-
Le 02 May 2012 à 19:05 | mise à jour le 05 May 2012 à 14:57

Des courses animées au Marathon roller de Francfort

Des courses animées au Marathon roller de Francfort

La German Inline Cup 2012 a fait escale à Francfort (Allemagne) pour le Rhein-Main Skate-Challenge ce week-end. A l'issue d'une série d'échappées, le suisse Severin Widmer (Swiss Skate Team) est finalement parvenu à partir. Chez les dames, Sabine Berg s'impose au sprint...

Article par 

Combats de coqs

Sprint d'arrivée des hommes au marathon de Francfort 2012

Les combats au sommet sont en train de se dessiner en Allemagne ! Si la formation EO Skates a pu dominer aisément les courses des 3 Pistes, il semblerait que Powerslide ne veuille pas s'en laisser compter sur ses terres. L'armada noire et blanche a tout fait pour monter sur les plus hautes marches au marathon roller de Francfort...

La 6ème édition du Rhein-Main Skate-Challenge, le marathon roller de Francfort, compte pour le classement général de la German Inline Cup, l'équivalent de notre Coupe de France mais avec les meilleurs mondiaux sur le plateau. Une vingtaine de nations différentes participe avec notamment des patineurs colombiens et sud coréens.

Les spectateurs sont nombreux sur le bord de la route, pour le plus grand bonheur des patineurs. En fait, une course cycliste professionnelle a lieu sur le même parcours, permettant ainsi de mettre le roller en lumière.

Sprint d'arrivée des hommes au marathon de Francfort 2012

De la malchance pour EO Skates et une formation Suisse opportuniste

Avant le départ, l'organisation signale qu'un virage dangereux est situé 3 km après le départ. La course part sur un tracé plutôt technique et dangereux, avec de nombreux virages à l'aveugle et des faux plats descendants rapides. Chez les hommes, une trentaine de patineurs fait le trou rapidement. La Swiss Skate Team porte de nombreuses attaques mais Powerslide ne réplique par malgré une quinzaine de patineurs en lice.
Yann Guyader et Elio Cunci attaquent juste avant ce fameux virage en descente. Ils doublent alors la moto ouvreuse par l'extérieur. La moto est surprise et se redresse, envoyant Yann dans un trottoir. Les deux coéquipiers chutent.
C'est le moment que choisit Nicolas Iten (Swiss Skate Team) pour attaquer. Ewen Fernandez et Bart Swings se regardent, Ewen part dans la roue de Iten pour contrer alors que Bart se relève pour attendre le peloton. A ce moment de la course, c'est le caffouillage. Yann Guyader se relève avec l'arrière train bien abimé mais il parvient à repartir. Il mettra plus de 5 km à revenir.
L'attaque n'ira pas bien loin, Ewen ne relaie pas donc les deux patineurs sont rejoints. Le principe semble avoir été de neutraliser toute vélléité d'échappée.
Severin Widmer (Siwss Skate Team) s'échappe, talonné par Félix Rijhnen, Giacomo Cuncu et Yves Reist (Suisse), mais sur ce marathon Widmer est vraiment l'homme fort du moment. Il fait craquer tout les patineurs un par un pour s'envoler vers la victoire.
Derrière, les patineurs se regroupent. Ewen Fernandez et Bart Swings et même Félix Rijhnen attaquent successivement sans succès, la formation EO Skates leur colle au train.
A 5km de l'arrivée environ Maarten Swings tente sa chance. Tout le monde le laisse partir. Les patineurs l'ont en point de mire tout le long de ses 5 derniers kilomètres, mais les poursuivants se regardent tellement qu'il parvient à aller au bout. Seul Nicolas Iten, parti en chasse-patate à 1,5 km, parvient à le passer avant la ligne d'arrivée.
Yann Guyader lance le sprint à 700 m de l'arrivée en doublant Bart Swings. Il ne parvient pas à reprendre Maarten Swings et Nicolas Iten qui prennent la 3ème et la 2ème place. Severin Widmer est arrivée une minute avant en  1h04m16s avec une minute d'avance sur le peloton et un nouveau record de l'épreuve. Le sprint aurait été chronométré à près de 70 km/h dans le faux plat descendant.

Sprint d'arrivée des hommes au marathon de Francfort 2012

Le témoignage d'Ewen Fernandez (Powerslide Matter)

"J'ai tenté de partir à 1 km de l'arrivée, pensant pouvoir reprendre Iten et Maarten Swings et aller chercher la 2ème place. Mais j'ai été trop émoussé par mes attaques précédentes, cela n'a pas marché. Je me suis fait passer par les premiers du peloton avant la ligne. Tandis que Bart et Félix se sont chargés du sprint.
Mais ils se sont fait passés dans le sprint finale par les deux membres de EO-Skates. Mauvaise course pour nous et le Team Powerslide World. Nous sommes contents pour le Team Europe qui vient prendre une troisième place, donc il y a au moins un Powerslide sur le podium ! Et félicitations aux Suisses Skate qui ont bien joué leur coup du fait que les 2 équipes Powerslide et EO Skates se sont neutralisées. Ils ont été opportunistes et cela a payé !
Nous nous restons sur notre faim, mais la prochaine sera meilleure, on en est sûrs..."

La course féminine

Chez les dames, il faut attendre le sprint final pour voir Sabine Berg (Powerslide Matter World) s'imposer devant sa compatriote et équipière Katharina Rumpus. Jana Gegner complète le podium pour EOSkates.
Katharina Rumpus aurait fait des zig-zags sur la ligne pour laisse champ libre à sa coéquipière, empêchant ainsi Jana Gegner de sprinter. Cette dernière a du faire la course seule, privée de sa coéquipière Roberta Casu, hospitalisée pour des soupçons de crise d'appendicite.

Sprint d'arrivée des hommes au marathon de Francfort 2012

Principaux résultats

Classement général hommes

1) Widmer Severin - Swiss Skate Team - 1:04.16,8
2) Iten Nicolas - Swiss Skate Team - 1:05.07
3) Swings Maarten - Vi-G13 - 1:05.07,6
4) Guyader Yann - EOSkates 1:05.07,8
5) Francolini Fabio - EOSkates - 1:05.08,4
6) Swings Bart - Powerslide Matter World - 1:05.08,5
7) Rijhnen Felix - Powerslide Matter World - 1:05.08,6
8) Reist Yves - GB Racingteam - 1:05.09,0
9) Fernandez Ewen - Powerslide Matter World - 1:05.09,2
10) Kwak Dong - Powerslide Korea - 1:05.09,3 

Classement général dames

1) Berg Sabine - Powerslide Matter World - 1:15.56,7
2) Rumpus Katharina - Powerslide Matter World - 1:15.56,8
3) Gegner Jana - EOSkates - 1:15.56,9
4) Zielke Carolin - GB Racingteam - 1:15.57,0
5) Suh Sohee - Powerslide Korea - 1:15.57,1
6) Strüver Tina - GOLZE-Girls - 1:15.57,5
7) Agudelo Luisa - Powerslide Matter World - 1:15.57,6
8) Henneken Claudia Maria - GOLZE-Girls - 1:15.57,7
9) Ulbrich Katja - GB Racingteam - 1:15.57,8
10) Shin Young - Powerslide Korea - 1:15.57,9

Liens utiles

Voir les résultats masculins
Voir les résultats féminins

Texte : Alfathor
Basé sur les témoignages de
Daniel Busser, Yann Guyader et Ewen Fernandez
Photo : Frank Räcker, Daniel Busser
Mis en ligne  le 02 May 2012 - Lu 3959 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB