-
Le 27 February 2012 à 19:02 | mise à jour le 28 February 2012 à 08:54

Interview avec Yohan Fort (Fra)

Interview avec Yohan Fort (Fra)

Yohan Fort a passé les trois-quarts de sa vie à vivre pour sa passion : le patin. Il l’a testée de toutes les manières possibles, s’essayant à différentes spécialités au long des années. Cependant, une en particulier a su retenir son attention : le Speed Slalom...

Article par 

Rencontre...

Yohan FortAujourd’hui, à 20 ans, Yohan règne sur le speed slalom. Il est l’actuel numéro un, ainsi que l’actuel champion d’Europe ET du Monde.

Il a assuré sa place pour un moment et est actuellement intouchable. Pour couronner le tout, son petit frère Jimmy semble avoir hérité du même don et pourrait bien le rejoindre au sommet du monde dans un futur proche. Revenons sur son histoire rolleristique…

Fiche technique

Nom : Fort

Prénom : Yohan

Nationalité : Française

Date de naissance : 18 décembre 1991

Emploi : Travaille dans une grande surface en roller

Questions...

Comment décris-tu le speed slalom à quelqu’un qui n’en a jamais entendu parler ?

Yohan FortC’est un sport très fun, un sport avec plein de duels dont le but est d’aller le plus vite possible sans faire tomber de plots.

Le commencement : depuis combien de temps fais-tu du roller ?

 

Je fais du roller depuis 16 ans au club de Roller Bug.

Comment as-tu découvert le roller ? Et le slalom ?

J’ai commencé le roller tous simplement en regardant un dimanche une démonstration de roller sur le parking d’un super marché. Et le slalom, je l’ai découvert grâce a mon ancien entraîneur Guyom Haensler : il m’a trouvé doué, il m’a conseillé de faire du slalom et ça m’a de suite plu !

Tu es un vrai touche-à-tout en patin, quelles disciplines pratiques-tu ?

J’en pratique beaucoup ! Je fais du slalom vitesse, du saut figure, du sk8cross, du High jump, de la descente, de la course et du hockey...

Compétitions : Tu participais à toutes les disciplines du Freestyle en compétition (Freestyle et speed slalom, saut, street)… Quand et pourquoi as-tu décidé de te spécialiser en speed slalom ?

En street, la mentalité est très différente et ne m’a pas plus, tout du moins ça n’était pas ce que je recherchais. J’ai arrêté le freestyle pour des raisons personnelles, parce que je m’entraînais beaucoup pour peu de résultats, et je me suis spécialisé dans le speed slalom parce que j’adore ça, j’adore la sensation que ça procure et la confrontation.

Tu es champion du monde WSSA pour la deuxième année consécutive (et champion d’Europe en titre) et peu de monde résiste à ton passage : Les Inline Games en juillet, les championnats d’Europe à Skatelondon en août, les championnats du monde à Geisingen en octobre… que des victoires.

Yohan Fort aux Championnats du Monde de Geisingen – Finale de Speed

Pourtant, tu fais peu de compétitions sur le circuit WSSA par rapport à tes concurrents. Pourquoi?

Tout simplement parce que je me déplace soit avec mon Club, soit avec l’Equipe de France. C’est eux qui décident où aller. Puis en général je choisis les compétitions avec le plus de cones.

Y a-t-il des adversaires que tu redoutes?

Yohan Fort by Seba Skates

Je n’ai peur de personne… Il faut juste se méfier de tout le monde parce qu’au niveau mondial on a tous à peu près le même niveau.

Le seul qui ait remporté une victoire contre toi cette saison est l’italien Savio Brivio pendant la PSWC à Paris. Comment analyses-tu cette finale ?

C’est la vie, une défaite ça me remet souvent en place. Et puis personne ne peut être au top à chaque fois. J’ai perdu comme un grand, il a été meilleur que moi ce jour-là.

Entrainements : comment s’organise une session-type d’entraînement avec toi ?

Je m’entraine 3 heures par semaine avec tout mon team de Roller Bug.

Se spécialiser, c’est la clé de la réussite ?

Je ne pense pas que ça soit la clef d’être spécialisé, je pense que toucher à tout peut aider.

Ton frère Jimmy semble prêt à régner avec toi: Vice-Champion d’Europe en août – les deux frères en finale à SkateLondon, vainqueur à Battle Belgium en septembre, Champion du Monde Junior en octobre… Vous avez un secret ou c’est dans les gènes?

Jimmy a explosé en 2011. Il a grandi, il a pris de la masse musculaire et je suis fier de voir que c’est mon petit frère qui me colle aux fesses en speed. On s’entraîne ensemble et je suis son modèle. Il me dit souvent que bientôt il va me mettre ma raclée (en rigolant). Je suis sa motivation et je suis fier qu’il voit son grand frère comme un grand sportif. Jimmy sera le prochain homme à abattre, vous allez voir. Mais avant tout, il reste mon sang, mon frère, je l’aime plus que tout. Beaucoup de gens me demandent ce que signifie mon tatouage derrière le bras : c’est le chiffre 22, sa date de naissance.

Quels sont tes buts pour la saison prochaine?

On ne peut pas dire d’avance si on va tout gagner, mais je vais faire tout mon possible pour y arriver !

A côté... Qu’est-ce que tu fais dans la vie quand tu ne roules pas?

Je sors, je suis avec les copains et les copines, je fais du vélo, de la course a pied… et je passe du temps en famille aussi, c’est important.

Des remerciements?

Je remercie mes parents qui m’ont toujours soutenus depuis que je me suis lancé dans ce sport. Ils se sont beaucoup privés pour m’accompagner aux quatre coins de la France. Je remercie aussi Guyom Haensler et Benjamin Gellie, sans qui je n’en serais pas là maintenant, ainsi que mon nouveau sponsor Seba avec qui on a trouvé un accord, Jimmy et moi. Merci à toi Chloé pour l’interview, et merci à tout les riders du monde entier pour ces moments inoubliables ! A bientôt sur les roulettes !

Yohan Fort

Liens utiles

Yohan Fort, prodige du roller acrobatique

Texte : Close Yr E’s
Photos : droits réservés 
Mis en ligne  le 27 February 2012 - Lu 5744 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB