-
Le 13 September 2012 à 15:09 | mise à jour le 24 July 2013 à 16:08

Quatrième jour de compétition au mondial 2012 : la journée des records sur 200 m !

Quatrième jour de compétition au mondial 2012 : la journée des records sur 200 m !

Quatrième journée de compétitions aux Championnats du Monde Roller Course 2012, une journée de records ! Joseba Fernandez (Espagne) chez les hommes et Victoria Rodriguez Lopez chez les dames, ont battu le record du monde 200m sur route...

Article par 

200 m sprint : sa majesté Joseba Fernandez couronnée, la reine Erika Zanetti déchue

Joseba Fernandez (Spain)Première journée de compétition sur la route de San Benedetto-del-Tronto. Tout le monde ici se souviendra de la finale du 200 m sprint dans la catégorie Senior pour deux raisons : la performance extraordinaire de Joseba Fernandez (Espagne) qui a battu le record du monde de la distance à deux reprises durant la journée, mais aussi la disqualification de l'une des favorites et déjà médaillée à plusieurs reprises, l'italienne Erika Zanetti pour deux faux départs ! Hormis cela, la Colombie reste la nation dominante, mais pas autant que les autres jours ...

Juniors dames : Colombie première

L'or revient à la patineuse colombienne, Yesenia Escobar avec un chrono de 17"740. Elle est suivie par la locale Linda Rossi qui remporte la médaille d'or sur le 300 m sprint à Ascoli. Magda Garces (Colombie) termine 3ème. Un peu moins de deux dixièmes séparent la première de la seconde et la seconde de la troisième.

Juniors hommes : Colombie premier et deuxième

La médaille d'or et la médaille d'argent sont décrcochées par les patineurs colombiens Juan Camilo Pérez (16"364) et Andrés Campo (16"382). Le patineur français, Darren de Souza s'empare du bronze (16"402), sa première médaille du championnat. Les temps sont beaucoup plus serrés que chez les juniors dames.

200 m - Colombian lady

Seniors dames : deux faux départ et Zanetti est sortie

Le 200 m sprint a été ponctué par une série de surprises. La Corée s'étant emparée de l'or et de l'argent sur le sprint 300 m à Ascoli, on s'attendait à une autre performance de la part des patineuses asiatiques. Aucun d'entre eles n'a réussi à obtenir une médaille.La plus grande surprise reste l'élimination d'Erika Zanetti. L'italienne arrive sur la ligne de départ, prête à donner le meilleur d'elle-même devant son public. Les spectateurs applaudissent quand elle s'approche de la ligne de départ. Quand elle met ses pieds en place entre les deux lignes blanches de la ligne de départ, tout le monde se calme ... Et tandis que Zanetti décolle, le juge siffle pour faux départ. Les spectateurs crient alors sur le juge. Zanetti revient sur la ligne de départ après avoir secoué ses jambes. Elle essaie probablement de rester concentrée sur sa course.

Le calme revient sur la route pendant quelques secondes durant lesquelles Zanetti place ses patins comme elle en a l'habitude, prête à partir à nouveau.Tout le monde est impatient de la voir patiner. Avec son sifflet, le juge annonce implacablement un autre faut départ. Etant donné que liItalienne a déjà fait un autre faux départ, elle est disqualifiée, selon les règles de la Fédération internationale qui stipule que dans le cas de deux faux départ sur 200m, le patineur est disqualifié. Quelle tragédie pour Zanetti ! Quelle tragédie aussi pour ses fans qui étaient tous au bord de la route de l'encourager.

Après cet événement incroyable, il ne reste que deux patineuses pour aller chercher le titre sur 200 m : l'argentine Victoria Lopez Rodriguez et la Chilienne Maria José Mova... et les deux savent que tout est possible ! La patineuse argentine réalise un temps canon de 17"594, battant le record du monde ! Quel défi pour la Chilienne qui est la dernière à passer !
Elle fait de son mieux avec un temps de 17"741. L'Argentine, Victoria Lopez Rodriguez apporte à son pays sa première médaille d'or du championnat ! Maria José Mova arrive deuxième et la locale Giulia Bongiorno prend la médaille de bronze en 17"886. 

Victoria Rodriguez Lopez (Argentina)

Seniors hommes : deux records du monde à la suite !

Les 200m resteront dans les mémoires grâce aux performances de Joseba Fernandez. L'Espagnol a battu le record du monde une première fois durant les qualifications avant de le faire tomber une deuxième fois en finale (15"879). Il devient logiquement champion du monde, devant Pedro Causil (Colombie) (16"127) et le hollandais Michel Mulder (16"151).

200m sprint (toutes catégories)

 

1

2

3

Juniors dames

Colombie

Italie

Colombie

Juniors hommes

Colombie

Colombie

France

Seniors dames

Argentine

Chili

Italie

Seniors hommes

Espagne

Colombie

Pays-Bas

Commentaires

La Colombie réalise une nouvelle fois de belles performances, récoltant même une médaille de plus qu'à Ascoli-Piceno sur les sprints. Elle ramène autant de titres et de médailles d'argent que lors du 300 m sprint sur piste (pas exactement dans les mêmes catégories cependant) et une médaille de bronze supplémentaire.
L'Italie ramène autant de médailles que sur le 300 m sprint, mais aucun titre. L'Argentine et l'Espagne réalisent une belle remontée en s'emparant étonnamment de deux médailles d'or dans la catégorie Senior. Les européens ont fait mieux (Merci aux patineurs néerlandais) en remportant une autre médaille. La Corée du Sud sort grande perdante de cette journée, ne récupérant aucune médaille alors qu'elle avait récolté une médaille d'or et une médaille de bronze sur le 300 m. Le Chili s'améliore en remportant une médaille d'argent alors qu'il avait eu une médaille de bronze sur piste. 

Beautiful landscape near San Benedetto del Tronto

Liens utiles

Galerie photo de la 4ème journée de compétition à San-Benedetto-del-Tronto

J4 : 200 m contre la montre juniors hommes
J4 : 200 m contre la montre juniors dames
J4 : 200 m contre la montre senior dames
J4 : 200 m contre la montre senior hommes

J4 : seniors hommes qualifiés aux finales 200 m route
J4 : seniors dames qualifiées aux finales 200 m route
J4 : juniors dames qualifiées aux finales 200 m route
J4 : juniors hommes qualifiés aux finales 200 m route

 

Par Léa Réguer-Petit
Traduction : Alfathor
Relecture : Iggnorance
Photos : Daniel Busser 
Mis en ligne  le 13 September 2012 - Lu 3306 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB