-
Le 18 June 2012 à 17:06 | mise à jour le 19 June 2012 à 08:36

Coupe de France des Marathons roller 2012 : EO Race - domination des stratèges suisses

Coupe de France des Marathons roller 2012 : EO Race - domination des stratèges suisses

La 4ème étape de la Coupe de France des Marathons roller 2012 a eu lieu ce week-end à Schiltigheim, non loin de Strasbourg avec l'EO Race 2012. La formation Swiss Skaters a privilégié cette course à la WIC d'Ostrava pour le plus grand bonheur des spectateurs...

Mis en ligne par 

Ultime étape de la Coupe de France des Marathons Roller avant la coupure estivale

Anthony Della Chiesa remporte la course des minimesLa nuit précédant la course a vu les nuages s'amonceler et déverser une pluie abondante sur Schiltigheim, au matin, la chaussée n'a pas encore eu le temps de sécher que les averses reprennent. La météo annonce le soleil mais force est de constater qu'il se fait attendre ! Les courses enfants ouvrent la journée vers 10h00 du matin. La pluie a cessé mais le sol est encore détrempé. Cela n'empêche pas les plus jeunes de s'élancer sur le bitume.

Un circuit légèrement modifié

Le tracé de 3,3 km s'étire toujours dans la zone d'activité de Schiltigheim, au milieu de bâtiments modernes posés dans un cadre verdoyant. Le circuit exigeant alterne une successions de virages à droite et à gauche avec de belles lignes droites. De quoi satisfaire les techniciens et favoriser les échappées !

Les minimes

Les choses sérieuses commencent à se dessiner avec la catégorie des minimes qui s'élance pour 12,6 km. La course est rapidement prise en main par un groupe de 3 patineurs. Anthony Della Chiesa (CARS), Quentin Foret (ASCAP) et Olivier Blanc (CPBB). Les patineurs se relaient jusqu'à un kilomètre de l'arrivée, Quentin Foret mène une bonne partie du dernier tour, il subit une attaque à quelques centaines de mètres de la ligne. Olivier Bonnet et Anthony Della Chiesa s'échappent. Anthony prend les rennes et gère le sprint. Il passe la ligne devant Olivier et Quentin arrive quelques secondes plus tard.
Du côté des filles Tatiana Gyr (Inline Club Mittelland, Suisse) l'emporte devant Cloé Waechter (Asphalte Roller Rixheim) et Cathie Schneider (Roller Club Bergheim).

Course populaire

A 11h30, place à la course populaire de 19,8 km). Certains des minimes reprennent le départ pour la seconde fois de la journée !
Chez les féminines, c'est un tandem du Bischheim Speed Skating qui fait la différence. Stéphanie Goetschy et Véronique Gross terminent avec près de 4 minutes d'avance sur Erika Roethlisberger (ICM) et Anne Guérin (PUC Roller).

Du côté des hommes, les minimes mènent le bal durant toute la course, ils s'octroient d'ailleurs les 3 première places du classement général devant un cadet. L'allemand Fabian Hupe (X-Tech Juniors) s'impose dans la dernière ligne droite au sprint devant Anthony Della Chiesa et Olivier Blanc (CPBB) qui n'ont pu que prendre les places d'honneur face à un adversaire particulièrement attendu et agguerri.

La course élite hommes : le collectif suisse mène la danse

Ils sont 135 inscrits au départ. Sur la ligne de départ, 3 formations peuvent prétendre à la victoire :

  • EOSkates avec Brian Lépine et Yann Guyader qui jouent à domicile
  • la formation helvétique Swiss Skaters composée de Michael Achermann, Severin Widmer, Nicolas Iten et du jeune Yannick Friedli
  • l'équipe RPM Poli avec Nolan Beddiaf, Elton de Souza et Joris Garderes.

Durant le premier tour, le peloton est dense. Plusieurs lignes roulent de front sur le tracé sinueux. Le suisse Michael Achermann est déjà en tête des opérations. Quelques centaines de mètres après le départ, il chute dans un virage mais remonte rapidement en tête. La vitesse augmente sous l'impulsion du team F2P Compex emmené par Vincent Esnault. Il part seul avant d'être rejoint à l'entame du second tour.

La tête de course masculine à quelques tours de l'arrivée

C'est le moment que choisissent les suisses pour attaquer. L'accordéon commence. La formation helvétique appuie sur l'accélérateur. Yann Guyader prend à nouveau les rennes, talonné par les noir et rouge. Nolan Beddiaf (RPM Poli) contre à son tour suivi de son ancien coéquipier Brian Lépine. Les Suisses en remettent une couche avec une méthode qui leur est chère : un patineur temporise à l'avant alors que deux autres partent depuis l'arrière à toute allure pour passer en survitesse. Ainsi, le différentiel de vitesse est tellement élevé que les poursuivants sont obligés de fournir un effort considérable pour revenir.
Et les helvètes vont répéter inlassablement cette technique jusqu'à ce qu'elle paie: Achermann, Vidmer, Iten... Achermann parvient enfin à partir après 4 tours. Derrière, la chasse tarde à se mettre en place. Le suisse prend une trentaine de secondes d'avance. Bien évidemment, derrière, ses coéquipiers temporisent. Achermann va donc quasiment faire les deux tiers de la course en solitaire.

On retrouve parmi les poursuivants : Yann Guyader (EO Skates), Nolan Beddiaf (RPM Poli), Brian Lépine (EO Skates), Elton de Souza (RPM Poli), Severin Widmer (Swiss Skaters), Nicolas Iten (Swiss Skaters), Benjamin Bourlier (WIM), Joris Garderes (RPM Poli) et Yannick Friedli (Swiss Skaters).
Le groupe se relâche, Antoine Lesavre (PUC Roller) en profite pour recoller avec un membre du team F2P. Le peloton des poursuivants n'imprime pas un rythme extrêmement élevé mais les accélérations très tranchantes font le tri.

Le peloton masculin très dense peu après le départ

Finalement, Brian Lépine, Nolan Beddiaf et Nicolas Iten vont parvenir à sortir du groupe. Iten se cale à l'arrière pour laisser travailler ses concurrents, il n'a aucun intérêt à revenir sur son coéquipier. L'avance de Michael Achermann fond comme neige au soleil. Il relâche son effort pour récupérer avant que ses poursuivants fasse la liaison pour parer toute tentative de contre éventuelle.

Alors que les 3 pourvuisants ne sont pas encore revenus sur l'échappée, Nicolas Iten attaque pour rejoindre son coéquipier. Nolan et Brian encaissent le coup mais parviennent à recoller. Les voilà à 4 devant... mais pas pour longtemps ! Achermann se décale pour s'insérer entre Brian et Nolan, histoire de les séparer en douce alors que Iten attaque de l'arrière ! Il n'y a pas à dire, les suisses sont de fins stratèges, ils usent la concurrence et la désorganise pour mieux prendre l'avantage. On sent l'expérience et la cohésion dans cette équipe.
Nicolas Iten fait le trou. Nolan et Brian vont se relayer mais Iten tourne à près de 41 km/h de moyenne seul devant durant les 12 derniers kilomètres.

Iten passe la ligne seul. 30 secondes plus tard, Nolan Beddiaf, Brian Lépine et Michael Achermann disputent le sprint des poursuivants.

Marathon féminin : la décision se fait au sprint

Chez les dames, le peloton est resté assez compact jusqu'au milieu de la course. Jessica Gaudesaboos (EO Skates) tente de partir sans succès. Les filles finissent par rattraper un groupe de nationaux hommes, preuve qu'elles roulent à une bonne moyenne...
Pendant 3 tours, elles vont avoir du mal à doubler, les hommes profitant de l'aspiration pour rester au contact. Les deux pelotons se mélangent. Elles sont finalement 5 à s'extraire de ce maëlstrom dont Jessica Gaudesaboos (EO Skates), Anne-Sophie Petitprez (Générations Roller), Laetitia Lebihan (RPM Poli), Justine Halbout (2APN Avon) Livia Begg (Inline Club Mittelland).

Le final se joue donc au sprint qui est lancé dans le rond point précédant l'arrivée. Justine Halbout emmène le sprint avec Jessica Gaudesaboos dans sa roue Laetitia Le Bihan prend la 3ème place devant Livia Begg et Anne-Sophie Petitprez.

Le peloton féminin à quelques tours de l'arrivée

Principaux résultats

Classement du marathon féminin

Justine Halbout remporte le marathon féminin1) Justine Halbout - 2APN Avon 77 - 01:16:39.241
2) Jessica Gaudesaboo - EOSKates - 01:16:39.626
3) Laetitia Le Bihan - RPM Poli - 01:16:40.109
4) Livia Begg - Inline Club Mittelland - 01:16:40.395
5) Anne-Sophie Petitprez - Générations Roller - 01:16:42.616
6) Charlotte Laurent - Boissey Roller Skating - 01:16:43.000
7) Mélanie Roethlisberger - Swiss Skaters - 01:21:05.139
8) Marine Thiébault - PUC Roller - 01:24:44.709
9) Sophie Jacquier - Générations Roller - 01:33:23.668
10) Estelle Woessner - Roller's Valence - 01:33:24.934

Classement du marathon masculin

1) Nicolas Iten - Swiss Skaters - 01:06:15.247
2) Nolan Beddiaf - RPM Poli - 01:06:59.573
3) Brian Lépine - EO Skates - 01:07:00.144
4) Michael Achermann - Swiss Skaters - 01:07:00.380
5) Yannick Friedli - Swiss Skaters - 01:09:06.909 (1er - 20H)
6) Severin Widmer - Swiss Skaters - 01:09:12.293
7) Yann Guyader - EO Skates - 01:09:12.382
8) Benjamin Bourlier - Lou Roller - 01:09:51.104
9) Antoine Lesavre - PUC Roller - 01:09:51.179
10) Elton De Souza - RPM Poli - 01:10:08.449

Classement du semi-marathon féminin

1) Stéphanie Goetschy - Bischheim Speed Skating - 00:42:53.151
2) Véronique Gross - Bischheim Speed Skating - 00:42:53.424
3) Erika Roethlisberger - ICM - 00:46:31.420
4) Anne Guérin - PUC Roller - 00:46:31.692
5) Jana Lataste - Bischheim Speed Skating - 00:49:44.911
6) Justine Aymonin - RSV - 00:50:00.372
7) Maëlle Minjean - Bischheim Speed Skating - 00:50:29.639
8) Corinne Grass - CARS - 00:51:40.322
9) Annett Fankhauser - Swiss Skate Klub - 00:52:23.403
10) Isabelle Legal - 00:52:26.181

Classement du semi-marathon masculin

1) Fabian Hupe - X-Tech Juniors - 00:35:52.983
2) Anthony Della Chiesa - CARS - 00:35:56.857
3) Olivier Blanc - COBB - 00:35:59.075
4) Valentin Thiébault - CPBB - 00:36:13.356
5) Sylvain Behr - 00:39:16.004
6) Marco Travaglini - Speed-Inliner-Basilisk - 00:39:19.738
7) Quentin Feller - 00:39:19.974
8) Martin Nann - vis allensbach/speed-inliner basilisk - 00:39:20.036
9) Emmanuel Geoffrey - 00:39:20.433
10) Stéphan Sandro - SCC Skating Berlin - 00:39:20.743

Voir les résultats complets des courses sur le site de la Coupe du France et Voir le classement général sur le site de la Coupe de France

Liens utiles

Site de l'EO Race

Les photos du VRCV - EO Race Strasbourg 1/3
Les photos du VRCV - EO Race Strasbourg 2/3
Les photos du VRCV - EO Race Strasbourg 3/3

Texte : Alfathor
Photos : Alfathor
Mis en ligne  le 18 June 2012 - Lu 2399 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB