-
Le 11 February 2012 à 10:02 | mise à jour le 12 February 2012 à 19:21

Patrik Sebek, un champion du monde en France

Patrik Sebek, un champion du monde en France

Patrik Sebek, Champion du Monde de roller-hockey avec la République Tchèque IIHF et FIRS en 2011, a déposé ses valises en France chez les Spiders de Rouen. Une entrevue qui en dit plus sur ses motivations et son choix...

Article par 

Interview exclusive avec Patrik Sebek...

Patrik Sebek / Lille Rouen N1 2012

Bonjour Patrik, comment avez-vous-entendu parler de Rouen ?

J'ai entendu parler de Rouen par l'intermédiaire de mon ami Michal Šimo. Je le connais de longue date et nous avions l'habitude de jouer l'un contre l'autre puis ensemble au hockey sur glace. Et l'an passé, nous jouions ensemble au LHK Jestrabi Prostejov.

Qu'est ce qui vous a décidé à venir à Rouen et quel est votre challenge en rejoignant ce club ?

J'ai reçu beaucoup d'offres de clubs étrangers pour jouer au roller-hockey après les championnats du Monde cet été, mais j'avais encore des engagements que je souhaitais tenir : j'entrainais les jeunes et je jouais au hockey sur glace. J'ai été en contact avec Michal tout ce temps.

Puis, la décision a fait son chemin en y réfléchissant de plus en plus et j'ai finalement décidé de venir à Rouen.

J'avais envie d'essayer quelque chose de nouveau, de rencontrer de nouvelles personnes et jouer au roller hockey. Je savais que l'équipe avait été reléguée l'année d'avant et souhaitait remonter dès cette année. Ca, c'est un challenge que j'aime, je veux aider l'équipe.

Comment abordez vous les matchs avec les Spiders ?

Tous les matchs sont à prendre au sérieux et c'est très important de se préparer pour les play-offs et jouer en équipe. J'arrive à chaque fois en ayant ces deux mots d'ordres : je veux gagner et je veux aider l'équipe.

Vous avez battu Caen au tour de Coupe de France précédent, vous rencontrez Angers au tour suivant, que pensez-vous du niveau des équipes françaises ?

Je pense que le roller-hockey en France est à un très haut niveau, d'ailleurs l'équipe de France est une des meilleure équipes au championnat du monde.

Vous vous entrainez depuis quelques temps avec les Spiders, existe-il des différences entre l'entrainement ici et celui en République Tchèque ?

Les entrainements sont mieux construits ici. Chez nous, on travaille beaucoup sur l'improvisation en se basant sur nos automatismes, nos aptitudes techniques et tactiques. Cela s'explique aussi car toute l'année nous faisons du hockey sur glace et nous ne faisons du roller-hockey que lorsqu'il n'y a plus de glace dans les patinoires.

Nous savons que vous allez entrainer les jeunes à Rouen, quelles seront vos appréhensions ?

Pour moi, le plus compliqué sera la communication. Et il existe aussi une grande différence entre le hockey chez les jeunes ici et chez moi. Chez nous, nous sommes plus stricts, nous demandons de la discipline et du professionalisme, car nous y sommes habitués (patinage / tactique / maniement...) ce qui amène un travail plus simple. Mais je crois que je vais trouver mon chemin ici et cela serait bénéfique pour les Spiders.

Merci à vous !

Liens utiles

Le site des Spiders de Rouen

Texte : ReL
Photo : Myriam Leprince et droits réservés 
Mis en ligne  le 11 February 2012 - Lu 4137 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB