-
Le 11 September 2012 à 21:09 | mise à jour le 24 July 2013 à 16:08

Dernier jour sur la piste d'Ascoli Piceno !

Dernier jour sur la piste d'Ascoli Piceno !

La dernière journée de course sur la piste d'Ascoli a été marquée par un moment historique : Guo Dan est devenu la première athlète senior chinoise à devenir championne du monde de Roller de vitesse ! Hormis cela, notons le titre de Peter Michael sur le 1000 m et le fait que la Colombie a raflé tous les titres en relais !

Mis en ligne par 

Beaucoup d'événements en une seule journée !

Third day on the track of Ascoli Piceno

Premier événement remarquable de la journée: la disqualification de Chechi Baena du Championnat du Monde

Cette troisième journée a été marquée par la disqualification de la colombienne Cecilia Baena pour le reste du championnat du Monde. La star colombienne a fait une faute dimanche sur Erika Zanetti lors du dernier tour du 500 m. L'athlète a été convoquée par le président du CIC, Roberto Marotta, qui lui a annoncé sa sanction, alors qu'elle venait juste de se qualifier pour la finale du 1000m vers midi. Cecilia Baena a été dévastée par la nouvelle.
En fin d'après-midi, sa sanction a cependant été transformée en une disqualification pure du championnat piste. En d'autres termes, Chechi sera de retour sur la route, plus motivée que jamais ! 

Deuxième événement remarquable de la journée: la Colombie remporte (presque) tous les titres!

Les finales de la troisième journée ont commencé en soirée avec les 500 m des juniors et les 1000 m des seniors, juste avant les relais qui clôturent toujours les compétitions sur piste.
La Colombie a été en grande forme, peut-être prête à se venger la disqualification de Chechy. Quoi qu'il en soit, la Colombie a commencé à récolter la première médaille d'or de la journée lors de la toute première finale du 500 m Juniors dames. 

500m Juniors

Sur la ligne, on trouve deux Colombiennes (Yesenia Escobar et Magda Garces), une Italienne (Carlotta Simbula) et une Taipéienne (Ying Jung Kuan). Les colombiennes font un excellent départ qui leur permet de mener le peloton dès le début de la course. Elles sont si fortes que ni l'Italie ni la Chine Taipei ne réussissent à être compétitives.
Yesenia Escobar remporte facilement la course en 44"58, devant sa compatriote. L'italienne, qui n'avait pas vraiment cessé de se battre contre la Chine Taipei termine troisième.

C'est presque exactement le même scénario dans la course des juniors hommes. Deux Colombiens (Juan Camilo Perez et Andres Campo) font face à un Sud-Coréen (Min Su Kim) et à un Allemand (Simon Albrecht).
Les deux Colombiens sont en tête du peloton tout au long de la course. La Corée du Sud et l'Allemagne continuent à se battre pour le bronze un peu derrière les colombiens jusqu'à ce que la Corée du Sud réussisse à rattraper les deux Colombiens sans être en mesure de dépasser.
La Colombie remporte son deuxième titre, grâce à Juan Camilo Perez, et sa deuxième médaille d'argent, grâce à Andres Campo. Min Su Kim termine troisième. La course a été effectuée en 41"74. 

1000 m Seniors dames

Third day on the track of Ascoli Piceno

Depuis que la disqualification de Cecilia Baena a été annoncée à l'issue des qualifications du matin et après que les colombiennes se soient qualifiées pour la finale, seules sept patineuses sont présentes sur la ligne de départ ce lundi soir : Guo Dan pour la Chine, Francesca Lollobrigida et Erika Zanetti pour l'Italie, Cindy Cortez pour le Venezuela, Kelly Martinez pour la Colombie, Ho Chen Yang pour la Chine Taipei et So Yeong Shin pour la Corée du Sud.

Durant les premiers tours, les dames s'observent. Les italiennes mènent, suivies de près par la colombienne Kelly Martinez. Dans le dernier tour, alors que les filles se battent un peu, la chinoise Guo Dan voit un trou dans le peloton. Elle décide d'accélérer subitement alors que les autres patineuses ont le dos tourné. C'est absolument incroyable ! Guo Dan franchit donc la ligne d'arrivée avec un temps de 1'33"72 avec quelques mètres d'avance sur la taipéienne et la locale Francesca Lollobrigida.

En remportant la médaille d'or, Guo Dan a réalisé une performance incroyable, offrant à la Chine son premier titre mondial dans la catégorie senior. Bien que Guo Dan ait déjà été médaillée à Gijon (2008) et Yeosu (2011), elle n'avait jamais réussi à s'emparer de l'or. Un moment historique ! 

1000 m Seniors hommes

Dans la course Senior hommes, la Colombie a le meilleur départ. Dans les premiers tours de la course, tous les patineurs essaient de trouver la meilleure place dans le peloton afin d'être en mesure de sprinter correctement. Bien que le patineur français, Alexis Contin, semble avoir du mal à atteindre la tête du peloton, il se retrouve en bonne position lorsque le juge sonne la cloche.

A 100 m de l'arrivée, Alexis Contin est un peu gêné par un autre patineur en quatrième position qui l'empêche de se battre avec Peter Michael et le colombien pour la victoire. Peter Michael décroche son deuxième titre avec un temps de 1'23"56 sur la piste d'Ascoli face au colombien Andres Munoz. Alexis Contin réussit à passer Fabio Francolini sur la ligne et à obtenir sa première médaille de bronze du championnat.

3000 m relais : la razzia colombienne !

Third day on the track of Ascoli PicenoLes relais sont toujours très appréciés par le public puisque les courses sont toujours très spectaculaires. Les courses de lundi n'ont pas dérogé à la règle...

Juniors dames ... et d'une !

Les pays qualifiés sont : la Colombie, l'Italie, les Etats-Unis, la Corée du Sud, la Chine Taipei et le Venezuela.
La course démarre très lentement. Les choses se déroulent bien jusqu'à la chute d'une patineuse américaine qui perd l'équilibre en poussant sa coéquipière. Il n'y a cependant pas de conséquences pour les américaines puisque la patineuse a le temps de se remettre sur ses pieds avant le relais suivant.

Quelques tours plus tard, le Venezuela et la Corée du Sud sont disqualifiés pour avoir poussé leurs coéquipières en dehors de la zone de relais. Les équipes finissent seulement à quatre pour la médaille d'or. Un duel intense, entre la Chine Taipei et la Colombie, anime alors la course. Les yeux du public sont portés sur les deux équipes. Malgré une supériorité physique de la Chine Taipei. la Colombie semble mentalement plus forte : la dernière relayeuse colombienne passe la patineuse de Chine Taipei dans le dernier tour et vole vers la victoire tandis que la Chine Taipei voit ses espoirs de titre s'effondrer.

La Colombie termine donc au premier rang avec Nathalia Giraldo, Fabriana Arias, Magda Garces en un temps de 4'27"72. La Chine Taipei termine 2e avec Yen Tzu Chu, Ching Ting Chang et Yi Hsuan Liu. L'Italie complète le podium avec Piazza Arianna, Giulia Lollobrigida et Sofia D'Annibale. 

Juniors hommes : et de deux !

L'Italie, la France, la Colombie, la Corée du Sud, la Chine TAipei et les Etats-Unis se sont qualifiés pour la finale.
Alors que les patineurs français mènent une course parfaite, toujours à l'avant et maîtrisant les opérations, l'Italie est disqualifiée. La France est encore en tête, suivie par les Etats-Unis, la Colombie, la Corée du Sud et la Chine Taipei. Mais les tricolores commettent une faute irréparable avec un relais en dehors de la zone. Alors qu'ils semblaient sûr d'obtenir une médaille, ils sont également disqualifiés.

Encore une fois, il ne reste que quatre équipes pouvant prétendre à la médaille d'or. La victoire revient à la Colombie avec Andres Jimenez, Boris Pena et Manuel Saavedra qui terminent le 3000 m relais avec un temps de 04'09"20. La Corée du Sud avec Min Su Kim, Do Bong Park et Hong Rae Jung s'empare de la médaille d'argent et la Chine Taipei avec Shao Chun Chuang, Tsu Cheng Chao et Yu Hua Liu est 3ème. 

Seniors dames : et de trois !

Third day on the track of Ascoli Piceno

L'Argentine, la Colombie, l'Italie, l'Allemagne, la Corée du Sud et les Pays-Bas sont qualifiés pour la finale. La course démarre lentement. Mais l'Italie décide rapidement d'accélérer et prend la tête du peloton.
Les spectateurs crient pour encourager les italiens. Les Pays-Bas montent à l'avant du peloton grâce à une accélération incroyable de Manon Kaminga. L'Argentine est disqualifiée.

L'Italie revient à l'avant suivie par la Colombie. Les deux équipes sont au coude à coude quand l'Allemagne passe à l'attaque subitement. A deux tours de l'arrivée, la Corée du Sud est disqualifiée. La piste est donc libre pour le sprint final !

Bien que la dernière patineuse italienne franchisse la ligne à l'intérieur de la piste dans le dernier tour de la course, le juge ne semble pas avoir vu quoi que ce soit et l'Italie pourraient finir sa course sans être disqualifiée. C'est sans compter sur la Colombie de Paola Segura et Kelly Martinez qui finit par gagner un autre titre avec un temps de 4'23"39. L'Allemagne de Sabine Berg, Jana Gegner et Mareike Thum devient vice-championne du monde et l'Italie de Giulia Bongiorno, Erika Zanetti et Francesca Lollobrigida complète le podium. 

Seniors hommes : et de quatre !

Après deux faux départs, l'Italie, la Colombie, l'Argentine, la Chine Taipei, les États-Unis et la Nouvelle-Zélande décollent. L'Argentine fait un début incroyable et conserve sa position pendant plusieurs tours. la Colombie passe en tête devant une Argentine décidée de mener le peloton à nouveau.
Les Etats-Unis sont très souvent bien placés dans le peloton. Ils sont toujours très près de la Colombie, l'Argentine, la Chine Taipei et l'Italie. La Nouvelle-Zélande perd le contact avec le peloton après une altercation dans un des virages.
Dans le sprint final, la Colombie de Pedro Causil, Andres Munoz et Carlos Perez obtient sa sixième médaille d'or de la journée, la quatrième sur quatre dans le relais! Imbattable !
Le temps de course est 4'04"23. La Chine Taipei avec Jia Jung Lin, Wei Lin Lo and Yan Cheng Chei) arrive deuxième, juste derrière, l'Argentine de Guillermo Servian, Ezquiel Capellano et Juan Cruz Araldi qui obtient sa première médaille de bronze du championnat. 

Stastistiques de la journée

500m (Juniors), 1000m (Seniors)

 

1

2

3

Juniors dames

Colombie

Colombie

Italie

Juniors hommes

Colombie

Colombie

Corée du Sud

Seniors dames

Chine

Chine Taipei

Italie

Seniors hommes

Nouvelle-Zélande

Italie

France

Commentaires

Alors que la Colombie a réalisé une performance fantastique dans la catégorie junior en remportant l'or et l'argent chez les dames et les hommes, elle n'a pas réussi à récolter une seule médaille dans la catégorie senior ! Cela méritait d'être mentionné !
L'Italie remporte trois médailles, mais aucun titre. France, Chine, Chine Taipei, Nouvelle-Zélande et Corée du Sud obtiennent une médaille chacune. La Nouvelle-Zélande gagne son deuxième titre mondial grâce à Peter Michael. Les patineurs européens n'ont obtenu que quatre médailles au total. 

Relais

 

1

2

3

Junior ladies

Colombie

Chine Taipei

Italie

Junior men

Colombie

Corée du Sud

Chine Taipei

Senior ladies

Colombie

Italie

Allemagne

Senior men

Colombie

Chine Taipei

Argentine

Commentaires

Grand chelem pour la Colombie ! Le pays sud-américain remporte quatre des quatre titres possibles, ne laissant aucune chance à toutes les autres nations de devenir champion du monde sur le relais. La Chine Taipei a montré sa domination croissante en remportant trois médailles supplémentaires. l'Italie a récolté deux nouvelles médailles. La Corée du Sud, l'Argentine et l'Allemagne obtiennent une médaille chacune. Les nations européennes n'ont obtenu que trois médailles. La France n'a pas eu de médailles sur ce qui était autrefois sa terre de prédilection. 

Liens utiles

 

J3 : 1000 m seniors dames
J3 : 1000 m seniors hommes
J3 : 500 m juniors dames
J3 : 500 m juniors hommes
J3 : 3000 m relais seniors hommes
J3 : 3000 m relais seniors dames
J3 : 3000 m relais juniors hommes
J3 : 3000 m relais Juniors dames

 

Par Léa Réguer-Petit
Traduction : Alfathor
Relecture : Iggnorance
Photos : Daniel Busser 
Mis en ligne  le 11 September 2012 - Lu 3676 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB