-
Le 22 March 2012 à 18:03 | mise à jour le 22 March 2012 à 19:37

Interview : François Bock (Commission de discipline Roller-Hockey)

Interview : François Bock (Commission de discipline Roller-Hockey)

La Commission de discipline du roller hockey est un organe que l'on redoute et que l'on souhaite ne pas rencontrer mais qui composent cette commission? Comment fonctionne t elle? voila quelques questions auxquelles son Président : François Bock s'efforce de répondre...

Mis en ligne par 

Rencontre...

Bonjour François, Pouvez-vous vous présenter ?

J'ai 61 ans, je suis cadre commercial retraité. J'ai également été président du Roller-Hockey Reims pendant 9 ans (jusqu'au 31 janvier 2012) et Président de la commission de discipline depuis 7 ans.

Comment avez-vous décidé de devenir Président de la commission de discipline ? Et qu’est ce qui vous a motivé ?

Reims Roller Hockey

Quand Didier Lefebvre est devenu le président du Comité. Il m'a proposé de me présenter à la présidence de la commission de discipline. C'est une mission intéressante, et qui correspond bien à mon caractère, je suis de ceux qui pense que le règlement doit être respecté pour que notre sport grandisse.

Comment sont choisis les membres qui siègent dans cette commission ?

J'ai choisi les membres de la commission, homes et femmes, président de club ou non, pour être assez représentatif de différentes sensibilités.

Quels types de cas voyez-vous ? Est-ce difficile de prendre des sanctions ?

Nous traitons beaucoup de comportement "incorrects" envers les arbitres, bagarres entre joueurs, attitudes contraires à l'éthique sportive. Nous avons toujours conscience que nos décisions ont des conséquences importantes, et nous débattons beaucoup.

Le roller hockey est un sport où les gens se connaissent et il ne doit pas être rare de voir des gens que l’on connait passer en commission de discipline, comment cela se gère-t-il ?

Quand un membre de la commission est concerné directement ou indirectement par un cas, il ne siège pas. Mais, il est vrai que régulièrement nous rencontrons des personnes que nos connaissons, mais nous prenons le recul nécessaire.

Quels poids accordez-vous aux images vidéo ou témoignages ? Sont-ils considérés de la même façon ?

Les vidéos sont une nouvelle forme de témoignages que nous étudions de plus en plus régulièrement, à condition qu'elle n'est fait l'objet d'aucun montage. Tous les témoignages sont reçus et pris en considérations.

Dans divers sport, un tableau de sanction est utilisé, pourquoi cela n’est pas le cas en roller hockey ?

Chaque cas, est particulier, il est donc difficile d'établir un catalogue, mais nous tenons compte tout de même de l'historique de nos sanctions, pour rester cohérents.

Un confrère de “l’Union” a reporté des propos d’un arbitre indiquant qu’au “vu de la carrière de Julien Thomas, il n’avait pas rédigé de rapport d’incident”, qu’en pensez vous ?

L 'arbitre est responsable de ses propos, je considère qu'aucun joueur ne doit avoir de statut particulier, c'est une question de respect des autres joueurs, et de respect de notre éthique ...

Liens utiles

Article de l'Union : Roller Hockey Reims, François Bock s'en va satisfait de son bilan

Texte : Gregory Verne
Photos : Roller Hockey Reims
Mis en ligne  le 22 March 2012 - Lu 1890 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB