-
Le 06 August 2011 à 18:08 | mise à jour le 07 August 2011 à 09:36

L’or encore pour Margot et Marie

L’or encore pour Margot et Marie

Marie Poidevin et Margot Pouydebat ont encore une fois fait virevolter le drapeau tricolore dans le ciel de Zwolle. Mais cette fois-ci, tout un symbole, Marie l’a passé à Margot : la victoire, elles l’ont prise à deux, dans la course à l’américaine...

Mis en ligne par 

Les Juniors françaises vont chercher un titre incroyable

Championnat d'Europe : relais américaine route juniors dames

Les Seniors hommes ont quant à eux pris l’argent, soufflés dans la dernière ligne droite par l’épouvantail Bart Swings... Les courses sur route sont maintenant terminées. Place aux marathons demain à partir de 14h00 dans les rues de Zwolle.

La catégorie des Juniors A doit encore grandir. C’est en tout cas évident chez les femmes : seules deux nations étaient capables d’aligner des équipes de trois patineuses pour les américaines, les Pays-Bas et l’Italie. Le plus surprenant, c’est que cela ne leur a pas porté chance... Le trio néerlandais a pas mal mené, sentant sans doute qu’il fallait user les autres concurrentes. Mais ce sont elles qui se sont usées : à trois tours de l’arrivée, elles étaient en effet définitivement distancées ! L’Italie a « naturellement » pris la suite des opérations, alors que le relais belge venait aussi de lâcher.

C’était encore trop tôt semble-t-il pour se dévoiler. Derrière, Marie et Margot enchaînaient deux tours d’affilée. Margot a assuré les tours 7 et 8 avant de laisser à Marie la charge du sprint. A l’amorce de l’avant-dernière ligne droite, cette dernière prenait la tête, pour ne plus la rendre. Marie s’est imposée au terme d’un sprint certainement difficile, elle est allée au bout d’elle-même, mais victorieux ! Quel symbole, celui de la victoire de l’intelligence de course et de l’abnégation. L’Italie termine deuxième et l’Allemagne troisième.

Les Juniors hommes poursuivis par la « malchance »

Que s’est-il passé dans le dernier tour de l’américaine des Juniors hommes ? Alors que la Belgique, l’Italie et l’Espagne filaient vers le podium dans l’avant-dernière ligne droite, Joris Gardères se relevait brutalement, comme stoppé net dans son sprint. Le dernier relayeur néerlandais a visiblement cherché à s’imposer brutalement devant le Français. Dans le jargon, on parle de rétro-poussette. Joris, qui a dû se relancer de zéro, ou presque, a tout tenté pour revenir dans la course... en vain. Il s’est même retrouvé à terre après un dernier accrochage avec le Portugais Martyn Dias à l’amorce de la dernière ligne droite.

Auparavant, la course avait été très tactique, les concurrents roulant dans un peloton groupé. Les Néerlandais avaient bien essayé de secouer les autres équipes, mais sans succès. Le dernier coup de poker était tenté par les Portugais, qui laissaient Martyn Dias enchaîner les deux derniers tours : on sait comment cela s’est terminé… Dans cette deuxième finale de la soirée, les Belges s’imposent et prennent leur deuxième titre sur la distance (après l’américaine sur piste). Les Italiens terminent deuxièmes et les Espagnols troisièmes.

Championnat d'Europe : relais américaine route juniors hommes

Les Néerlandaises font chavirer la foule !

On les voyait mal embarquées contre les Italiennes et les Allemandes, mais elles ont déjoué les pronostics. Le trio néerlandais des Elites femmes a emporté la victoire de l’américaine ce soir après avoir livré une course surprenante, mais pas tant que ça quand on connait leurs qualités. Elles ne pouvaient en effet pas se permettre d’attendre les trois derniers tours pour miser sur leur sprint, étant donné que sur le papier, les Italiennes et surtout les Allemandes étaient plus fortes. Par l’intermédiaire d’Elma de Vries et de Bianca Roosenboom, elles ont alors placé plusieurs attaques à partir du cinquième tour.

Dans cette course, le trio français, composé d’Aurore Schiro, de Justine et de Clémence Halbout, a serré les dents. A l’entame du dernier tour, elles étaient encore deuxièmes dans la bonne roue, celle des Allemandes en l’occurrence. Mais elles se sont fait bouger par le physique des Néerlandaises, notamment d’Elma de Vries, qui partait même à la conquête du titre. Car de Vries, qui avait doublé Clémence Halbout dans l’avant-dernière ligne droite, allait encore déboîter Jana Gegner dans la dernière ligne droite, grâce à un sprint puissant et convainquant ! Dans le dernier virage, l’Italie passait aussi la France pour aller chercher le bronze, privant le clan tricolore d’une nouvelle médaille...

Championnat d'Europe : relais américaine route seniors dames

Du trois contre un chez les Seniors

Les filles allaient être « vengées » par les garçons dans la catégorie Senior. En fait, on aura cru à un deuxième titre dans la soirée pour le clan tricolore, accessoirement à un deuxième titre pour les Seniors hommes dans cette course si particulière où il faut gérer ses coéquipiers ainsi que les autres équipes et les passages de relais. Quelle densité d’ailleurs dans cette dernière finale ! Pas moins de huit équipes avec trois relayeurs chacune… et autant de bouchons en perspective sur la ligne droite d’arrivée !

Encore une fois, Yann Guyader, Ewen Fernandez et Brian Lépine auront été très solides. On les voyait appliqués à rester devant pour échapper aux surprises qui peuvent survenir à tout moment. Ils sont passés par-dessus quelques gros bouchons, comme par exemple dans le quatrième tour ou lors du dernier relais, où Brian nous a gratifié d’un joli envol pour passer le témoin à Yann. Quand les frères Mulder ont attaqué l’un après l’autre, les Français étaient dans la roue, alors que l’Allemagne, l’Italie et encore plus la Belgique décrochaient petit à petit. Mais voilà, les Belges n’étaient pas encore dans les choux (de Bruxelles) : alors que Yann avait en charge l’ultime relais et qu’il fonçait vers un maillot dans son style si caractéristique, un certain Bart Swings revenait du diable vauvert, ou plutôt comme un Diable rouge devrait-on dire.

Dans les cinquante derniers mètres, Bart passait par la gauche du Français, la foulée puissante mais aussi facile, histoire de ramasser une nouvelle médaille d’or. Une sixième pour Swings dans la semaine, qui laisse une impression mitigée : le Belge semble à la fois imbattable, mais aussi incroyable… A lui tout seul, et sans faire offense à ses deux coéquipiers Marteen Swings et Ferre Spruyt, il montre qu’il peut renverser des situations impossibles (sur la route du moins)… On en aura le cœur net demain, alors que les cinq Belges, mais aussi les cinq Français finalement, seront confrontés à quelques treize Néerlandais dans le marathon…

Principaux résultats

Relais à l'américaine junior dames

1) France
2) Italie
3) Allemagne
4) Espagne
5) Belgique
6) Pays-Bas

Relais à l'américaine junior hommes

1) Belgique
2) Italie
3) Espagne
4) Pays-Bas
5) France
6) Portugal

Relais à l'américaine senior dames

1) Pays-Bas
2) Allemagne
3) Italie
4) France

Relais à l'américaine senior hommes

1) Belgique
2) France
3) Italie
4) Allemagne
5) Pays-Bas
6) Espagne
7) Portugal
8) Suisse

Liens utiles

Vidéo Championnat d'Europe 2011: relais route seniors hommes
Vidéo Championnat d'Europe 2011: relais route seniors dames
Vidéo Championnat d'Europe 2011: 500 m route seniors hommes
Vidéo Championnat d'Europe 2011: 500 m route seniors dames

Texte : Vincent Esnault
Photos : Daniel Busser
Mis en ligne  le 06 August 2011 - Lu 1341 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB