-
Le 28 September 2011 à 13:52 | mise à jour le 07 January 2012 à 10:10

Test : platine Carbone H2 EOSkates 3x110 mm / 1x100 mm

Test : platine Carbone H2 EOSkates 3x110 mm / 1x100 mm

Rouler avec un produit encore peu utilisé sur le marché est toujours plaisant, cela évite de se faire influencer par les "on dit". Nous avions déjà eu affaire à quelques modèles de platines en carbone de la marque EO Skates comme la Diablo ou la Sprint, mais 2011 a marqué un tournant pour la marque Alsacienne avec l'arrivée de 3 nouveaux modèles. Test de platine H2 en 3x110 mm et 1x100 mm...

Mis en ligne par 

Un énorme potentiel sur le marché de la vitesse

Nous avons connu les platines de la marque EOSkates en 2007 avec le modèle Diablo 4x104 mm. En 2008, est sortie la "Sprint" qui a connu de nombreuses améliorations par rapport aux modèles précédents.
A l'époque la marque avait déjà tracé les grandes lignes de son concept : une structure carbone en sandwich. Les modèles en carbone EOSkates s'annonçaient comme les plus aboutis du marché. On pense notamment à des marques comme Hopiframe qui ont choisi d'allier des ponts en aluminium avec des flancs en carbone, un concept plus lourd et moins cohérent, une technologie moins maîtrisée.
Les platines carbone avaient alors une réputation de fragilité. Depuis lors ce point s'est considérablement amélioré...

Design

Fidèle à ses début, EO Skates nous livre un modèle alliant les touches noires du carbones rehaussées d'une écriture blanche moderne relevée du chiffre 2 en rouge.
Contrairement aux modèles en aluminium, la platine H2 dévoile des flancs pleins renforcés.
Les ponts avant et arrière laissent une zone de contact assez large qui convient à la plupart des modèles du marché. Au centre de la platine, un renfort est présent pour rigidifier l'ensemble. Les faces internes de la platine sont parfaitement lisses. Les faces externes laissent apparaître les renflements qui accroissent la solidité de la platine tout en répartissant les forces entre les différentes roues.

Mensurations

La platine H2 EOSkates 3x110 mm / 1x100 mm offre une dimension standard pour son diamètres : 12"8 pouces soit 326 mm.
L'entraxe est également standard pour ce diamètre 195 mm.
Le pont avant culmine à 96 mm du sol et le pont arrière à 107 mm. L'ensemble est donc assez bas. On garde une excellente stabilité.
L'aspect le plus intéressant du côté des mensurations reste la faible masse des demoiselles ! A peine 125 grammes par platine soit environ 75 grammes de moins qu'une platine de format équivalent en aluminium (200 grammes environ), ce qui nous donne un gain de masse de 37,5% !

Compatibilité

Il reste quand même possible que sur certaines chaussures moulées, une cale soit nécessaire pour rehausser la platine par rapport à la coque.
Ce problème est plus souvent rencontré sur la M2 (où la 2e roue peut frotter sur des chaussures) que sur la H2 (où seuls les très grands pieds d'une pointure supérieure au 45 vont se faire chatouiller les orteils par la 1ère).

Protocole de test

Nous avons roulé plus de 1000 km durant 2 mois avec les platines H2 pour effectuer ce test, aussi bien à l'entraînement qu'en course, en alternant des séquences sur routes lisses et abimées, sur pistes cyclables et sur piste. Nous avons également réalisé quelques tests de solidité en milieu urbain, histoire de sortir de l'usage strictement "vitesse" de la platine. Au programme : des sauts, des changements de direction brusques et même des freinages en dérapage !
Enfin, nous avons également confié une paire de platine à Raphaël Planelles du club de Villetelle, un patineur champion d'Europe polyvalent, aussi à l'aise sur les sprints que sur les marathons.

Rigidité

La visserie EO SkatesLa platine H2 offre une rigidité satisfaisante dans l'ensemble malgré la relative finesse de ses parois et l'absence de ponts supplémentaires pour renforcer la structure. La partie arrière est un peu plus souple que la partie avant alors que la partie centrale est bien rigide. Il en résulte une platine qui travaille donc plutôt sur ses extrémités, d'où une bonne maniabilité générale et une sensation d'accroche dans les courbes.

Possibilités de réglage

On note la présence de seulement 2 oblongs, un à l'avant et un à l'arrière. Les possibilités de réglages latérales sont présentes mais pas de réglage longitudinal possible, à moins d'avoir une chaussure avec un insert along.

Visserie

EO Skates livre ses platines avec des vis de fixations qui lui sont propres, les têtes sont très plates et très évasées pour offrir la plus grande zone de contact possible entre le carbone et la vis. Du coup, l'ensemble est plus cohérent et plus donc fiable, les pressions exercées lors du patinage sur répartissant sur une surface plus grande.
Un soin tout particulier est désormais apporté aux axes par EOSkates pour minimiser le "collage" des axes neufs, garantir leur serrage dans la durée et minimiser le risque qu'un axe se desserre. Les vis de fixations subissent le même traitement.

Solidité : une réputation de fragilité qui n'est pas méritée

Les platines carbones ne sont pas plus "fragiles" que des platines en aluminium, seulement, elle réagissent différemment aux impacts : là où l'aluminium va plier et se déformer, les fibres de carbone se déchirent quand le choc est trop violent. La platine ne casse pas réellement mais se fissure à l'endroit où les fibres ne sont plus intactes. Elle devient très souple. Pour réellement arriver à casser le carbone il faut un choc d'une extrême violence, qui brise l'ensemble des fibres sur toute la hauteur de la platine.
Le résultat est le même au bout du compte, l'aluminium est plié, rendant la platine inutilisable ou imprécise.
Bref, il faut tordre le coup à cette idée que les platines EO Skates vont casser au moindre choc, nous nous sommes amusés à sauter des trottoirs, des plots en béton, à faire des gaps de près d'un mètre sans que les H2 n'ai subi la moindre dégradation. Pour un usage normal en vitesse, quel que soit votre niveau, elles ne broncheront pas !

A l'usage

La première fois que l'on utilise les platines en carbone, on a l'impression de ne pas avoir de rendement ou de glisse. En fait, la diminution de la masse au bout du pied fait croire que l'on a perdu le "Mojo". Après quelques séances, on se rend bien compte que la vitesse au compteur n'a pas diminué. Dans la durée, sur longue distance, ce gain de légèreté est vraiment appréciable, on fatigue moins.
On ressent surtout ce gain dans les relances, quand il s'agit d'atteindre vite une fréquence élevé, on a besoin de déployer moins d'énergie. Idem dans les montées et dans les sprints où la mise en action est plus rapide.
Sur les départs, les H2 renvoient très bien la force de la poussée et procurent donc une très bonne réactivité lors des différentes impulsions.

Nous avons pu tester la 4x110mm et comparer avec la 3x110 mm. On gagne 7 mm de haut par rapport à la version en 4x110 mm. Du coup, la 3x110 est plus agressive, plus nerveuse, plus maniable. Elle convient bien mieux aux petits gabarits et sollicite moins les chevilles.
Nous avons aussi constaté que la sensation de rail est nettement diminué avec la 3x110 mm en comparaison avec la 4x110, les jambiers sont beaucoup moins sollicités, on force moins pour maintenir la vitesse (pour un patineur de niveau intermédiaire, les élites avec une grande allonge préfèreront les sensations de glisse de la 4x110 mm).

Dernière chose, nombre de personnes craignent les vibrations générées par un matériau rigide comme le carbone, il n'en est rien, la construction en sandwich doit y être pour quelque chose. En revanche, nous avons changé de roues durant les tests et là on se rend bien compte que les roues influent plus sur le confort que la platine en tant que telle.

Les impressions de Raphaël Planelles

'Pour l'instant, je n'ai testé que la 3x110 mm. La première sensation : elle est extrêmement légère, c'est même déstabilisant au début. On a l'impression que l'on ne peut pas appuyer ou pousser... mais vu les temps que j'ai réalisé au bout d'un mois, ce n'est vraiment qu'une impression lié au manque de pratique avec cette platine, surtout que je roulais depuis un an avec une platine très rigide.
Je l'ai donc testée pendant une semaine sur la piste de Geisingen (Allemagne). J'ai eu le sentiment de voler ! Les temps des tours lancés et des 100 m le confirme. J'ai battu mes records. La H2 est très réactive en bout de poussée, elle répond très vite. Manque juste à essayer maintenant la 4X110 :-)

EO Skates aux 24 Heures du Mans 2011

Conclusion

Le carbone a envahi le cyclisme, la formule 1, l'aéronautique. On utilise d'ores et déjà cette matière pour les chaussures sur mesure. Nul doute que les platines aluminium ont du souci à se faire ! EO Skates maîtrise sa technologie et propose un produit très abouti qui a fait ses preuves aux derniers championnats du Monde sous les pieds de Nicolas Pelloquin. De notre côté, nous avons été séduits par les H2 pour leur légèreté, leur facilité en relance et malgré tout par un bon confort. Si nous pouvions être sceptiques sur leur solidité dans un premier temps, nous avons vite oublié ce point pour nous concentrer sur leurs performances globales vraiment exceptionnelles. Chapeau EO et cocorico !

Commentaire d'EO Skates après lecture du test :

" Depuis ce test, nous avons fait évoluer légèrement la platine pour renforcer les parties avant et arrière qui étaient trop souple. Du coup, la masse des platines avoisine désormais les 135 grammes. L'ensemble est plus cohérent et encore plus réactif."

Cotes des platines EO Skates

Les points forts et à les points à améliorer

Les plus

+ Légèreté
+ Réactivité, facilité en relance
+ Maniabilité
+ Un produit français !

Les moins

- Les premières sensations désarmantes
- un peu trop souple aux extrémités ?

Fiche technique

Marque : EO Skates
Modèle : H2
Matériau : carbone
Montage : 3x110 mm et 1x100 mm
Longueur : 12"8 (326 mm)
Entraxe : 195 mm
Axes : aluminium 7075 de 8 mm
Pont avant : 96 mm ( / au sol)
Pont arrière : 107 mm (/ au sol)
Masse : 125 gr
Prix public : 299 €
Livré avec : axes et vis de fixation
Autres modèles de la gamme : M2 (4x110 mm) et S2 (4x100 mm)
Usage recommandé : pratique intensive de la vitesse sur piste et sur route en compétition. Longue distance.

Galerie photos

Liens utiles

Test : platines Bont A-Frame 3x110 mm
Test : platine Bont 3PF 4x110 mm (2011)
Test : platine Carbone H2 EOSkates 3x110 mm / 1x100 mm (2011)
Test : platine standard BJ Concept (2010)
Test : platines X-Tech 4x100 mm entraxe 195 mm (2009)
Test : platines EO Skates 4x110 mm (2009)
Test : platines Sprint 4 x 104 mm EO Skates (2008)
Test : platine Race 4x110 mm de Ukan-Michelin (2008)
Test complet de la 4x110 mm de Cado-Motus (2008)
Test des platines Core Triple X 3x110 mm/1x100 mm (2008)
Platines 110 mm : le duel CadoMotus / Core (2008)
Test des platines X-tech ACH967 4x100 mm (2008)
Test complet de la 4x110 mm de Core TripleX Powerslide (2007)
Test de la platine 4x100 longue Diabolik (2006)
Test de la platine 5x90 mm Diabolik (2006)
Test : platine Fila Matrix 100mm (2004)
Test de la platine Bont Sniper 5x88 mm (2004)
Site d'EOSkates
EO Skates se lance dans l'aventure des 24 Heures du Mans roller 2011
Test de la platine EO Skates 4x110 (2009)
Vidéo : les 24 Heures du Mans roller 2011 avec le team EO Skates / Solutions Resto
Le blog du team F2P Compex, sponsorisé par EO Skates

Texte : Alfathor
Photos : EOSkates
Mis en ligne  le 28 September 2011 - Lu 14967 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB