-
Le 15 April 2012 à 22:04 | mise à jour le 15 April 2012 à 22:38

Comment customiser une paire de roller Valo ?

Comment customiser une paire de roller Valo ?

Bobor et JF ont passé l'après-midi dans le garage à découper une paire de Valo afin de vous expliquer comment améliorer votre patin en l'allégeant et en le customisant...

Article par 

Explications

Suivre

L'idée est venue assez simplement, un constat : Comment se fait-il que dans les années 90 la marque Salomon avait des coques ouvertes ? Et en discutant avec mon mentor de longue date JF, nous nous sommes rendus compte que K2 avec ses Fatty ou même Xsjado avaient depuis toujours épuré sa coque du superflue de plastique. Cela fait gagner le patin en souplesse et en poids. Alors nous nous  sommes dits que l’on pouvait faire de même sur un Valo...

Etape n°1 : démontage

Il y a donc un petit bricolage possible. Celui que nous allons vous proposer aujourd'hui en est assez radical. Vous n'êtes pas obligés de le suivre à la lettre, vous pouvez l'adapter à votre convenance. La première partie du bricolage prend une bonne demi-heure.

Il faut enlever la platine du Valo et ensuite sa soulplate. Là, on peut voir les premiers soucis : des pas de vis un peu foirés, même si c'est rare et surtout les  attaches des vis, qui peuvent à l'occasion tourner dans le vide ou se décrocher de la boot.
Prenez votre temps, au pire on ponce ou alors on perce à travers la vis. Ces deux techniques marchent assez bien.
Enfin il vous suffit de retirer le chausson ( que vous avez gardé dans le patin pour que les rivets ne bougent pas trop) et l'overboot. Et hop vous avez une coque de Majestic estampillée Valo ! Classe !

Découpage du nez

Etape n°2 : découpe

Passons maintenant au découpage. Pour la découpe, on ne s'est pas embêtés, on a simplement suivi les lignes du patin.
Pour l'outillage, une scie sauteuse ou une Dremel font l'affaire. On coupe le nez en son milieu en suivant le collage. Puis sur les cotés en suivant les lignes dessinées sur la boot.
Une fois arrivé à la fin de ces lignes, on remonte tranquillement vers les œillets, soit en découpe droite soit en arrondi, quoiqu'il arrive ça tient, donc pas de problème. Gardez cependant un œillet, le plus haut. Cela permettra d'y passer le lacet de l'over boot pour un meilleur maintien. Il suffit dès lors de poncer les rebords pour que la découpe soit plus propre.

Découpage du nez

RemonterEtape n°3 : remontage

Démontage et découpage

La découpe est enfin finie, on passe à la phase de remontage. Tout d'abord, l'over boot. Pensez bien qu'elle est essentielle après le découpage car elle vous maintient presque tout le pied. Les lacets passent dans le dernier œillet, ce qui permet au lacet d'être bloqué et donc même s’il se défait, le patin reste serré.
On passe ensuite à la soulplate. Nous avons choisi pour le coup une soulplate valo en 2 parties que l’on préfère. Pour les boots en plastique, elle est plus proche du pied que dans les Valo light. Donc on gagne un peu en précision. On finit par la platine et les roues. Une create original en l’occurence, avec des antirockers M1 et des roues 4*4 Farmer.

Bilan

Voilà comment par une après-midi pluvieuse vous pouvez customiser, ou en tous cas alléger votre patin avec overboot. Cela marche sur les valo TV, les Shima Skates ou encore sur les New Jack de chez Rollerblade. Enjoy et roulez bien !

Custom Valo Complet

Liens utiles

Texte et photos : Thomas bordier AKA bobor.
Merci à Clic N roll pour les pièces détachées
et à JF pour son superbe garage et ses outils !
Mis en ligne  le 15 April 2012 - Lu 3652 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB