos (EOSkates). Laetitia Lebihan (RPM Poli) recule à la troisième place alors qu'Anne-Sophie Petitprez conserve sa quatrième place. Charlotte Laurent remonte dans le top 5.

Ultime étape de la Coupe de France des Marathons roller aux Herbiers le 7 octobre prochain...

Lire l'article sur le site de la Coupe de France des Marathons Roller

Principaux résultats

Classement scratch seniors dames

Pos.Nom

Pays

ClubTemps
1)Justine HalboutFRA2APN77 Avon01:16:41.3
2)Clémence HalboutFRA2APN77 Avon01:16:41.5
3)Marie PoidevinFRARAC Saint-Brieuc01:16:42.0
4)Juliette PouydebatFRAEOSkates01:16:42.2
5)Jessica GaudesaboosBELEO Skates01:16:45.8
6)Anne-Sophie PetitprezFRAGénérations Roller01:16:45.9
7)Charlotte LaurentFRABoissey RS01:16:47.0
8)Marion KayFRAPibrac Roller Skating01:16:47.1
9)Livia BeggNZLInline Club Mitteland01:17:33.8
10)Flavie BalandrasFRALOU Roller01:17:33.9

Classement scratch seniors hommes

Pos.Nom

Pays

ClubTemps
1)Peter MichaelNZLX-Tech01:07:42.8
2)Nolan BeddiafFRARPM Poli01:07:42.9
3)Elton De SouzaFRARPM Poli01:07:43.2
4)Guillaume de MallevouéFRA2APN Avon 7701:07:43.9
5)Joris GarderesFRARPM Poli01:07:44.7
6)Raphaël PlanellesFRAWIM01:07:49.8
7)Vincent EsnaultFRAF2P Compex01:07:55.7
8)Mickael BeddiafFRARIL Grand Lamballe01:08:55.4
9)Jules BonnetFRADRAC 2S01:08:56.4
10)Stéphane PineauFRAF2P Compex01:08:56.5

Liens utiles

Lugdunum Contest 2012 : vidéo de la course masculine

Reportage vidéo sur le Lugdunum Contest 2012 (version courte)

Lire l'article sur le site de la Coupe de France des Marathons Roller 

Consulter le classement général Coupe de France à l'issue de la 6ème étape

Texte : Alfathor
Relecture : Iggnorance
Photos : Nathalie Planelles, Julien Boulet
Mise en ligne par Alfathor le 24 septembre 2012 - Lu 2894 fois

PUB