-
Le 19 September 2012 à 09:09 | mise à jour le 21 September 2012 à 23:21

Retour sur le Marathon roller de Pamplona-Puente la Reina 2012

Retour sur le Marathon roller de Pamplona-Puente la Reina 2012

Comme chaque année, le retour de la saison estival débute en espagne avec le Marathon Intenational de Pamplona-Puente la Reina, une épreuve sur route avec quelques beaux cols et des français toujours présents. Retour sur les courses masculines et féminines...

Article par 

P2P'2012, IV Edition

Maratón Internacional Pamplona - Puente la Reina 2012

Maratón Internacional Pamplona - Puente la Reina 2012Photo : Juantxo Lamaison

Plaza del Castillo de Pampelune (Iruñea, Espagne). 10h00 ! La 4ème édition de la traditionnelle course de roller de vitesse entre Pampelune et Puente la Reina va bientôt débuter.
Sur la ligne, on retouve des visages connus, des anciennes gloires du roller mais aussi de jeunes espoirs. Quelques participants continuent de s'échauffer en trottinant.

Les forces en présence

Les stars espagnoles de l'épreuve sont présentes avec Iñigo Vidondo (el Pilar Marianistas) chez les hommes ou encore Sheila Posada Guerra (Club Patin Pelayo) chez les dames.

Plusieurs patineurs français ont fait le déplacement. Parmi les plus fameux : Pascal Briand et Laetitia Le Bihan (RPM Poli), Juliette Pouydebat (EOSkates) mais aussi le jeune Guillaume de Mallevoue (Avon) ou encore Elton de Souza (RPM Poli) et Joris Garderes (RPM Poli).
On est venus d'un peu partout dans l'Hexagone pour participer à cette classique espagnole.

Photo : elpatinador.com >

Départ !

Maratón Internacional Pamplona - Puente la Reina 2012Motards OK. L'organisation lance le compte à rebours : 3, 2, 1, ... et la course commence ! La tête de la course roule tranquillement pendant les premiers mètres du parcours à travers les avenues de Pampelune. Rapidement, on constate la différence entre les patineurs licenciés et les pratiquants loisirs.
Les coureurs français sont regroupés en tête de course.
Voilà la première descente (côte des hopitaux). La vitesse avoisine déjà les 60-70 km/h : une chute collective embarque une douzaine de coureurs masculins et féminins. Une des favorites chez les dames tombe : Laetitia Le Bihan (championne 2010) du RPM Poli. Elle se retrouve donc distancée par les autres patineuses telles que Sheila Posada (club Pelayo) vainqueure en 2011.

Photo : Juantxo Lamaison >

Après beaucoup d'efforts, Laetitia Le Bihan parvient à rejoindre le groupe de tête féminin dans la montée d'Orendhain, 30 km plus tard et à quelques kilomètres de l'arrivée. Ce gros effort va lui coûter cher dans le sprint final. Sheila Posada s'impose en 1h17'31'' suivie par la navarre Maite Ancin (club San Juan), qui a fait une impresionante course. La troisiéme place revient donc à la courageuse Laetitia Le Bihan. A noter, la belle sixième place de María Zapata (club Berriro Ere), coureuse de la catégorie Master 30 qui a également souffert de la même chute que Laetitia.
A l'occasion des podiums, Laetitia Lebihan annonce d'ailleurs qu'elle va arrêter sa carrière après ses deux prochains marathons...

La course masculine

Maratón Internacional Pamplona - Puente la Reina 2012Chez les hommes, un groupe compact de vingt coureurs environ composé des Marianistas, de RPM Poli, de l'ALVA, Txantrea, Berriro Ere et Amaya, reste en tête durant toute la course.

On peut distinguer trois phases durant la course: les 30 premiers kilomètres, les deux sprints intermédiaires et la montée du col de d'Orendhain.
Les 30 premiers kilomètres, le peloton roule à une allure constante, hormis deux petites attaques en tête lancées par le club Marianistas. Le profil du parcours fait qu'un peloton de vingt coureurs se détache.

Iñigo Vidondo et Alberto Alemán (club Marianistas) remportent ensuite les sprints intermédiaires d'Ororbia et Ciriza.

Photo: Juantxo Lamaison >

La troisième partie de la course emmène les patineurs dans l'ascension du col d'Orendhain et vers l'arrivée de la course.
Le côl d'Orendhain, c'est une côte de 2,5 km. Durant les premiers hectomètres, les favoris se tâtent.
A 1,2 km du sommet, Iñigo Vidondo et Elton da Souza (RPM Poli) sont à la lutte pour le prix du meilleur grimpeur.
Elton De Souza l'emporte.
Un petit groupe de cinq patineurs se forme. Ils vont disputer le sprint final
Dans l'impressionante descente de 2 km qui suit, les coureurs les plus rapides atteignent 80 à 90 km/h.
Ces derniers se surveillent et à 300 m de l'arrivée, Joris Garderes lance le sprint, mais Iñigo Vidondo (champion 2011), favori de l'épreuve, le double. Il termine premier en 1h13'38''. Joris se relève, il se fait également doubler par Guillaume de Mallevoué (2 APN Avon 77). Elton De Souza (RPM Poli) termine quatrième.

A noter : la participation d'un patineur suédois de 60 ans Torjöm Köhler, du club Stockholm Speedskater, qui a fini la course avec un extraordinaire temps de 1h25'09''.
Les premiers coureurs de la fédération navarre sont étés Ivan Posada (Amaya) et la féminine Maite Ancin (San Juan).
De nombreux participants loisir non licenciés ont profité cette course ouverte à tout public.

Maratón Internacional Pamplona - Puente la Reina 2012
Photo: elpatinador.com

Principaux résultats

Classement féminin

1) Sheila Posada Guerra - Club Patin Pelayo (Asturiana) - 1:17:31,883
2) Maite Ancín Gambarte - A.D. San Juan - Donibane K.E. (Navarra) - 1:17:33,444
3) Laetitia le Bihan - RPM Poli Cado Motus (France) - 1:17:56,955
4) Juliette Pouydebat - Eoskates (France) - 1:18:43,328
5) Nerea Nuño Iglesias - A.D. Astur Patín (Asturiana) - 1:18:45,683
6) María Zapata de Diego - Berriro Ere I.T. (Navarra) - 1:18:46,253
7) Amaia Faber Arbeloa - Amaya Sport San Antonio (Navarra) - 1:18:58,492
8) Izaskun Barba Areso - U.D.C. Txantrea K.K.E. (Navarra) - 1:19:50,573
9) Maialen Oñate Jimenez - A.D. San Juan - Donibane K.E. (Navarra) - 1:20:57,556
10) Laura Esbrí Corbella - C.P. Cardedeu (Catalana) - 1:21:12,903 

Classement masculin

1) Iñigo Vidondo - Club el Pilar Marianistas (Vasca) - 1:13:38,743
2) Guillaume de Mallevoué - 2APN77 AVON (France) - 1:13:38,975
3) Joris Garderes - RPM Poli Cado Motus (France) - 1:13:39,016
4) Elton de Souza - RPM Poli Cado Motus (France) - 1:13:39,515
5) Iker Mujika - Club el Pilar Marianistas (Vasca) - 1:13:43,369
6) Alberto Aleman Sanchez - Club el Pilar Marianistas (Vasca) - 1:14:04,954
7) Iván Posada - Amaya (Navarra) - 1:14:05,309
8) Victor Martinez Blanch - C.P. Cobra el Prat (Catalana) - 1:14:05,627
9) Juan Ignacio García Catalán - U.D.C. Txantrea K.K.E. (Navarra) - 1:14:06,037
10) Aarón Beneitez González ) U.D.C. Txantrea K.K.E. (Navarra) - 1:14:06,806

Liens utiles

www.berriroere.org/castellano/pamplona_puente

Classement général
Classement féminin et masculin
Master 30 féminin et masculin
Master 40 féminin et masculin
Master 50 féminin et masculin
Master 60 masculin

Par : Eduardo
Relecture : Iggnorance
Photos:  elpatinador.com
et Juantxo Lamaison
Mis en ligne  le 19 September 2012 - Lu 2833 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB