-
Le 12 August 2011 à 11:08 | mise à jour le 11 August 2011 à 14:22

EK Inline-Skaten Heerde-Zwolle 2011

EK Inline-Skaten Heerde-Zwolle 2011

« Ce sont les meilleurs championnats d’Europe que j’ai jamais vu : c’est la première fois que je vois une telle organisation ! » Venant d'Arnaud Gicquel, qui s’y connait en la matière (il participe aux championnats d’Europe depuis au moins 1987 en tant que compétiteur, puis que sélectionneur), l’éloge vaut son pesant de mimolette ! Retour sur l'organisation des championnats d'Europe 2011...

Mis en ligne par 

KNSB a mis les petits Goudas dans les grands !

Les podiums du championnat d'Europe 2011Un hébergement de premier ordre

Caméra fixe sur le marathon des championnats d'Europe 2011

Des athlètes bichonnés. Les 185 patineurs, issus de 19 pays différents, étaient tous hébergés dans l’hôtel Golden Tulip d’Epe. Un cadre idyllique au cœur d’une forêt de pins, une piscine à l’intérieur de l’hôtel, des services de restauration en fonction de l’arrivée des patineurs… Que demander de mieux ?

Des moyens techniques pour suivre les courses

Un public choyé. Deux écrans géants, des résultats en direct (y compris les points lors des courses à points), deux speakers dont un polyglotte, quatre tribunes autour de la piste de Heerde : parfait ! Il manquait quand même des tribunes à Zwolle…

Des médias omniprésents

Une couverture médiatique à la hauteur de l’événement. Une retransmission en direct via un serveur installé à Amsterdam et plusieurs caméras fixes et mobiles ont permis au public, mais aussi aux spectateurs restés dans leur pays de suivre en direct via Internet l’ensemble de ces championnats d’Europe. La qualité de l’image sur les écrans d’ordinateur était parait-il parfaite ! Pour les Néerlandais, ces championnats d’Europe étaient retransmis à la TV. Des journalistes radio et de la presse écrite assuraient également un suivi continu.

Ambiance dans les salles de presse. Les organisateurs n’ont rien laissé au hasard. Des salles de presses étaient mises à la disposition des différents journalistes présents sur place. Mention très bien à la salle de presse de Heerde, dans laquelle on pouvait rester travailler jusqu’à pas d’heure (n’est-ce pas Daniel ?).
Petit cafouillage à Zwolle en revanche, où trois endroits ont été successivement désignés : les deux salles de presse finalement choisies étaient immenses et celle qui se trouvait collée au stade de football ultramoderne. Pour le marathon, il a cependant fallu tout faire dehors, ou presque : le bus Craft était bien disponible, mais il n’y avait pas de connexion Internet possible ! Pas évident de travailler entre les averses...

Avec mention !

Note finale : 18/20 ! Difficile de faire mieux en définitive...
Le spectacle manquait de dynamisme au moment de la cérémonie d’ouverture et des cérémonies de podium. Mais on reviendra avec plaisir !Des écrans géants pour le public au championnat d'Europe 2011

Liens utiles

Texte : Vincent Esnault
Photos : Vincent Esnault
Mis en ligne  le 12 August 2011 - Lu 1414 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB