-
Le 03 July 2012 à 07:07 | mise à jour le 03 July 2012 à 07:57

Championnat du monde de roller-hockey : bonne entrée en matière des tricolores

Championnat du monde de roller-hockey : bonne entrée en matière des tricolores

Les tricolores se sont imposés dans les deux catégories dans le cadre de la première journée des championnat du monde de Roller hockey Junior et Féminin qui se déroule à Bucaramanga en Colombie du 1er au 14 Juillet...

Mis en ligne par 

Se mettre en confiance

Championnat du monde roller hockey 2012 à Bucaramanga

Les féminines s'imposent pour leur première rencontre

Les dames sont les premières à entrer sur la piste et aussi à marquer. Après 6 minutes elles mènent déjà 2-0 et Éric Perraudin profite d'un temps mort pour affiner leur tactique. C'est pourtant l'Argentine qui marque et revient à 2-1. Après 2 lourdes charges sur les tricolores, elles bénéficient d'un avantage, mais s'obstinent à tirer au sol. Marina Drici y va aussi de son break mais contourne trop la goalie.

Alors en infériorité, c'est à ce moment que les bleues se montrent le plus au point. Elles baladent leur adversaire, Sophie Jupillat tapant même le poteau. Elodie Larché finit par trouver le cadre et met à l'abri son équipe avant la pause.

En seconde période la France se libère et prend le large, et malgré 2 buts argentins, elle s'imposent 6-3.

Les juniors tricolores déroulent

Championnat du monde roller hockey 2012 à BucaramangaDe leur côté les bleuets n'ont pas fait de cadeau face aux rugueux australiens. Après un début de match en demi-teinte, il faut une supériorité numérique pour que Charlie Godano ouvre le compteur sur un tir plein axe.
Les tricolores doublent la marque 3 minutes plus tard et enchaîne pour atteindre rapidement 4-0.

Sur une perte de palet, l'Australie ouvre la marque après avoir décalé le gardien et tiré en revers. La mi-temps arrive et les bleuets mènent 7-1.
En seconde mi temps les australiens s'énervent et sont souvent pénalisés, la France reste calme et augmente sont capital pour arriver à 13-2 à la fin de la rencontre. Avec 1 but et 4 assists, Godano Charlie se place en tête des statistiques et comme un meneur dans cette équipe renouvelée.

Bilan

Cette journée se passe donc parfaitement pour la France, qui entrevoit la prochaine étape demain, le Mexique pour les Juniors et le Brésil pour les féminines. Une victoire permettrait de se placer idéalement avant la dernière journée de poule.

Du côté de l'organisation, la Colombie est à son apogée. Près de 3000 personnes étaient présentes pour la cérémonie d'ouverture et le match junior, et encore plus de 1000 pour voir s'affronter la Colombie et le Mexique chez les filles. De quoi garnir parfaitement cette salle de 6000 places.

A chaud...

Commentaire d'après-match de Marion Dalzotto, Capitaine de l'équipe de France féminine

"On a eu 20 heures de voyage et 4 jours pour s'acclimater, on commence à être dans le rythme, mais il fait chaud, c'est un peu dur de se mettre dedans. On a gagné c'est l'essentiel, mais pas avec la manière.

On n'est pas satisfaite du jeu que l'on a produit, et on n'a pas respecté les consignes. En défense on n'était pas du tout agressives alors qu'elles étaient d'un niveau inférieur au nôtre. Elles ont dû prendre 5 shoots et marquer par 3 fois, donc pour le goal average ce n'est pas super... mais on a gagné, on peut s'en satisfaire. A nous de nous remettre en question pour demain où on jouera le Brésil, qui risque d'être à peu près le même match. A nous cette fois d'y mettre la manière. On veut se servir de nos erreurs pour produire notre jeu demain."

Commentaire d'après match d'Hugo Garcia Pietro, Gardien de l'équipe de France Junior

Je pense qu'on a fait une belle entrée dans la compétition, on a su dérouler notre jeu. On a encore quelques problèmes sur les sorties de zone, on a encore du mal à sortir. Il va falloir bosser ça au deuxième match. On a marqué des buts et c'est ce qu'il fallait. On a eu quelques problèmes sur les supériorités contre la Suisse, je pense que l'on a su les résoudre durant ce match, je crois qu'à chaque supériorité on a dû les mettre, on à bien progresser là-dessus, ça s'annonce bien pour la suite."

Je pense pense que ce mondial est très spécial. On est très encadrés par la police, on sait que c'est difficile pour eux, mais l'organisation est nickelle, la salle aussi. 3000 personnes pour l'ouverture c'est énorme ! Les matchs sont retransmis à la télé. Tout se passe bien, ça a été difficile avec l'avion et le jet lag, mais on a les jambes et on récupère bien."

Championnat du monde roller hockey 2012 à Bucaramanga

Liens utiles

Plus d'informations sur www.worldinlinehockey.org

Texte et photos : roller addict
Mis en ligne  le 03 July 2012 - Lu 1188 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB