-
Le 07 September 2011 à 17:09 | mise à jour le 12 September 2011 à 15:12

Championnat du Monde de descente 2011 à Bettola (Italie)

Championnat du Monde de descente 2011 à Bettola (Italie)

Les 22 et 23 juillets se sont déroulés les championnats du monde de descente 2011 dans la ville de Bettola près de Piacenza en Italie. Ville d’origine de Davide Tacchini, Président de l’IIDA et compétiteur, l’évènement a vu le Français Harry Perna confirmé sa domination en rapportant pour la 2ème année consécutive le titre de champion du monde FIRS...

Mis en ligne par 

Retour à Bettola

Cérémonie de clotureLa ville de Bettola avait déjà accueilli une étape de Coupe du Monde près d’une dizaine d’année auparavant en 2002. Les années ont passées et la discipline a repris ses marques dans cette descente qui, malheureusement avec le temps, a subi des dégradations notables en terme de qualité de la route.

Le parcours

D’une longueur de 1,7 km, la descente se compose de 4 virages larges amenant sur un virage de 180° à gauche. A la sortie, un enchainement de courbes en appui amène sur la difficulté de la descente : une chicane gauche, droite de 2,5 m de large entre deux bâtiments avec une pente accentuée à la sortie ! Les riders ont eu l’occasion de « s’envoler » au passage de ce virage.
Enfin, une dernière portion avec un bitume très abimé amène, après un dernier 90° droite, vers la ligne d’arrivée sur un bitume quand à lui, tout neuf.

La surprise a été grande pour les participants par rapport à la qualité de la route notamment sur la dernière portion de la descente qui en a donné des fourmis dans les pieds à plus d’un rider lors des premières remontées en camion. On peut regretter que la réfection de la route n’ait pas été poussée de quelques dizaines de mètres par rapport à l’arrivée.

Les participants

Malgré la présence des têtes de séries de la discipline venues pour en découdre, on regrettera un faible nombre de participants à cet évènement. En effet, 23 hommes et 4 femmes ont pris part à l’évènement. Ils sont venus de France, d'Italie, d'Autriche, d'Allemagne et de Suisse.

Les hypothèses sur cette faible participation peuvent être nombreuses : évènement sur un jour et demi seulement, manque de communication, manque de moyen des participants ou encore doublon d’évènements sur le même week-end.

Ceci n’empêchera pas toutefois l’évènement de se tenir et aux compétiteurs de se préparer pour les runs chronométrés.

Vendredi soir : Cérémonie d’ouverture

Après d’une demi-journée d’entrainements, les participants se sont réunis dans la mairie de Bettola pour une cérémonie d’ouverture animée par le maire de la ville ainsi que le comité d’organisation. Celle-ci s’est soldée par la remise des dossards à chacun des participants selon le classement de ceux-ci à la coupe du monde 2011.Cérémonie de cloture

La compétition

Cérémonie de cloture

Deux runs de qualifications permettent d’établir un premier classement et de définir l’ordre de départ pour le run de championnat du monde. A l’issue de celles-ci, Daniel Ladurner détient le meilleur chrono devant le surprenant suisse Christian Montavon et Harry Perna.

Ces premiers résultats tombés, les compétiteurs remontent en camion, changent leur roues et se concentrent pour cet ultime run. Un chrono, pas de droit à l’erreur et un titre reconnu par la FIRS à la clef.

Les participants partent par ordre décroissant et les chronos tombent les uns après les autres.

Dans les trois derniers hommes, Harry Perna arrive dans le dernier virage, feinte un freinage et passe finalement tout en accroche en restant sur la route (n.b. : les riders avaient la possibilité de trajecter jusque sur le trottoir en sortie de virage pour plus de spectacle) en arrachant un chrono de 2’08’’54 plus de 2 secondes plus rapide que le premier de Daniel Ladurner.

Derrière, Christian Montavon réalise un temps de 2’12’36 sur les mêmes bases que ses runs de qualification tout en trajectant au mieux sur le trottoir le dernier virage.

Reste enfin son principal concurrent, Daniel Ladurner (Autriche), qui déboule avec une trajectoire parfaite et repousse jusqu’à la ligne d’arrivée mais ne décroche cependant qu’un chrono de 2’09’’35 près d’une seconde derrière Harry Perna.

Explosion de joie dans le clan français avec ce nouveau titre de champion du monde d’Harry Perna. Le bilan Français est très bon avec, entre autres, Alexandre Lebrun (6ème), Jonathan Rouffiac (7ème) et Emmanuel Michonneau (9ème).

Chez les femmes, Séverine Christ-Thomas conserve sans surprise son titre de championne du monde en prenant tout les risques et atteignant un temps de 2'16"83... qui l’aurait tout simplement placé à la 7ème place chez les hommes !

La surprise vient d’Emily Sadoux (Descendeurs de la Yaute) qui décroche le titre de Vice-championne du monde pour 9 centièmes seulement devant Marjorie Phlippoteau.  Après un bon début de saison sur les étapes de championnat de France, Emily a pu capitaliser et décrocher cet excellent résultat.

Cérémonie de cloture

Bilan

Malgré un faible nombre de participants et un bitume de piètre qualité, ce championnat du monde s’est bien déroulé et a permis aux français de briller une nouvelle fois sur la discipline. Le comité IIDA en tirera toutefois les leçons pour l’édition 2012 afin d’éviter les mêmes déconvenues.

Cérémonie de clotureCérémonie de cloture

Liens utiles

Site de l’IIDA

Texte : Alexandre Lebrun
Photos : Christian Montavon
& Adlkofen Sharks
Mis en ligne  le 07 September 2011 - Lu 3847 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB