-
Le 30 June 2012 à 08:29 | mise à jour le 20 November 2013 à 15:32

Test : Powerslide Virus SL (2012)

Test : Powerslide Virus SL (2012)

Nous continuons notre tour d'horizon des patins Powerslide de la gamme Virus 2012 avec le Powerslide Virus SL. Ce roller a la particularité d'être équipé d'un cuff amovible. Avec son couvre chef, le SL est orienté "randonnée sportive" et sans son spoiler, il adopte un look plus vitesse...

Article par 

Impressions

Test du Powerslide Virus SL 2012Avertissement : comme pour le Virus 100, nous avons juste chaussé le virus SL, nous n'avons pas eu l'occasion de rouler avec plusieurs km. Les informations données ici sont donc à titre purement indicatif.

La coque : composite avec cuff amovible

Test Powerslide Virus SL

Comme pour les autres rollers de la gamme Virus, Powerslide nous propose une coque en composite à base de nylon et de fibre de verre (CFK). Elle allie des teintes rouges qui tranchent sur le blanc du coup de pied avec quelques touches de noir. Un choix qui ne laissera pas indifférent.

Rigidité / maintien

Le maintien est satisfaisant quand la chaussure est surmontée du spoiler. En revanche, il nous semble assez léger une fois le cuff enlevé, nous pouvons presque faire toucher les deux flancs de la chaussure en serrant avec les doigts. La chaussure a une coupe mi-haute. Elle reste donc assez enveloppante.

Serrage : bien mais peut mieux faire

Le système de Serrage ATOP avec la mollette avalant le cable en acier est vraiment efficace, l'avant du pied ne bouge pas dans le patin et on peut resserrer en quelques secondes, même en roulant, sans difficulté.
Il nous semble cependant que sur le VSL, la partie rigide aurait pu monter un centimètre plus haut pour encore accroitre le maintien. D'autant qu'elle s'arrête pour faire place à une sangle à velcro pas très agréable sur les pieds forts. Elle gêne un peu la flexion pour un apport en maintien assez relatif.
Le cuff accueille une boucle micrométrique qui remplit bien son office. Le seul reproche qu'on pourrait lui faire vient probablement du fait qu'elle est totalement en plastique et fait un peu "cheap" (bon marché) sur un modèle si prometteur. Franchement, nous aurions préféré payer 10 ou 20 Euros de plus et avoir une boucle avec finition métallique.

Confort

L'avant du pied est vraiment bien pris, on ressent la pression du ATOP sur l'avant du pied mais elle reste assez homogène. La petite sangle gêne un peu comme on l'a dit. En revanche, la finition du collier du cuff est vraiment bien matelassée. On voit qu'un effort particulier y a été apporté. A l'intérieur de la chaussure, on ne ressent aucune couture ou quoi que ce soit.

Le chaussant est plutôt bien taillé, la taille correspond à notre pointure habituelle, contrairement au Virus 100 qui chausse plus petit.

La platine : vive la légèreté du magnésium

Powerslide mise sur une platine Virus Magnésium de 13,2 pouces (soit 336 mm) capable d'accueillir 4 roues de 110 mm. Avec seulement 172 grammes, elles se place parmi les platines en métal les plus légères du marché. Elle s'avère très rigide au centre, bien rigide sur sa partie avant et un peu plus souple à l'arrière. Elle devrait donc conserver un peu de maniabilité. Elle possède 3 ponts bien marqués qui accentue la solidité de l'ensemble.

Bonne chose : elle possède des oblong across (dans le sens de la largeur) alors que la chaussure a un montage de cale along (dans le sens de la longueur. Du coup, on dispose de nombreuses possibilités de réglages. C'est le système X-Slot de Powerslide.

Notons également la présence de repères millimétriques sur les plateaux de la platine pour affiner leur positionnement. 

Roues : le retour des Marathon Lite

Le Powerslide Virus SL est équipé des toutes nouvelles Matter F1 Marathon Lite, une roue de 100 mm qui ne pèse que 97 grammes selon le fabricant (95 selon notre balance). Elles offrent un très bon rebond, reviennent à bonne hauteur mais un peu lentement. L'accroche semble bonne, il faudra tester tout ça sur le terrain voir si le noyau en 2 parties se comporte bien.

Roulements

Twincam ILQ 7 selon la fiche technique mais nous avons pourtant trouvé des Twincam ILQ 9 Pro SCRS bien plus cohérents avec ce type de modèle et donc aucune inquiétude à avoir de ce côté là...

Test du powerslide Virus SL 2012

Finition

La finition de la platine est impeccable avec un beau travail de design. On apprécie le gros effort réalisé par Powerslide pour ventiler la chaussure, de nombreuses aérations ont été prévues dans la coque pour donner un maximum d'air à vos petons. De plus, le fait qu'il n'y ait pas de chausson favorise encore plus la circulation d'air.
Le modèle que nous avons eu en main est peut-être un prototype, la finition de l'insertion du cuff, sa fixation par vis, était assez grossière. 

Conclusion

Le fait que le Virus SL soit évolutif de 100 à 110 mm permettra à certains de choisir leur configuration en fonction de leur niveau de forme ou de la configuration du terrain. Son prix de 379 Euros le place plutôt bien sur le marché face à des modèles comme le M100 de Fila (399 €) ou le Tempest 110 de Rollerblade (399 Euros également). Il est équipé d'une très bonne platine de série, de roues légères assez haut de gamme en comparaison avec les modèles basiques de la concurrence...
Reste au fabricant à faire un effort supplémentaire en améliorant le maintien sur la partie haute du coup de pied avec un système plus confortable qu'une sangle à scratch directement en contact avec la chaussette. Une boucle micrométrique de meilleure facture serait également un plus. Enfin, on peut accroître également un peu la rigidité des matériaux pour améliorer le rendement pour une pratique plus orientée vers la vitesse. Ce patin devrait néanmoins attirer bon nombre de patineurs longue distance...

Test Powerslide Virus SL 2012

Les points forts et les points à améliorer

Les plus

+ Légèreté de l'ensemble
+ Qualité de la platine en magnésium
+ Bonnes roues de série
+ Possibilité de monter en 110 mm 

Les moins

- La sangle à scratch un peu gênante et la boucle plastique
- Un maintien assez bon mais perfectible

Fiche technique

Marque : Powerslide
Modèle : Virus SL
Année : 2012
Coque : souple/dur CFK Material (fibre de verre et polymère), forme anatomique, montage X-Slot, ventilation, traitement hydrophobe
Chausson : mousse Forme 3D anatomique en Poron avec ventilation
Serrage : boucles micrométriques système de fermeture Clap-Snap-Wrap 360° ATOP II à disque
Pointure : 36 - 46 EU | 4 - 12.5 US
Platine : Magnésium Powerslide Virus Magnésium - 13,2" (335 mm) 4x110 mm 
Entraxe : 195 mm
Roues : Powerslide Marathon Lite F1 100 mm 86A (Shores)
Roulements : Twincam ILQ 7
Entretoise : Métal
Masse : 1440 grammes
Prix public : 379 Euros
Usage recommandé : découverte de la pratique de la vitesse / longue distance

Galerie photos

Liens utiles

La fiche produit détaillée sur rollerenligne.com
Test du Powerslide Virus 100 (2012)
Test du K2 Radical 100
Test : K2 Radical Flex (2009)
Test du patin vitness Fila M100 (2008)
Test : Powerslide Phuzion 5 (2008)
Test du Fila M100 (2008)
Test du Rollerblade Lightning 10 (2006)
Test du Salomon Pilot V Pro 2 (2005)
Test de la coque Mogema Cross Trainer (2004)
Test du K2 Marathon 8.0 (2004)
Test du Fila M100 (2004)
Test du Fila FT95 (2003)
Test du Salomon TR Vitesse 3 (2003)

Texte et photos : Alfathor
Mis en ligne  le 30 June 2012 - Lu 6341 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB