-
Le 04 July 2012 à 08:07 | mise à jour le 08 July 2012 à 16:16

Résultats de la 13ème édition pour des 24H Rollers du Mans 2012

Résultats de la 13ème édition pour des 24H Rollers du Mans 2012

La 13ème édition des 24H Rollers 2012 a pris place les 30 juin et 1er juillet sur le circuit Bugatti au Mans. Après un début de course arrosée, les conditions sont redevenues quasi parfaites pour cette fête européenne du roller. Retour sur les principaux résultats de la course...

Mis en ligne par 

Bilan catégorie par catégorie

La randonnée : parade roller impressionnante sur le Bugatti

La Parade roller sur le circuit Bugatti

Une fois n'est pas coutume, la journée débute par l'ouverture des paddocks, suivie de la randonnée de 2 tours sur le circuit. Les accompagnateurs en profitent pour se joindre aux patineurs. Les conditions météos sont bonnes malgré un temps couvert. De 6000 concurrents, on arriverait à 10000 randonneurs selon l'organisation ! On se rend vite compte que tous le niveau des patineurs est très hétérogène, les chutes dans la descente du Dunlop sont fréquentes. Certains font même le choix de déchausser pour descendre. Vous pouvez revivre la randonnée roller sur le circuit Bugatti en vidéo ici.

La course...

Le départ des 24 Heures Roller 2012 au MansLe chiffre 13 auraît pu être synonyme de poisse pour certains : la pluie s'est invitée à l'issue du premier tour, un bon gros grain bien épais est venu détremper la piste pendant une vingtaine de minutes, avant de finalement voir le beau temps revenir.
Un vent fort et régulier a soufflé tout le weekend. Il a séché rapidement le Bugatti... Il a également poussé les patineurs dans la montée du Dunlop avant de les faire enrager dans la ligne droite opposée du circuit !

Unique duo féminin

Une seule équipe était inscrite en Duo féminin. Les "Marie Claire" ont réalisé 82 tours.

Les duo mixtes

Ils ont vu l'équipe EO Duo dominer la course de la tête et des épaules. Avec 171 tours, le tandem compte 15 tours d'avance sur la formation Lonchamps  Roller Team 2 (156 tours). La 3ème place revient aux Belges Pollux et Philou de RouliRoula.

La catégorie Endurance Féminine

8 équipes s'alignent au départ. Les Kiwy Swetty l'emporte avec une confortable avance de 10 tours sur les secondes (142 tours), les GossipSkate Crazy (132 tours). Les RPM Endurance Girls complètent le podium avec seulement un tour de moins à 131 rotations.

Endurance mixte : la barre des 200 tours !

Un peloton d'outsiders décidés

L'ALVA Roller - Futurol 1 a frappé fort en totalisant 200 tours dans la catégorie Endurance Mixte. Autant vous dire que le record de la catégorie est tombé, faisant la fierté de Pascal Briand, désormais double recordman de l'épreuve après sa participation à la performance de Powerslide l'année dernière.
Les équipiers de Matthieu Barrault ont même réussi un tour en 6'30 durant ces 24 Heures. Il prennent la première place du classement avec 23 tours d'avance sur les seconds, autant dire un double marathon ! Les London Skaters Enduro complètent donc le podium devant la seconde équipe de Valence d'Agen : L'ALVA Roller - Futurol 2. Un article plus complet sera prochainement consacré à la performance de l'ALVA Roller - Futurol 1.

Classement entreprise

Au classement des entreprises, les deux formations de la firme sochalienne prennent les deux premières places du classement. ASCAP Peugeot 1 et 3 réalisent respectivement 168 et 149 tours. La 3ème place revient à Allez USCPCA_rp avec 143 tours.

Classement étudiant

Les 8 équipes étudiantes engagées voient le sacre de l'équipe Staff Pari-Roller avec 151 tours devant LaSalle'thé (145 tours) et les anglais de Nottingham University deux tours plus loin (143 tours).

Classement scratch féminin : les brunes comptent pour des prunes

Les demoiselles blondes de RPM Poli Var totalisent 177 tours avec un meilleur tour à 7'16, autant dire qu'elles ont laissé un paquet d'équipes masculines derrière elles ! La seconde place revient à l'ALVA Roller - Futurol 3, 9 tours plus loin (168 tours). Les Tchèques de CZ Tempish Girls complètent le podium 9 tours après (159 tours). Elles ont dû contenir les assauts de l'équipe Rhône-Alpes Women à peine un tour plus loin.

Classement général : Powerslide / Ligne Droite s'octroie deux marches du podium

La montée du Dunlop pour le groupe de têteLa formation Powerslide / Ligne Droite n'est pas venue faire de la figuration pour cette édition 2012. Une grosse équipe a été montée afin de contrer les vélléités d'EOSkates. On trouve parmi les patineurs présents : Bart Swings (multiple champion du Monde), Ewen Fernandez (Vainqueur du Marathon de Berlin 2011), Ferre Spruyt (coéquipier de Bart), Jore van den Berghe, Felix Rijhnen, l'expérimenté Scott Arlidge, Maarten Swings, le frère de Bart et j'en passe !

En l'abscence de leur principal concurrent EOSkates, on savait que les noirs et blancs allaient remporter l'épreuve. Ce dont on se doutait moins, c'est que leur seconde équipe composée d'anciens patineurs et entraîneurs, Powerslide Since 1994, allaient prendre la seconde position !
Là encore, les noms vont vous rappeler quelques souvenirs : Alain Nègre (ancien entraîneur Rollerblade), Arnaud Gicquel (multiple champion du monde), Olivier Babonneau (ancien du team Salomon), Kalon Dobbin, Livio Wenger... Et les anciens n'ont pas fait de la figuration ! Ils sont renforcés par Luca Bagnolini, Carlo Scalera, Thimo Kiesslich, Kierryb Hughes...

L'équipe MetallEO Sport Chantenay, renforcée par un Yann Guyader survolté, a bien essayé de contenir la vague allemande, mais le suspense a fait long feu. Après environ 2 heures de courses, l'affaire était pliée. On doit notamment ces deux heures intenses à la chute de témoin de Bart Swings qui a dû faire demi-tour pour le récupérer, perdant ainsi une bonne trentaine de secondes. Ajoutez la pluie à ce brouhaha et vous obtenez un coup du sort qui met un peu d'ambiance dans la course !
La stratégie de course des metalleo a également joué : Yann Guyader a réalisé entre 1 tour sur 2 et 1 tour sur 3 pour son équipe lors des premières heures ! Le nantais a fini par laisser rouler ses équipiers. L'avance des métallEO a fondu comme neige au soleil. Il a fallu ensuite temporiser pour conserver la 3ème place sur le podium, l'équipe d'Horizons Université n'étant jamais très loin.

Avec 207 tours, Powerslide / Ligne Droite ne fait pas tomber le record de l'épreuve de 211 révolutions, mais les noirs et blancs avaient à coeur de repartir avec un record en poche. Il revient à Ewen Fernandez qui signe un temps canon de 5'51 contre 5'58 lors de la précédente édition. Le français est talonné par un Bart Swings en forme qui a signé plusieurs chronos sous les 6 minutes durant l'épreuve.

Solo féminin : locomotives belges

Sabrina Gaudesaboos durant son solo

Soigneusement calée entre quelques partenaires, la belge Hilde Solo est parvenue à réaliser 122 tours durant l'édition 2012. Elle se paie le luxe de 20 tours d'avance sur la seconde, sa compatriote Sabrina Gaudesaboos (102 tours quand même) !

La 3ème place revient à Catherine Exibard (Kat Seulette Velay Roller) avec un beau total de 91 tours.
Rendons hommage également à la 4ème, Lidia Rainoldi (Lilibrindacier) qui est tombée 5 heures avant l'arrivée et qui n'a pas pu repartir...

Solo homme : duel au sommet pour la 3ème place

L'épreuve masculine en solitaire a quelque chose d'effrayant. Quand on s'aventure à suivre le groupe de tête pendant quelques tours, on réalise à quelle vitesse les meilleurs peuvent tenir pendant 24 heures ! On se sent beaucoup plus humble après cette expérience...

La victoire 2012 revient à Bioforever Roll'Allier (Francis Thienot) avec un total de 132 tours et un meilleur tour en 9'04. La seconde place échoit au jeune papa Thibaut Dejean (pseudo : Pour un tour de plus...) qui réalise également 132 tours, c'est tout simplement énorme ! Enfin, la 3ème place revient à François Bagnard (Mister Explosion) qui réalise tout de même 122 tours. Il passe de justesse devant le 4ème "Seul Le Mans Laurent"... et la course va se terminer au sprint après plus de 500 km d'effort ! Si on regarde le scratch, ces deux messieurs sont devancés par la première féminine qui totalise également 122 tours...

Cette année encore, pour rentrer dans le top 10, il fallait flirter avec les 100 tours. Si on a connu des éditions où les 10 premiers ont passé la barre des 100 tours, là, on constate que le podium se joue désormais à plus de 120 révolutions !

A noter : la présence de 3 patineurs japonais emmenés par Alain Decayeux. L'un d'eux prend la 6ème place du classement solo avec 108 tours : Tokyo Awa Yukata. On a également vu un patineur polonais, des patineurs belges, américains, allemands. L'épreuve s'internationalise d'année en année avec 26% de participants étrangers en 2012.

En solo, les stratégies ont changé, désormais, les patineurs font le moins de pause possible, du non-stop ! La barre des 600 km ne passera peut être pas au Mans, mais certainement à Montréal dans les années à venir...

Une fois de plus, nous rentrons ravis et épuisés des 24 Heures Rollers, l'ambiance du circuit reste incomparable et le succès de l'épreuve grandit chaque année avec un nombre d'inscrits record en 2012, en particulier à l'étranger. Pourvu que ça dure !

Le podium du classement général féminin

Liens utiles

Voir les résultats complets des 24 Heures Rollers 2012 au Mans
Galerie photos de Kevin Lesueur (rssp.fr)
Les photos de Christine Dumouchel (1/2)
Les photos de Christine Dumouchel (2/2)
Galeries photos de Sylvie (VRCV)
Galerie photos de Franck Racker
La vidéo teaser de skate-tv.de sur facebook
Le site officiel des 24H Rollers

Texte : Alfathor
Photos : ReL et Kevin Lesueur
Mis en ligne  le 04 July 2012 - Lu 5797 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB