-
Le 07 September 2011 à 09:27 | mise à jour le 08 September 2011 à 17:57

Lugdunum Contest 2011 : après Lyon le déluge !

Lugdunum Contest 2011 : après Lyon le déluge !

Nombre d'entre vous ont certainement scruté chaque jour les sites météo pour suivre l'évolution des prévision pour le dimanche. La 8ème édition du Lugdunum Contest a vu les courses jeunes et loisirs passer à travers les gouttes et les marathons partir sous le déluge...

Article par 

Retour sur la 8ème édition...Le départ du marathon hommes

 

Les patineurs n'ont eu de cesse de consulter les sites météo avant la compétition et le moins que l'on puisse dire, c'est que les prévisions n'étaient pas optimistes : lourdes averses et orages toutes la journée ! Il a fallu attendre le jour même pour constater que le ciel a été un peu plus clément qu'initialement prévu. Le dimanche matin, le plafond au dessus de la place Bellecour est assez chargé de nuages mais aucune goutte n'a encore touché le sol.
Quelques gouttes vont tomber sur les courses enfants, très légères, juste ce qu'il faut pour rendre le sol glissant et nous faire assister à de belles glissades des petits. On pense que le ton est donné : averses éparses... la course loisir passe même à travers les gouttes, emmenée tambour battant par Jules Bonnet.
Mais le ciel n'a pas dit son dernier mot. En début d'après-midi, les nuages commencent à déverser implacablement des tonnes d'eau sur la place, tant et si bien que des rivières en viennent à traverser le village roller ! On se dit alors que c'est plié, hormis pour les slalomeurs qui se lancent dans des concours de slides et qui s'en sortent plutôt bien malgré les conditions météos.
C'est une tempête qui s'abat progressivement sur Lyon, les oriflammes claquent au vent, on frise l'inondation, les gouttent tombent drues, épaisses, en rangs serrés, les stands des exposants se transforment en chaloupes providentielles, le stand de chronométrage est noyé sous 20 cm d'eau mais Benoit Bourlier relativise. On rehausse quand même le boitier électrique histoire d'éviter la catastrophe.
L'organisation pense à annuler la course, à raccourcir le circuit. Une décision doit être prise. Une courte éclaircie va faire basculer le choix en faveur d'une course de 30 km au lieu des 40 prévus initialement. Mesdames et messieurs les organisateurs, les adducteurs des patineurs vous disent merci !

Le groupe de tête du marathon hommes

Le marathon masculin : Beddiaf attaque à tout va

170 patineurs sont inscrits. La pluie redouble sur la ligne, les rollers sont trempés, frigorifiés. Seules les roues MPC Storm Surge semblent bien apprécier ces conditions météorologiques dantesques, elles ont poussé comme des champignons aux pieds des patineurs ! On en voit partout dans le peloton !
Il faudra bien ça pour affronter le circuit piégeux avec ses angles à 90° et ses virages en sens inverse... On pense notamment à celui de la poste récemment refait, un vrai miroir, même sur le sec ! Sur la ligne de départ, des consignes sont données pour modérer sa vitesse à cet endroit et pour inciter les patineurs à la plus grande prudence.

Le coup de feu retentit, on sent que l'entrain des beaux jours n'y est pas. La course part à allure modérée, on cherche les appuis sur l'enrobé gorgé d'eau. Il va falloir le temps de prendre ses marques.

Rapidement, le tête de course trouve ses marques et la vitesse augmente. Seule le virage à 90° vers la droite tout lisse de la Poste semble calmer les ardeurs des plus fougueux. Ils sont nombreux à dire bonjour aux bottes de pailles sur le bas côté, Holiday on Ice !
Le peloton, compact lors des premiers hectomètres, éclate. De petits groupes se forment.
Gael Jacob (F2P Compex) fait partie des premiers à ouvrir les hostilités. Nolan Beddiaf (RPM Poli) ne tarde pas non plus à sortir du bois, il lance plusieurs attaques d'entrée de jeu. Antoine Lesavre (PUC Roller) emmène les poursuivants. Le Team F2P Compex n'est pas loin aux avant-postes. Pas de doute, la course a bel et bien démarré !
Au troisième tour, ils ne sont plus qu'une quinzaine de patineurs dans le peloton de tête. Nolan Beddiaf et Antoine Lesavre impriment le rythme. Stéphane Pineau est bien calé dans la roue de Nolan, il semble à l'aise sur le mouillé avec sa combinaison MPC Storm Surge / RollX XRain. Derrière, Thomas Dauvergne (AM Sports) emmène le second peloton.
Nolan Beddiaf attaque à nouveau, poursuivi par le team F2P Compex. Le jeune Raphaël Planelles (Villetelle) ne quitte pas la tête de course ni Nolan des yeux. Il sent qu'il a un coup à jouer !
Nolan va continuer son travail de sape à chaque tour. Gaël Jacob veille au grain et ramène le groupe.
A la cloche, ils ne sont plus que 5 à pouvoir prétendre à la victoire : Antoine Lesavre (PUC Roller), Nolan Beddiaf (RPM Poli), Raphaël Planelles (Villetelle) Stéphane Pineau et Gael Jacob (F2P Compex).
Dans les derniers hectomètre, Raphaël Planelles va malheureusement tomber par deux fois. Il parvient à raccrocher mais a laissé beaucoup d'énergie pour revenir au contact. Nolan Beddiaf lance le sprint et s'envole vers la victoire. Antoine Lesavre semble tout désigné pour la seconde place mais se fait chiper l'argent sur la ligne par un Stéphane Pineau très en jambe ! Gael Jacob termine 4ème et Raphaël Planelles 5ème.

Le marathon féminin : 5 en tête pour 3 places sur le podium

Le groupe de tête du marathon hommes

Le départ féminin est donné une minute après celui des garçons. Une trentaine de patineuse s'élance sur le sol détrempé. Mais les patineuses de Générations Rollers gardent le sourire et mettent l'ambiance à chaque tour (on ne citera pas de noms, mais si vous fréquentez les circuits, vous le reconnaîtrez !).

Le groupe de tête se dessine : Anne-Sophie Petitprez (Générations Roller) emmène le peloton qui compte aussi dans ses rangs Clémence Halbout (RPM Poli), Laetitia Le Bihan (RPM Poli), Flavie Balandras (LOU Roller) et Jessica Gaudesaboos (IDeeprint / EOSKates).
Derrière, la belge Sabrina Gaudesaboos (IDeeprint / EOSKates) se retrouve esseulée. Elle fera l'essentiel de la course en solitaire. La vicoire se jouera donc entre les 5 patineuses que nous venons de citer.

Laetitia Le Bihan se porte en tête à un demi-tour de l'arriver pour contrôler la course dans l'emballage final. Elle lance le sprint à 400 m, passe en tête dans le dernier virage. A sa gauche, Clémence Halbout est parvenue à creuser l'écart pour s'emparer de la seconde place. Derrière elle, Anne-Sophie Petitprez se livre à un duel avec Jessica Gaudesaboos par couloir interposé. La belge l'emporte d'un patin sur la ligne devant la bisontine.

La vidéo de l'événement arrive dans les jours prochains ! Ce week-end, direction les reliefs du Doubs pour participer à l'avant-dernière étape : la TransRoller entre Mouthe et Pontarlier !

Le groupe de tête du marathon hommes

Principaux résultats

Senior dames

1) Laetitia Le Bihan - RPM Poli / CadoMotus - 01:05:17.520
2) Clémence Halbout - 2APN Avon / RPM Poli - 01:05:18.352
3) Jessica Gaudesaboos - EOSkates IdeePrint - 01:05:19.000
4) Anne-Sophie Petitprez - Générations Roller Sport - 01:05:19.083
5) Flavie Balandras - LOU Roller - 01:05:19.753
6) Sabrina Gaudesaboos - EOSkates IdeePrint - 01:09:07.637
7) Gaëlle Duplenne - Rennes Etudiant Club - 01:09:51.583
8) Madeleine Duguet - PLPB Auxerre - 01:12:57.568
9) Mireille Pernet - NC - 01:12:57.619 - 01:12:57.619
10) Céline Cognard - Générations Roller Sport - 01:12:57.633

Seniors hommes

1) Nolan Beddiaf - RPM Poli 00:54:32.887
2) Stéphane Pineau - F2P Compex - 00:54:35.804
3) Antoine Lesavre - PUC Roller - 00:54:35.829
4) Gael Jacob - F2P Compex - 00:54:37.255
5) Raphaël Planelles - Villetelle - 00:54:49.591
6) sylvain Cabotin - ROCS - 00:54:51.969
7) Edwin De Souza - RPM Poli - 00:55:12.839
8) Benjamin Bourlier - LOU Roller - 00:56:24.428
9) Etienne Herreros - LOU Roller - 00:56:24.876
10) benoit Gamba - Générations Roller Sport - 00:56:27.073

Le sprint d'arrivée du marathon féminin

Liens utiles

Télécharger les résultats complets sur le site de la Coupe de France de roller marathon
Voir les galeries photos d'AM Sports

Les photos du Progres.fr
Galerie photo de la course loisir de RASP
Galerie photo du marathon de RASP
Galerie photos de Rike
Photos de l'événement par Jean-Michel
Plus de 1000 photos par Maïté
Photos et réactions sur le forum

Texte : Alfathor
Photos : Alfathor
Mis en ligne  le 07 September 2011 - Lu 2173 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB