-
Le 26 October 2011 à 14:12 | mise à jour le 21 November 2011 à 14:57

5e Championnat du Monde Freestyle Skating (2ème partie)

5e Championnat du Monde Freestyle Skating (2ème partie)

Geisingen (Allemagne). Bien qu’hier soir se soit terminé avec la cérémonie d’ouverture, la ritournelle habituelle : des speeches, du show, des démos de freestyle... et des feux d’artifice (!), personne n’était en retard ce matin : la sanction d’hier matin a fait son petit effet...

Mis en ligne par 

2ème jour de compétition: Speed, pair freestyle et Finales de Battle à Geisingen, Allemagne

Battle Men Final 5th WORLD FREESTYLE SKATING CHAMPIONSHIPS from FrozWheels Thailand Slalom Style on Vimeo.

Partie 1 : Speed-slalom

• La première moitié de la journée était dédiée au Speed Slalom, de 8h00 à 16h00. Quatre catégories s’enchaînent : Hommes et Femmes, en Junior et en Senior.

Première étape, les qualifications : deux runs en free start par rider, et seulement le meilleur des deux retenu pour le classement des KO Systems.

• Les Juniors ouvraient le bal. Les filles étaient pour une fois quasiment aussi nombreuses que les garçons (17 contre 18), mais seulement les 8 premier(e)s pourront accéder aux KO Systems.

• Quelques participants majeurs ont demandé à être surclassé et sont passés de l’autre côté, chez les Seniors. C’est le cas de Clémence Guicheteau (Fra, #3) chez les filles, la Championne du Monde Junior 2010 et Championne d’Europe actuelle, ainsi que celui de Wang Heng (Chn, #50) Pu Hao Yang (Chn, #95) et Yang Hsin-Chiao (Tpe, #70), l’actuel détenteur du record mondial WSSA de temps en KO System (4.85) chez les garçons. Ces transferts placeront la barre plus haut chez les Seniors, mais les catégories Juniors vont paraître un peu vide sans eux.

Qualifications de Speed Slalom

Championnat du monde freestyle 2011 à Geisingen

Junior filles

• Les filles ont eu l’honneur d’attaquer les festivités. Elles étaient neuf à pouvoir prétendre à la qualification. Malheureusement, seulement 8 places étaient disponibles : la jeune Lily Granjon (Fra, #29) fait le 9e temps, cinq dixièmes derrière la 8e et dernière qualifiée, qui n’est autre que sa grande sœur Zoé.

Le meilleur temps chez les files est réalisé par la chinoise Lu Qian Qian (Chn, #60) : avec 5.12 elle a deux dixièmes d’avance sur les trois qualifiées suivantes, toutes trois des françaises : Tiffany Derisbourg (Fra, #5) et Océane Loutrein (Fra, #104) sont entre 5.3 et 5.4, alors que Caroline Kerbrat (Fra, #20) est plus de deux dixièmes derrière avec 5.638. La seconde moitié des rideuses qualifiées se tient dans cinq

centièmes autour des 5.7 : Angelika Prucnal (Pol, #13) avec 5.712, Yu-Hsuan (Tpe, #91) avec 5.741, Su Fei Qian (Chn, #32) avec 5.762, et Zoe Granjon (Fra, #9) avec 5.767.

• Le reste des filles dépasse les 6.7.

Junior garçons

• Chez les garçons, les pénalités de plots sont nombreuses, et réussir un run propre est une bonne opération : les trois qui sont en perfect – des chinois – prennent la tête des qualifications : Pan Yu Sho (Chn, #123) est le seul sous les 5 sec, avec un meilleur temps de 4.851. Ye Hao Qin (Chn, #87) et Zhang Hao (Chn, #94) ne sont pas très loin derrière en 5.086 et 5.113.

Les temps se suivent jusqu’à la sixième place, Dawid Jaworski (Pol, #44) qui réalise un 5.361, alors que les deux derniers qualifiés sont au-dessus des 5.8 ! Notons au passage la qualification de Jimmy Fort (Fra, #51), l’actuel vice-champion d’Europe qui, malgré deux pénalités de plots, prend la 5e place qualificative avec un 5.243.

• Les riders non-qualifiés sont au-delà des 5.9.

Senior femmes

• Tout comme pour les Juniors, seulement les 8 meilleures femmes peuvent accéder aux KO Systems – une sélection sévère étant donné que les femmes sont 29 !

La plupart des principales protagonistes se qualifient, exception faite de Chen Chen (Chn, #16) qui finit 10e, à deux places de la qualification.

La moitié des 8 premières est italienne: la leadeuse, Cristina Rotunno (Ita, #2) est la seule à descendre sous les 5 sec avec 4.937. Sara Barlocco (Ita, #6) finit 3e avec un 5.344, Barbara Bossi (Ita, #1) 6e et Chiara Lualdi (Ita, #4) 8e. Clémence Guicheteau (Fra, #3) s’empare de la 2e place, deux dixièmes derrière Cristina, tandis que Kristina Lysenko (Rus, #7) talonne Sara, seulement quatre centièmes derrière !

Les temps de la deuxième moitié des qualifiées sont plus serrés : 25 petits centièmes séparent Chiara Lualdi de la 5e, Tiphaine Bourbon (Fra, #50). Rebecca Chew (Sin, #74) est la seule asiatique à passer les qualifications, elle prend la 7e place.

• En guise de conclusion, notons que 6 des 8 qualifiées sont dans le Top-10 mondial…

Championnat du monde freestyle 2011 à Geisingen

Senior hommes

• Parmi les 64 hommes inscrits, 12 n’arrivent pas à valider un seul run, parmi lesquels Andrea Bellotto (Ita, #15) et Denis ‘Disa’ Islamov (Rus, #26). Déjà la pression faisait son boulot de faucheuse de plots, même chez les Top-riders !

• Seulement 16 hommes étaient retenus pour les KO Systems. Liao Jie (Chn, #18), Romain Lebois (Fra, #7), Igor Cheremetieff (Fra, #10) et Do Ji-Hwan (Kor, #12) s’arrêtent à la porte des qualifications, en se classant respectivement 18, 19, 21 et 22e.

• La compétition était extrêmement serrée : seulement les deux derniers qualifiés sont au-delà des 5 secondes ! Le Top-3, Savio Brivio (Ita, #54), Simone Nai Oleari (Ita, #3) et Yang, Hsin-Chiao (Tpe, #70) sont respectivement à 4.62, 4.621 et 4.624. Les sept meilleurs temps sont en-dessous des 4.7… et il faut attendre le douzième temps pour dépasser les 4.8.

Sur les 16 qualifiés, on retrouve 10 riders du Top-16 dont les 6 meilleurs mondiaux. Yohan Fort (Fra, #1) se classe 7e, Kim Sung Jin 5e (Kor, #2 – ancien #1), Simone Nai Oleari 2e (Ita, #3), Luca Ulivieri 15e (Ita, #4 – ancien #1), Tiziano Ferrari 11e (Ita, #5 – ancien #1), et Andrey Shitov 13th (Rus, #6). N’oublions pas Yu Jin Seong (Kor, #9) et Guo Fang (Chn, #11 – ancien #1) en 6e et 8e positions, ainsi qu’Alexandre Claris (Fra, #13) et Kirill ‘ReKiL’ Ryazantsev (Rus, #16) en 16e et 10e positions. Le moins bien classé mondialement, Diego De Araujo (Bra, #63), n’est pas le plus lent : en effet, il se classe 9e.

• Les deux Juniors, Yan Hsin-Chiao (Tpe, #70), le record-man du monde, et Lan Wang Heng (Chn, #50) sont en tête de classement, respectivement 3e et 4e.

Championnat du monde freestyle 2011 à Geisingen

KO Systems

Girls Junior

• Trois françaises sur les quatre se qualifient pour les demi-finales : en quarts de finales, Caroline Kebrat, Océane Loutrein et Tiffany Derisbourg sortent Angelika Prucnal (Pol), Yu-Hsuan Huang (Tpe) et Su Fei Qian (Chn). Mais une chinoise, la plus dangereuse, est toujours de la partie : Lu Qian Qian élimine Zoé Granjon et se qualifie pour les demi-finales. Elle continue son chemin sortant Caroline Kerbrat au passage, pour atteindre la finale et rencontrer Tiffany Derisbourg, qui a liquidé Océane Loutrein en demi-finales. Cette dernière s’emparera de la médaille de bronze en deux runs gagnants, aux dépends de sa compatriote Caroline Kerbrat.

• Quant à la finale, Lu Qian Qian finit le boulot en récupérant à la fois la première place et le titre mondial !

Résultats du Speed Slalom Junior Girls

1) Lu Qian Qian (Chn)
2)Tiffany Derisbourg (Fra)
3) Océane Loutrein (Fra)
4) Caroline Kerbrat (Fra)

Junior garçons

• En demi-finales, les trois chinois Pan Yu Shuo, Zhang Hao et Ye Hao Qin encerclent le français Jimmy Fort, qui fait facilement de la place pour atteindre la finale : il semble se balader tranquillement sur un pied alors qu’il est en 3 dixièmes plus rapide que ses concurrents.

Résultats du Speed Slalom Junior garçons

1) Jimmy Fort (Fra)
2) Ye Hao Qin (Chn)
3) Pan Yu Shuo (Chn)
4) Zhang Hao (Chn)

Senior dames

• Les quarts de finales ne sont une surprise pour personne : les quatre favorites Cristina Rotunno (Ita), Kristina Lysenko (Rus), Barbara Bossi (Ita) et Clémence Guicheteau (Fra) prennent la tête de leurs groupes en deux runs gagnants – mis à part Barbara Bossi qui devait stresser un peu sur son premier run pour kicker 4 plots ! Elles sortent respectivement Chiara Lualdi, Tiphaine Bourbon, Sara Barlocco et Rebecca Chew.

• La première demi-finale réunit les deux C/Kristinas, et l’italienne, plus rapide et plus propre, remporte le round. La deuxième demi-finale ressemble à une finale : Clémence Guicheteau et Barbara Bossi se battent pour accéder à la finale. La française remporte la première manche grâce à une pénalité de premier plot de la part de l’italienne, mais elle ne gère pas la pression sur la deuxième manche et perd l’avantage – Barbara accélère, et remporte la qualification en passant la ligne d’arrivée plus de trois dixièmes devant Clémence : 5.444 contre 5.762.

• Clémence Guicheteau prend sa revanche en empochant le Bronze contre Kristina Lysenko – plus rapide d’un dixième et n’avalant pas le premier plot.

La finale est italienne : Cristina Rotunno contre Barbara Bossi. Cette dernière est plus rapide. Pourtant, deux pénalités sur la deuxième manche lui coûtent l’avantage, et un troisième run est nécessaire pour départager les finalistes. Même tactique qu’en demi-finale, Barbara accélère pour atteindre les 5.338, laissant Cristina sur le carreau trois dixièmes derrière.

Résultats du Speed Slalom Senior dames

1)Barbara Bossi (Ita)
2)Cristina Rotunno (Ita)
3)Clémence Guicheteau (Fra)
4) Kristina Lysenko (Rus)

Championnat du monde freestyle 2011 à Geisingen

Senior hommes

• En général, les premiers rounds, ça n’est jamais très passionnant parce que les résultats sont souvent écrits d’avance. Mais ceux-là étaient bien plus captivants que la moyenne ! Bien que quelques groupes aient été facilement maîtrisés par leurs gagnants, d’autres avaient des airs de finale : Le Groupe 2 était composé de Guo Fang (Chn) et Diego De Araujo (Bra) – heureusement pour le chinois, son concurrent était moins propre que lui… ils ont tout de même dû accélérer jusque dans les 5.2.

Par deux fois durant les huitièmes de finale, nous avons eu droit à des égalités de temps : un double 5.235 entre Kim Sung Jin (Kor) et Enrico Sordi (Ita) (avec une pénalité pour l’italien) dans le Groupe 3, remporté par le coréen après trois runs ; et un 5.305 dans le Groupe 8 opposant Simone Nai Oleari (Ita) à Luca Ulivieri (Ita), lors de la manche décisive perdue par Simone (deux pénalités).

Certains groupes furent vite expédiés, notamment le Groupe 1 où Savio Brivio (Ita) sort Alexandre Claris (Fra) dont la prestation était tout à fait honnête mais pas assez rapide pour rivaliser, mais aussi le Groupe 6 mené par Tiziano Ferrari (Ita) aux dépends de Yu Jin Seong (Kor), le Groupe 7 où Yohan Fort (Fra) congédie ReKiL (Rus), et le Groupe 5 où le junior Hsin-Chiao Yang (Tep) offre la victoire à Loïc Pasquier en faisant deux faux départs ! Sa quête pour la médaille d’or s’est arrêtée plus tôt qu’escompté... Le second junior Lan Wang Heng (Chn) s’arrête lui aussi à ce stade, se faisant sortir dans le Groupe 4 par Andrey Shitov après trois runs : Ironiquement, le chinois était bien plus rapide mais a collectionné trop de pénalités pour prendre la tête.

• Notons au passage que, contrairement au record-man Hsin-Chiao Yang qui voulait se frotter à des adversaires plus coriaces, Lan Wang Heng a pris la décision de participer en Senior non pas pour le Speed Slalom mais pour le Classic Freestyle.

• En Quarts de finale, alors que Kim Sung Jin, Tiziano Ferrari et Yohan Fort s’occupent sans trop de problème de leurs adversaires (Andrey Shitov, Loïc Pasquier et Luca Ulivieri), Savio Brivio met un peu plus de temps à se débarrasser de Guo Fang : Le groupe tournait entre 5.0 et 5.2 !

• En Demi-finales, Savio Brivio est deux dixièmes plus rapide que Kim Sung Jin, et Tiziano Ferrari ne passe pas mais arrive à piquer une manche à Yohan Fort. Les riders éliminés se retrouvent en Co-Finale, remportée par Tiziano qui parvient à économiser la pénalité de premier plot là où Kim Sung Jin le mange.

La finale est à couper le souffle avec un magnifique combat en trois manches entre Yohan Fort et Savio Brivio : le premier run revient à Savio, qui est un poil en avance et qui économise une pénalité.  Le second run est une égalité : 5.212 partout… mais Savio récolte deux pénalités contre seulement une pour Yohan… Le troisième run récompense le Français qui a préféré jouer la prudence en assurant sans aller trop vite (5.225) afin de réussir un run propre, alors que l’italien a misé sur la vitesse avec un 5.090. Sa stratégie aurait marché si une pénalité de premier plot ne l’avait pas relégué une poignée de centièmes derrière Yohan.

Résultats du Speed Slalom Senior hommes

1) Yohan Fort (Fra)
2) Savio Brivio (Ita)
3) Tiziano Ferrari (Ita)
4) Kim Sung Jin (Kor)

A suivre : le résumé des derniers rounds des Battle hommes et femmes, suivi de ceux du Classic Jam et Freestyle!

Championnat du monde freestyle 2011 à Geisingen

Liens Utiles

Résumé de la première journée : Premiers rounds de Battle
Vidéo : Competition Preview by Frozwheels
Site des World Slalom Series
Site de l'événement

Par Close Yr E’s
Photos : Frozwheels
Mis en ligne  le 26 October 2011 - Lu 7300 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB