-
Le 05 October 2014 à 08:54 | mise à jour le 05 October 2014 à 10:25

Challenge des 6 Heures Roller 2014 : dernière étape à Nîmes (30)

Challenge des 6 Heures Roller 2014 : dernière étape à Nîmes (30)

L'ultime étape du Challenge des 6 Heures Roller aura lieu le 12 octobre 2014 dans la cité gardoise de Nîmes (30). C'est la seconde fois que le Challenge descend aussi bas dans le sud. Le patineurs habitués des marathons connaissent déjà le circuit utilisé autrefois pour la FIC (le pont en moins)...

Mis en ligne par 

Ultime manche

6H roller Nimes 2013Comme en 2013, la dernière étape du Challenge des 6 Heures Roller va se tenir à Nîmes. Ce sera l'occasion de la remise des trophées de cette édition 2014. Nul doute que les terres du sud vont attirer de nombreux patineurs. Le temps clément de fin d'été laisse toujours un excellent souvenir aux patineurs.

Le parcours

Une étape du challenge en Languedoc Roussillon ! Le tracé identique à celui de la French Inline Cup  fera le régal de tous les patineurs.

C'est une version raccourcie de l'ancien circuit de la FIC qui vous est proposée. Les concurrents ne passeront pas au dessus du pont de l'autoroute... pour le plus grand bonheur des uns et au grand dam des autres.

Le départ est donné dans la grande ligne droite devant l’imposant stade des Costières.
Ensuite, se succèdent des ronds points, de légers faux plats montants et descendants, des virages, de belles lignes droites pour la relance.

L’ensemble est assez large est très roulant.

Niveau : bleu
Longueur : 1400 m
Départ : 10h00
Arrivée : 16h00
Accueil à partir de 8h00

Informations pratiques

      Les Krokos, des fidèles du challengeUn peu d'histoire

      L'origine de Nîmes remonte au VIe siècle avant JC. Une tribu celte, les Volques Arécomiques, s'installe autour d'une source généreuse. Les Volques divinisent la Source, lui consacrent un sanctuaire. En 120 avant JC, Nemausa, la ville gallo-romaine est sur le point de naître.

      Au IIIe siècle, des invasions successives puis au Ve siècle, l'arrivée et l'installation des Wisigoths mettent fin à la prospérité de la cité antique.   

      A partir de l'an mil, Nîmes sort de sa léthargie. Grâce à la vigne, à l'olivier et à l'élevage du mouton, les échanges commerciaux redémarrent. Et là encore, la Source intervient. Ses eaux qui courent à travers la ville vont sur plusieurs siècles amener la prospérité aux tanneurs, teinturiers et marchands d'étoffes.

      Bientôt, la production d'étoffes et du bas de soie s'exporte en Europe et aux Indes espagnoles. La ville s'enrichit. Elle change. On réinvestit les capitaux du textile dans le vignoble. La culture de la vigne est facilitée par la construction du canal du Midi,

      Pour comprendre l’origine des armoiries de la ville, il faut se transporter en Egypte. En l’an 31 avant J.-C., Octave défait à Actium la flotte d’Antoine et Cléopâtre et s’assure la mainmise sur l’Empire : César Auguste est né. Sur une monnaie frappée à Nîmes pour célébrer l’événement, un crocodile enchaîné à un palmier couronné de lauriers symbolise l’Egypte vaincue.

      Office du Tourisme de Nîmes

      www.office-et-tourisme.com

      La vidéo de l'édition 2013

      Challenge du Centre 2012 à Nimes

      Liens utiles

       

       

       

      Texte : organisation
      Photos : droits réservés 
      Mis en ligne  le 05 October 2014 - Lu 3901 fois


      Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

      PUB