-
Le 06 February 2012 à 17:05 | mise à jour le 19 February 2012 à 12:32

Test : Rollerblade Solo Trooper 2012

Test : Rollerblade Solo Trooper 2012

Rollerblade nous a fait parvenir une paire de ses tout nouveaux RB Solo Trooper 2012. Ce modèle devrait être disponible sur le marché dans les prochains mois et il présente de sérieux atouts à faire valoir pour un roller d'entrée de gamme...

Mis en ligne par 

Avant-première...

Test : Rollerblade Solo Trooper

C'est toujours un plaisir de recevoir une paire de patin avant même sa sortie. Pour deux raisons évidentes : la première c'est de pouvoir vous le présenter avant sa sortie, amis lecteurs de rollerenligne.com. La seconde, c'est qu'on aime rouler des rollers que d'autres n'ont pas !

Le Trooper est un patin emblématique pour la marque Rollerblade. Il a été une référence dans le milieu des années 90. La marque remet ce modèle au goût du jour avec sa version Solo. Avec cet entrée de gamme, RB nous a motivé à aller affronter le froid pour voir ce qu'il a dans le ventre en action...

Design : sobre et élégant

Test Rollerblade Solo Trooper 2012

Pour ceux qui n'auraient pas encore compris la référence, le Trooper est un hommage à Starwars et aux soldats de l'empire à la tenue immaculée. Le Trooper offre donc logiquement un blanc brillant avec peu de lignes marquées. La tige est rehaussée de straps gris discrets. Le patin joue sur la simplicité des lignes et sur l'éclat du blanc. C'est réussi.

Bien qu'il soit équipé des soulplates amovibles, il s'impose comme un bloc résistant et plutôt bien pensé. La masse a l'air moindre en comparaison avec certains modèles précédents comme les "New Jack". Des petits casques de Trooper sont dessinés sur le spoiler et les roues pour rappeler le nom du patin. Un design réfléchi et abouti...

Solidité

Autant dire vous le dire d'entrée, pour effectuer les tests de solidité, nous allons toujours faire un tour sur les murets bien abrasifs pour vérifier comment le patin encaisse le choc. Le Trooper est une très bonne surprise : les soulplates et la platines encaissent sans broncher ni trop s'abimer. La boot en elle-même supporte assez bien les chutes et protège aussi assez bien les pieds. On a donc affaire à un patin solide qui ne voit que son blanc s'assombrir après une chute.

Confort

Mais pourquoi Rollerblade n'a pas opté pour le chausson "Blank" ? La marque a bien choisir la platine dans la même appellation... Ah oui, on en oublie presque que le Trooper reste une entrée de gamme. Le chausson Rollerblade s'avère confortable et solide. Il monte haut comme le spoiler qui permet de bien tenir la cheville. Le shock absorber, va assez loin en dessous du pied, ce qui a pour conséquence de réduire les chocs à leur strict minimum, voir à les faire disparaître. Le chausson reste bien calé dans le patin, ce qui empêche tous mouvements parasites du pied.

Serrage

Le patin se serre avec 2 straps et des lacets. Les lacets ferment assez bien le patin mais ce sont vraiment les deux straps qui vont caler le coup de pieds et la cheville au fond du patin. Ce serrage n'est pas le meilleur car il manque de précision en comparaison à une boucle micrométrique, mais il permet d'obtenir une certaine souplesse dans le maintien.  On entend par cela que l'on peut vraiment jouer sur la souplesse des straps pour être à la fois maintenu et avoir un peu d'espace pour le pied. 

La souplesse : un peu raide

Le patin n'est vraiment pas souple à l'origine, mais quelques petites astuces le rende un peu plus flexible, notamment en utilisant le V-cut (Coupe du spoiler en V sur l'arrière).
Les straps permettent des calages en top assez faciles. Cela a été une grosse surprise pour le coup. Le patin ne se tord pas sur ce type de calage et cela assure une bonne position de glisse. Cependant, on aurait espéré une meilleure souplesse dès les premières sessions. Ce n'est pas la fin du monde mais quand même c'est toujours appréciable.

Glisse : ça envoie !

Les nouvelles soulplates sont vraiment très impressionnantes . Même si le design n'a pas changé, la glisse est clairement plus rapide. Elle accroche encore un peu, mais elle est vraiment meilleure. L'accroche ne gène pas en soi et permet de mieux asseoir ses slides. Le groove est toujours aussi bien placé, facile à trouver, il permet de bon "royales" dès la première session.

Platine : inauguration de la Blank

La platine Blank est une des nouveauté 2012 de la marque. N'était vraiment pas un fan de l'ancienne platine, on râlait d'avance en voyant cette platine large. Et là encore on aurait mieux fait de se taire. Une nouvelle matière, plus résistante et plus glissante offre une excellente glisse.
Le H-block a été retaillé, il est plus facile à trouver et tient assez bien les grinds. La combinaison platine/soulplates ou négative plate est bonne elle offre une glisse dure mais rapide. De quoi ravir les fans du genre. Le calage est parfait grâce aux antirockers qui ne gênent en rien la glisse.

Roues et antirockers

Enfin des roues en 60 mm ! Mais oui ! ...et en 88A. Elles sont grosses, rondes et solides. Que demander de plus ! Elles ne glissent pas trop et procurent une bonne adhérence même sur sol froid. Vues les températures hivernales au moment où nous les testons, c'est vraiment une bonne chose. Les antirockers sont des Rollerblade réalisés dans la même matière que les soulplates. Il se sont pas équipés de roulements. De quoi rendre la glisse toujours aussi appréciable...

Conclusion

Le Rollerblade Solo Trooper 2012 est l'un des meilleurs patins d'entrée de gamme qu'il nous ait été donné de tester. Une bonne glisse, un confort correct, et surtout un design vraiment original. Le patin est toujours adaptable en freeride, en enlevant les soulplates et en mettant une autre platine. En résumer un bon modèle pour apprendre et progresser dans les meilleures conditions... 

Test du Solo Trooper : Back backslide by Bobor

Les points forts et les points à améliorer

Les points forts

Les plus

+ la glisse
+ le design épuré
+ les roues
Les points à améliorer

Les moins

- la souplesse
- le serrage manquant de précision
- La masse

Fiche technique

Marque : Rollerblade
Modèle : Solo Trooper
Année : 2012
Coque : Rigide Coque moulée totalement démontable (boucles, protections, soulplates, semelle, chausson)
Chausson : mousse Specialized Street Fit avec languette à double matelassage
Serrage : laces and scratches 45º buckle with protection and laces. Extra laces in the box.
Pointures : 38 - 46 EU | 23 - 32 cm
Platine : Composite Super Lock Blank UFS
Roues : Rollerblade 60 mm 88A
Antirockers: 42 mm
Diamètre maximum : 72 mm
Roulements : Twincam SG5
Prix : 199 €
Usage : Street, park et bowl
Commentaire : Patins bientôt disponibles chez Hawaii Surf et Clic-n-Roll

Galerie photos

Test Rollerblade Solo Trooper 2012

Test Rollerblade Solo Trooper 2012

Test Rollerblade Solo Trooper 2012

Test Rollerblade Solo Trooper 2012

Test Rollerblade Solo Trooper 2012

Test Rollerblade Solo Trooper 2012

Test Rollerblade Solo Trooper 2012

Test Rollerblade Solo Trooper 2012

Test Rollerblade Solo Trooper 2012

Test Rollerblade Solo Trooper 2012

Test Rollerblade Solo Trooper 2012

 

Liens utiles

Fiche technique du Rollerblade Solo Trooper 2012
Test du Carbon Free Richie Eisler (2012)
Test des Valo JJ Light (2011)
Test du Xsjado Chris Farmer (2011)
Test des Razors Horn (2011)
Test des Remz Haffey 2.1 (2011)
Test des USD Carbon 2 (2011)
Test : roues Looka Xaris Aggressive
Rubrique des essais matériel street de rollerenligne.com

Le RB Solo Trooper sur le site de Clic-n-Roll

Texte : Bobor
Photos : Bobor
Merci à Rollerblade
pour le prêt du patin 
Mis en ligne  le 06 February 2012 - Lu 13181 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB