-
Le 29 May 2012 à 15:02 | mise à jour le 27 August 2012 à 21:46

Rencontre avec Ioseba Fernandez, recordman du 300 m

Rencontre avec Ioseba Fernandez, recordman du 300 m

Ioseba Fernández a récemment fait tomber le record du Monde du 300 m en 23.938 sur la piste de la U.D.C. Txantrea à Pampelune (Navarre, Espagne). Rencontre avec ce talentueux patineur espagnol...

Mis en ligne par 

Fiche technique

Ioseba FernandezNom : Ioseba
Prénom : Fernandez
Surnom : Ioseba
Né le : 22 octobre 1989
Taille : 180 cm
Poids : 73 kg
Né à : Iturmendi (Navarra)
Vit à : Barañain (Navarra)
Débuts en roller à : Aralar-Mendi
Categorie : Senior
Job : Moniteur de Fitness
Points forts : Travailleur acharné, exigeant
Points à améliorer : Patience
Autres sports pratiqués : Vélo, gym, athlétisme, trekking
Le dernier film qu'il a vu : 127 heures
Musique préférée : Barricada (heavy metal espagnol)
Jeux vidéos : Non
Lectures : Killian Jornet
Aime : Etre avec sa famille et sa petite amie
Déteste : Les gens malhonnêtes
Qualités : Honnête et organisé
Défault : trop direct
Club : Berriroere
Equipe : Berriroere Flyke
Meilleur souvenir : My parents hug after wining europan championship
Pire souvenir : La finale du 200 m aux Championnats du Monde à Yeosu
Langues parlées : basque et espagnol
Alcool ou just de fruit ? Jus de fruit
Patinage sur glace ou roller ? roller-skating
Route ou piste ? Les deux
Sprint ou marathon? Sprint
Roues dures ou roues tendres ? Une combinaison des deux
Plage ou montagne ? Montagne
Matin ou soir ? Matin
Fromage ou dessert ? Mmmmmm...
Rap, Metal ou techno ? metal
Football ou rugby ? aucun des deux
Simple ou double poussée ? Double

Palmarès

  • 2 fois champion d'Europe Senior
  • Recordman du Monde du 200 m
  • Vice-champion du Monde junior du 1000 m en 2006
  • Médaille d'argent aux championnats d'Europe Senior
  • 5 médailles de bronze aux championnats d'Europe Senior
  • 9 fois champion d'Espagne Senior

Interview

Ioseba FernandezBonjour Joseba, quel âge avais-tu quand tu as début le roller ?

J'ai reçu ma première paire de roller en cadeau à l'âge de 4 ans. J'ai débuté le patin dans mon village, en roulant sur le fronton de pelote basque.

Qu'est-ce qui t'a plu dans cette pratique ?

J'ai commencé à patiner parce que mes cousins faisaient partie de l'équipe du village. J'ai tout de suite aimé l'amitié et la dimension collective du patinage.

As-tu essayé d'autres pratiques que le roller course ?

Quand j'étais jeune, j'ai fait du football, de la pelote basque, de la natation, de l'escalade, de l'athlétisme... mais aucun ne m'a procuré les sensations que le roller a pu me donner.

Patines-tu sur glace ?

Non, malheureusement, en Espagne, on ne trouve pas de longue piste de 400 m pour pratiquer le patinage sur glace. Je ne peux pas partir à l'étranger pour patiner à cause de mon travail, je ne peux pas me permettre de démissionner.

Quels sont les autres sports que tu apprécies ?

J'aime beaucoup le cyclisme, la course à pied et la gymnastique. J'apprécie également beaucoup les randonnées à la montagne. Si je devais arrêter le roller pour une autre pratique, je pense que ce serait l'athlétisme.Ioseba Fernandez

Entraînes-tu des jeunes patineurs dans ton club ?

Mon club est assez différent des clubs traditionnels de patinage à roulettes. Nous n'avons pas de section pour les enfants. Il a été créé par des patineurs qui adorent leur pratique mais qui à cause de leur travail, de leur études, ou de quoi que ce soit d'autre ne peuvent pas suivre un planning d'entrainement collectif. Chacun d'entre nous décide de son planning, de quand il doit patiner ou non...

D'autre part, ça m'est arrivé d'entraîner des enfants quand on me l'a demandé, pour dépanner. J'ai toujours aimé le fait que des patineurs expérimentés apportent leur savoir-faire technique. Maintenant, j'aimerai partager mes connaissances avec des patineurs plus jeunes.

Voyages-tu beaucoup ?

Pas autant que je le voudrais. Il y a beaucoup de championnats auxquels j'aimerai participer mais je ne peux pas, je dois travailler... et je n'ai pas de vacances pour bouger autant que je le voudrais.

Qui sont tes sponsors ?

Zirauna (mon fabricant de combinaisons), Cavalli et Flyke.

Gagnes-tu ta vie grâce au roller ?

Non, j'ai un travail, je suis moniteur de fitness. En espagne, c'est impossible de gagner sa vie grâce au roller. Il n'y a pas assez de subventions gouvernementales ni de soutien des sponsors.

Je vois des athlètes d'autres sports en Espagne ou des patineurs d'autres pays qui gagnent leur vie grâce au roller et ça me rend un peu triste... Mais dès que je chausse mes rollers, j'aime ce que je ressens, à quel point je peux pousser mon corps et oublier ces histoires d'argent.

Comment vois-tu ton avenir dans le roller ?

Je m'entraîne dur pour avoir de bons résultats et atteindre mes objectifs. Tant que je prendrais du plaisir à patiner, je continuerai.

Combien d'entraînements fais-tu par jour et par semaine ?

Cela dépend de mon planning d'entraînement et de la période de la saison, mais normalement, je m'entraîne deux fois par jour et onze fois par semaine.

Ioseba Fernandez

Comment choisis-tu tes objectifs ?

Chaque année, en fin de saison, je fais une analyse des mois écoulés. Je regarde les points positifs et négatifs, les résultats, ma technique... J'essaie de m'améliorer progressivement pour atteindre de nouveaux objectifs et faire de meilleurs résultats.

Je n'aime pas m'éparpiller en faisant trop de courses. Je préfère être à 100% de mes capacités au bon moment pour obtenir le meilleur résultat possible.

Quels sont tes objectifs de carrière ?

Que ce soit en roller ou dans mon travail, j'essaie d'apprendre et de m'améliorer chaque jour en donnant le meilleur de moi-même.

J'ai encore beaucoup à apprendre dans mon travail et j'ai la chance d'avoir un job que j'aime beaucoup.

En roller : je veux montrer mon meilleur niveau aussi longtemps que possible. Si mon niveau est d'être dans le top 10, je serai content de l'atteindre... mais je sais que je peux aller encore plus loin et remporter de grandes courses, je ne m'arrêterai pas tant que je n'aurai pas atteint cet objectif.

As-tu déjà une équipe ou des sponsors pour  l'année prochaine en 2013 ?

Pour l'instant, je reste avec Flyke, nous avons une bonne collaboration, pourquoi je changerai ? J'ai également le fabricant de chaussures Cavalli, les meilleures chaussures sur mesure au monde selon moi. Je ne suis pas près d'en changer.

Que dirais-tu à des personnes qui voudraient débuter en roller ?

  • Si je laisse parler ma raison, je dirai : choisir un autre sport !
  • Si j'écoute mon coeur : je les encouragerais à patiner parce qu'est un sport merveilleux ou l'on apprend beaucoup. Le roller m'a aidé en tant que sportif et en tant que personne.

A ton avis, que manque-t-il au roller pour être mieux médiatisé ?

Le roller doit avant tout devenir olympique... et aussi que les grandes marques de sports s'investissent davantage dans notre sport.

Souhaiterais-tu ajouter un mot pour les patineurs qui suivent ta carrière ?

Merci à vous tous qui me permettez de me sentir aimé sur les pistes !

Un mot pour conclure ?

Je pense que je travaille dur mais aussi que j'ai quand même de bonnes conditions pour évoluer. Sans cela, les résultats n'auraient pas été ce qu'ils sont aujourd'hui...

Merci pour tes réponses Ioseba !

Ioseba Fernandez

Liens utiles

Interview avec Ewen Fernandez (France)
Interview avec Bart Swings (Belgique)
Interview avech Roger Schneider (Suisse)
Voir la vidéo sur facebook

Interview: Alfathor
Relecture: Iggnorance
Merci à Andoni Iriarte pour la traduction espagnol/anglais

Photos : Juanjo Otazu

Mis en ligne  le 29 May 2012 - Lu 9877 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB