-
Le 16 February 2012 à 20:35 | mise à jour le 19 February 2012 à 10:49

Bilan des World Slalom Series 2011

Bilan des World Slalom Series 2011

Les World Slalom Series 2011 ont vu se dérouler près de 80 compétitions dans plus de 20 pays à travers le monde, le circuit international de slalom continue sa croissance au fil des éditions. Rencontre avec quelques uns des principaux protagonistes pour un bilan de l'année écoulée...

Article par 

Les WSS toujours en croisade

World Slalom Series 2012 : Klaudia Hartmanis
Avec 76 compétitions au compteur dispatchées sur tous les continents, les World Slalom Series 2011 repoussent le record de l’année précédente qui (n’) était (que) de 68. Elles rallient 23 pays à leur cause, comme l’année dernière déjà, et sont présentes sur les cinq continents, permettant à des participants de 45 nationalités différentes de prendre part à l’aventure.

Aujourd’hui, des circuits nationaux sont organisés dans 10 pays : l’Europe s’est particulièrement prêtée au jeu (France, Allemagne, Espagne, UK, Italie et Pologne), la Thaïlande et les USA ont suivi le mouvement, et l’Amérique du Sud a également embrayé avec l’Argentine et le Brésil !

Les adeptes

Les événements ne sont pas les seuls à croître : le nombre de slalomeurs est aussi en progression faramineuse, et ce depuis la création des World Slalom Series en 2008 : Cette année 2011 aura comptabilisé 926 freestyleurs et 824 speed-slalomeurs, ainsi que 328 freestyleuses et 311 speed-slalomeuses – soit des chiffres à peu près équivalent pour les deux spécialités.

Le freestyle continue sur sa lancée. Il est en progression constante chez les hommes, abonné au +25% de fréquentation par an.

Chez les femmes, le taux de fréquentation est en dents de scie : après que les effectifs aient quasiment doublé entre 2008 et 2009, l’essor s’est essoufflé (sans pour autant régresser) en 2010, et est reparti de plus belle en 2011 avec 31,2% de nouvelles recrues.

Mais la progression la plus impressionnante revient au speed slalom qui jusqu’à l’année dernière était en retrait et rassemblait un tiers d’adeptes de moins que le freestyle : En speed, les chiffres de fréquentation démontrent une explosion de +67,1% chez les hommes et +82,9% chez les femmes, ainsi qu’un taux de participation aux épreuves de speed qui a plus que doublé (+53,2%) !

Le classement final de la saison 2011 de freestyle et speed slalom est en ligne : http://www.worldslalomseries.com/rankings/


Freestyle slalom

Freestyle : Catégorie Masculine

1 – KSJ (KOR). Le coréen Kim Sung-Jin réussit l'exploit de terminer l'année à la première place mondiale pour la deuxième saison consécutive. C'est la première fois qu'un rider réalise cette performance en freestyle masculin.

KSJ a remporté de nombreuses victoires cette année, dont les plus importantes à Moscou, Paris, Londres (Championnats d’Europe), Shanghai et également un titre mondial en Freestyle Classic en Allemagne. Il totalise ainsi le maximum de points possibles sur la saison. Il bat aussi le record de temps à la première place mondiale depuis 2008, la première saison des WSS : 18 mois en tout – Record détenu précédemment par l'allemand Martin Sloboda (13 mois).

Interview express avec Kim Sung Jin

Que penses-tu de tes résultats pour la saison 2011 ?

World Slalom Series 2012 : Kim Sung JinKSJ : Si en 2010 j’ai essayé de m’améliorer en Battle, cette année je me suis concentré sur le Classic. En fait, en 2010 le Classic ne m’intéressait finalement pas trop parce que j’avais déjà beaucoup de titres en Classic (ou peut-être était-ce parce que je pensais que je n’avais pas décroché assez de titres en Battle ?)

Néanmoins, j’ai changé d’avis après la PSWC 2010 et j’ai décidé de montrer mon originalité, ma variété et ma différence en Classic en début de saison 2011. De la Russie (mars) aux WFSC (octobre), j’ai fait quelques contre-performances à la PSWC, Nam-won, Barcelone et Londres, mais j’ai aussi assuré de bonne performances en Russie, à Shanghai, aux WFSC et aux Championnats de Corée. Pour être honnête, je ne suis pas satisfait de tous les résultats, mais je les accepte : la plupart s’expliquent parce que j’ai pu prendre de mauvaises décisions, parce que j’ai pu être trop fainéant… (voire trop sûr de moi ?)

Si je devais choisir ma meilleure et ma pire performance en 2011, la meilleure serait Shanghai et la pire Barcelone. Si vous tenez à savoir pourquoi, vous n’avez qu’à regarder les vidéos sur YouTube :S A Barcelone, bien que ça n’était pas un Main Event, je n’en ai pas profité pleinement. L’aire de compétition était super : il y avait un préau pour se protéger du soleil et la plage pour chiller à 30 mètres. Mais je n’ai vraiment pas eu de chance avec l’emploi du temps : j’étais le tout dernier de la compétition à passer en Classic, et le temps d’attente était beaucoup trop long . J’ai dû attendre, attendre, et attendre encore, du petit matin à 22h :S (peut-être que d’autres riders ont expérimenté la même chose sur d’autres compétitions @_@). C’est la seule excuse que je peux donner, mais je suis vraiment désolé pour ma performance, si quelqu’un attendait de me voir passer !

Quant au Grand Prix de Shanghai, c’était la première fois que je faisais un perfect de cones en compétition ! En plus, je n’avais pas fait de bonne performance à Shanghai depuis 2008, mais j’ai enfin fini par remporter Shanghai  Juste avant j’avais pris Londres comme un entraînement pour Shanghai afin de moins stresser, mais du coup je n’ai pas donné le meilleur de moi-même à Londres. Pour résumer, j’ai pris une mauvaise décision, j’ai raté ma chance de finir à la première place avec un programme (‘Shock’ de Beast). Mais avec le recul c’était un mal pour un bien parce que j’ai pu me surpasser à Shanghai et je n’en ai que plus savouré ma victoire grâce à ça .

2 – PYH (CHN). A la 2e place de ce classement, on retrouve le chinois Pu Hao Yang qui monte d’une place par rapport à 2010, grâce à la confirmation de son titre mondial en Battle.

3 – Jon Larrucea (ESP). L'espagnol Jon Larrucea réalise une très belle progression par rapport à l'an dernier, puisqu'il passe de la 11e à la 3e place mondiale, notamment grâce à son double titre européen en Battle et en Classic, ainsi qu’à des podiums réguliers.

Interview express avec Jon Larrucea

Que penses-tu de tes résultats pour la saison 2011 ?

Jon : Je ne peux qu’être fier de mes performances. Au début de la saison je me suis blessé et j’ai dû passer sur le billard. J’ai raté le premier battle espagnol de la saison et j’étais vraiment diminué. J’ai récupéré rapidement, j’ai remporté Battle Bremen, et j’ai présenté mon programme de Classic 2011 pour la première fois.

Cette année, j’ai été en Asie pour la première fois. J’ai adoré la Thaïlande et la Chine, et j’ai beaucoup appris là-bas. J’ai vraiment hâte de pouvoir y retourner.

Pour résumer, je suis content de mes performances cette année parce que j’ai réussi, j’ai travaillé suffisamment et je me suis toujours éclaté !

World Slalom Series 2012 : Jon Larrucea

Tu as remporté deux titres européens en 2011, et tu as atteint le Top-3 au ranking freestyle. Comment le vis-tu ?

Jon : Je suis extrêmement content de ces résultats, bien entendu. Je pense que la saison n’aurait pas pu mieux se dérouler pour moi. (Enfin, je pense que je peux améliorer mon classement aux Spanish Slalom Series ;)).

Les titres de champion d’Europe et la troisième place mondiale étaient complètement inattendus. Je ne dis pas que c’était du gâteau, il y a du travail derrière, mais je me sens toujours en phase d’apprentissage et j’ai encore beaucoup à montrer.

D’un autre côté, parfois je ressens la pression de ces titres et je regrette de ne plus pouvoir participer sans avoir rien à perdre et tout à gagner, mais je pense que c’est normal.

4 – YHQ (CHN). La grande surprise de l'année 2011, vient du (très) jeune chinois Ye Hao Qin, qui passe de la 270e place à la 4e place mondiale. Bien qu’il n’ait remporté aucune victoire cette année, il s'est régulièrement qualifié en finale lors de Battles internationaux asiatiques ainsi qu’aux Championnats du Monde.

10 – Romain Lebois (FRA). Le meilleur français cette année, Romain Lebois, se classe tout de même dans le top 10 (10e) avec de bons résultats, notamment un titre de vice champion d'Europe en Battle et un podium à Berlin.

Freestyle : Catégorie Féminine

1 – SFQ (CHN). La chinoise Su Fei Qian détrône l'Ukrainienne Marina Boyko grâce à ses victoires dans d’importantes compétitions en Asie, dont les Masters de Pékin et Shanghai, mais également grâce à son titre mondial en Battle obtenu en Allemagne. Elle passe ainsi de la 7e place l'an dernier à la 1e place cette année, grâce à une progression constante et à une maîtrise impressionnante de ses figures les plus difficiles.

2 – Marina Boyko (UKR). Malgré une baisse de régime en fin de saison, Marina Boyko, fraîchement détrônée, parvient à se classer 2e grâce à ses victoires de début de saison à Moscou, Paris et Berlin.

3 – Chen Chen (CHN). Chen Chen perd également une place en 2011, mais reste solidement accrochée au Top-3, grâce à un nouveau titre mondial en Classic. Chen Chen totalise ainsi 5 titres mondiaux depuis 2008, dont 4 d'affilée en Freestyle Classic… elle détient le record de titres mondiaux en freestyle (Classic & Battle).

7 – Zoé Granjon (FRA). La meilleure française, Zoé Granjon, passe de la 104e place l'an dernier à la 7e place mondiale ! Elle obtient le titre de vice-championne d'Europe en Freestyle Classic.

World Slalom Series 2012 : Marina Boyko

Speed-Slalom

Speed Slalom : Catégorie Masculine

1 – Yohan Fort (FRA). En speed slalom masculin, la saison a été riche en rebondissements, avec pas moins de quatre numéros 1 mondiaux différents : Tiziano Ferrari (ITA), No.1 fin 2010, est détrôné en début de saison par son compatriote Luca Ulivieri. Ce dernier se fait raffler la première place par Kim Sung Jin avant d’avoir eu le temps d’en profiter. Mais c'est finalement le français Yohan Fort qui devient le leader du classement en Juillet 2011 grâce à son titre Européen. Il assure ses arrières avec un deuxième titre mondial consécutif remporté en octobre en Allemagne.

2 – KSJ (KOR). A la 2e place se trouve le No.1 de Freestyle, Kim Sung-Jin (Kor), qui progresse d'une place par rapport à l'an dernier grâce à plus de régularité cette année et une victoire à Moscou.

Interview express avec Kim Sung Jin

World Slalom Series 2012 : Zhang HaoQue penses-tu de tes performances en Speed Slalom cette saison ?

KSJ : En speed slalom, je n’ai pas fait ma meilleure saison en 2011, à part en Russie. De nouveaux speed slalomeurs très forts ont débarqué et en comparaison je suis devenu plus lent :S Je pense que ça va devenir plus difficile de gagner en speed, et il faudrait que je m’entraîne plus et régulièrement !

Bien que j’ai laissé filer quelques occasions et ai fait quelques contre-performances, je suis dans l’ensemble satisfait parce que j’ai plus ou moins atteint les objectifs que je m’étais fixé pour améliorer mes points faibles de 2010.

Tu as remporté un titre de champion du monde 2011, tu as conservé ta première place au world ranking, tu es le premier homme dans l’histoire du slalom à atteindre simultanément les places de No.1 en freestyle et en speed, et tu es l’homme qui comptabilise le plus de temps à la première place mondiale. Quelles sont tes impressions quant à tous ces records accumulés en une saison ? 

KSJ : Je suis très fier de tous ces records. En fait, tout ce que j’ai à faire c’est de conserver la place. Mais je suis conscient qu’il est plus difficile de la garder que de la prendre, et j’ai sûrement essayé de la garder plus longtemps en 2011. Comme tu le sais, j’ai eu un gros problème juste avant les Championnats du Monde à Geisingen (GER) : je me suis blessé au bras droit un mois avant et j’étais à deux doigts de ne pas participer parce que je ne pouvais pas m’entraîner correctement. Mais j’ai retrouvé de la motivation pour m’entraîner encore plus malgré mon bras dans le plâtre parce que beaucoup de riders s’inquiétaient pour moi et voulaient me voir aux WFSC. Grâce à ça mon bras a guéri avec un peu d’avance et j’ai pu m’entraîner plus tôt et avec une meilleure forme physique ! Je pense que j’ai vraiment beaucoup de chance parce que je cherchais à remporter le titre de champion du monde, et en finissant 1er j’ai automatiquement assuré ma 1e place au world ranking pour un peu plus longtemps… et repoussé le record de temps au top !

De plus, je suis arrivé à me classer 1e quelques temps en speed slalom, et j’ai été le premier homme à être No.1 mondial en freestyle et en speed en même temps ! Je suis vraiment chanceux !

3 – Simone Nai Oleari (ITA). Simone Nai Oleari s’empare de la troisième marche du podium grâce à de très bonnes performances régulièrement dans l’année. Il a atteint la finale à Moscou et à Berlin.

Speed Slalom : Catégorie Féminine

1 – Barbara Bossi (ITA). Barbara Bossi (ITA) reste No.1. Elle a su garder son leadership durant toute la saison, obtenant un deuxième titre mondial consécutif et deux victoire à Paris et Berlin. Le seul titre qui lui manque désormais est le titre européen, la seule victoire qui lui ait échappé cette année.

Interview express avec Barbara Bossi

Que penses-tu de tes performances sur la saison 2011?

Barbara : Je suis très contente de mes performances. Même si j’ai commencé tranquillement, j’ai amélioré mes résultats tout au long de la saison. J’aurais pu mieux faire en Battle et Classic, mais je pense avoir amélioré mon niveau technique et je bosse dur pour ça.

World Slalom Series 2012 : Barbara Bossi

Tu conserves ta première place et ton titre mondial en 2011, quel est ton ressenti?

Barbara: Gagner pour la deuxième année d’affilée est un bon tour de force, j’en suis très heureuse et satisfaite. Tout le monde dit que c’est dur de gagner, mais confirmer l’est encore plus. Donc je trouve que j’ai fait du bon boulot. Mais je ne vais pas arrêter de m’entraîner dur ni de me battre pour garder ma première place pour autant!

2 – Cristina Rotunno (ITA). A la 2e place se trouve une autre italienne, Cristina Rotunno, qui réalise une bonne progression (9e l'an dernier). Elle a remporté une victoire à Shanghai, un titre de Vice-Championne du Monde et un titre de Vice-Championne d'Europe.

3 – Clémence Guicheteau (FRA). Clémence Guicheteau, la meilleure française, se hisse à la troisième place. Elle décroche à Londres son deuxième titre consécutif de championne d’Europe. Elle a atteint la finale à Berlin, et remporte une victoire à Anvers (2 cônes, Belgique).

Quelques questions croisées à Kim Sung Jin, Jon Larrucea et Barbara Bossi

D’après toi, quel était le meilleur événement de 2011 et pourquoi ?

KSJ : Pour moi, c’est Battle Ancona parce que la compétition était très bien organisée! Evidemment, il y avait énormément de public sur l’aire de compétition parce que les touristes étaient nombreux dans le coin. Et l’emploi du temps n’était pas trop serré (sur 2 jours) et la plage était en face de l’aire de compétition… on pouvait suffisamment profiter de l’événement et chiller loin du stress de la compétition en allant faire trempette ! Sans oublier l’hospitalité de l’organisateur et des riders locaux ! (Merci Alessando et Lucia !) Si vous souhaitez participer à une compétition et prendre des vacances en même temps, Battle Ancona est une bonne destination ! ^^

Jon : C’est une question difficile et ambigüe. Chaque compétition a son truc et est la meilleure en quelque chose : Bremen parce que c’était épique et organisé par un ami, Barcelona parce qu’il y avait beaucoup d’outsiders, que c’est chez moi et pour la localisation du spot, Paris aussi était spécial avec le Classic et parce que deux espagnols ont atteint la finale du Battle. L’Asie était géniale pour l’expérience et pour avoir rencontré plein de gens. Je pourrais dire un mot sur chaque compétition mais si je dois n’en choisir qu’une, c’est SkateLondon !! Là où j’ai décroché mes titres et mon classement, l’atmosphère avec les amis était bonne, et le plus important, le podium Classic entier était composé d’espagnols ! (C’est quelque chose que je n’oublierai jamais).

Barbara : Sans hésitation les WFSC à Geisingen. C’était un super événement, très bien organisé avec beaucoup de public malgré le fait que la compétition était en intérieur. Je pense que l’organisation a beaucoup travaillé pour obtenir ce résultat, et ça a été un succès. J’espère qu’il y aura d’autres compétitions à l’Arena de Geisingen.

World Slalom Series 2012 : Romain Lebois

D’après toi, qui est le rider de l’année 2011 et pourquoi?

KSJ : D’après moi, Zang Hao et Feng Hui, le plus petit couple de pair slalom de Chine, sont les riders de l’année. J’aimerais pouvoir n’en choisir qu’un mais je trouve que leur pair slalom était un vrai challenge pour le freestyle, particulièrement le programme de Feng Hui sur Michael Jackson. J’avais pensé à prendre du Michael Jackson pour mon Freestyle il y a quelques années, mais je n’ai pas osé. Quoi qu’il en soit, c’était audacieux et réussi ! Et Zang Hao a progressé très vite autant en footwork qu’en technique !

World Slalom Series 2012 : Su Fei Qian
Bien sûr, ils ont encore beaucoup à apprendre, à modifier, à réaliser, mais ils sont encore jeunes et craquants !!!  Je pense qu’on verra très bientôt à quel point leur potentiel est illimité !!! 

Jon : Je pourrais mentionner plusieurs freestyleurs qui ont fait des progrès impressionnants mais je vais sûrement en oublier.

Pour moi, le freestyleur de l’année est une femme. Elle a montré un progrès constant sur l’année grâce à son entraînement. Aujourd’hui sa technique est impressionnante, son patinage est très complet et stylé, et tout ça avec le sourire. Je parle de Polina Semenova.

Barbara : C’est une question difficile et je ne peux pas choisir! Je trouve que tout le monde s’est amélioré à sa façon et l’a démontré... mais si je devais vraiment choisir, je dirais Feng Hui. Elle est si jeune, talentueuse et elle montre qu’elle aime ce qu’elle fait. Et bien qu’elle participe aux compétition au top niveau, elle a quand même l’air de s’amuser.

Quels sont tes projets pour la Saison 2012?

KSJ : J’ai un projet en particulier, et je veux participer à plus d’événement et faire le tour du monde le plus que possible parce que je veux faire une vidéo autour du monde ! J’ai commencé en 2009 et j’ai pas mal d’images de plein de pays. Je vais bientôt faire un trailer pour promouvoir ce projet. Même si mon matériel et mes compétences en vidéo ne sont pas très bons, j’aimerais le faire moi-même. Si vous voulez aider et rejoindre ce projet, contactez-moi et invitez-moi dans votre pays !

Jon : Je vais faire en sorte de me battre pendant la saison pour, au moins, défendre ma position actuelle, ce qui va être très dur en fait. Bien sûr je vais tenter d’améliorer mon classement, continuer à m’entraîner et développer des nouveautés et des tricks pour être plus complet.

Et je veux créer un meilleur run de Classic avec une meilleure musique et plus de footwork que les années précédentes.

Enfin, je veux voyager au moins autant que cette année et m’éclater et rencontrer de nouvelles personnes qui partagent cette passion et développent le sport.

Barbara : C’est peut-être une réponse évidente mais j’espère seulement améliorer mon niveau technique en freestyle et garder ma première place en speed slalom. J’espère aussi continuer à m’éclater dans la compétition.

…Et cette année ?

La saison 2012 ne sera pas non plus de tout repos et c’est tant mieux !

La plupart des 40 événements déjà prévus sont en phase de confirmation, mais 9 sont déjà validés, dont la PSWC à Paris qui reste fidèle au dernier weekend de mai. La liste ne manquera pas de s’allonger tout au long de la saison.

Le véritable coup d’envoi de la saison, comme la tradition WSS l’exige, aura lieu en mars avec le Main Event de Moscou. Au programme 2012, quasiment un main event (3 cones) par mois : Moscou (rus) en mars, Namwon (kor) en avril, la PSWC (fra) en mai, les Inline Games de Berlin (ger) en juillet, SkateLondon en août, Busto Arsizio (ita) en septembre et le 4e volet des Thailand Series en novembre. Sept Prime Events (2 cones) sont également en cours de confirmation.

Reste à savoir où et quand auront lieu les trois Major Events de cette année (4 cones) : les championnats d’Europe et d’Asie ainsi que les Championnats du Monde !

World Slalom Series 2012 : Polina Semenova

Liens Utiles

World Ranking final de la saison 2011

Site des World Slalom Series
Liste des événements de la saison 2012
Liste des événements de la saison 2011

Quelques vidéos…

Kim Sung Jin at Shanghai Grand Prix 2011 – Classic
Pu Yao Yang at Geisingen World Championships – Battle final
Jon Larrucea at SkateLondon (European Championships) – Classic
Su Fei Qian at Geisingen World Championships – Battle final
Marina Boyko at the PSWC – Battle final
Chen Chen at Geisingen World Championships – Classic
Yohan Fort at Geisingen World Championships – Speed final
Feng Hui & Zan Hao at Geisingen World Championships – Pair Classic

Bilan des World Slalom Series 2010

1. Bilan en chiffres
2. Freestyle Slalom Hommes
3. Freestyle Slalom Femmes
4. Speed Slalom Hommes
5. Speed Slalom Femmes
6. Evénements et Riders

Texte : Close Yr E’s
Photos : Seba, Keanoush Zargham
et droits réservés 
Mis en ligne  le 16 February 2012 - Lu 5835 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB