-
Le 05 August 2011 à 11:08 | mise à jour le 05 August 2011 à 15:29

Europe : 3 médailles de plus à l’issue des courses à élimination

Europe : 3 médailles de plus à l’issue des courses à élimination

Marie Poidevin, Yann Guyader et Brian Lépine ont ramené trois médailles de plus dans l’escarcelle de l’équipe de France ce jeudi. Ils sont tous trois allés les conquérir dans la course à élimination, au prix de rudes batailles. Livio Wenger (Suisse) et Bart Swings (Belgique) sont sacrés rois du fond sur la route après leurs deux titres (sur deux possibles) en individuels à Zwolle.

Mis en ligne par 

La France compte 24 médailles à deux jours de la fin des championnats d’Europe !

Championnat Europe 2011 course sur route

Les patineurs sont passés entre les gouttes ce soir. Plus précisément, ils ont fini leurs courses avant que des trombes d'eau viennent asperger l’immense parking du stade de football de Zwolle. Juste à temps, puisque ça s’est joué à dix minutes près ! Toutes les finales ont donc pu être courues et certains athlètes auront donc passé (presque) la journée sur les rollers !

Marie récolte tous les métaux !

C’est le cas de Marie Poidevin. Après les 200m chrono et la course à points (qu’elle a brillamment remporté), elle a donc pris le départ du 15 km à élimination. 27 tours du très grand circuit routier, dont la moitié à vide étant donné le nombre de participantes, et une finale à cinq. Mis à part les attaques des deux Suisses Rina von Burg puis Déborah Keel, cette course aura été pour partie une course d’attente, d’abord contrôlée par les Italiennes.

Quand les éliminations ont commencé, Marie a failli se faire surprendre par deux fois. Elle s’est ensuite remise dans le sens de la marche, mais c’est Margot Pouydebat qui a alors dû batailler : elle s’est même relevée à cinq tours de l’arrivée, croyant à tort être éliminée. Il a ensuite fallu qu’elle se targue d’un sprint pour recoller… ce qui lui a valu sa place en finale peu après. La lutte a parfois été difficile pour Marie : trois Italiennes se sont souvent trouvées sur sa route.

Le tout dernier sprint a notamment été très serré, mais la Française s’est hissée jusqu’à la finale, bien calée dans la roue des Italiennes. Devant, Katharina Rumpus (Allemagne) partait clairement vers le titre. Marie a lancé ses dernières forces dans la bataille pour effacer Anna Giroldi pour terminer derrière Sofia D’Annibale Une deuxième médaille de bronze après une en or et une en argent : Marie a d’ores et déjà récolté tous les métaux. Mais sa valise de médailles (et de maillots) n’est pas encore pleine !

Championnat Europe 2011 course sur route

Guillaume à la plus mauvaise place...

La course à élimination des Juniors hommes s’est courue sur le même mode que celle des Juniors femmes : une bonne partie de la course pour se placer avant de commencer les éliminations. Le 20km proposé aux Juniors n’a pas été des plus tranquilles non plus. Joris Gardères s’est par exemple fait disqualifier à l’issue d’un des nombreux sprints éliminatoires sans qu’on voit bien pourquoi, alors que les patineurs multipliaient les rétro-poussettes pour éviter de sortir de la course... Guillaume De Mallevoue en est sorti quasiment indemne. Le Francilien s’est alors concentré sur le sprint final. Mais Livio Wenger (Suisse) et Martyn Dias (Portugal) étaient bien les plus forts. Jore van den Berghe (Belgique) est quant à lui revenu de loin pour venir souffler la médaille sur la ligne à notre Français...

Seniors femmes

A l’instar des Juniors femmes, les Seniors femmes sont parties pour un 15km à élimination. Inutile de raconter la première partie de course. En revanche, on peut dire que les Françaises Juliette Pouydebat et Nathalie Barbotin ont joué pour Justine Halbout, essayant de la protéger et de la prémunir des attaques de la concurrence un maximum. Face aux pièges de la route, les Italiennes et les Allemandes ont préféré prendre les devants et mener un train d’enfer. Le rythme a été fatal à Juliette, puis à Nathalie, encore émoussée de ses glorieux efforts du matin, et enfin à Justine, qui termine septième.
Dans le final, Nele Armée (Belgique) semblait quelque peu esseulée face à deux Allemandes et deux Italiennes, mais on la sentait capable de prendre une médaille. Malheureusement pour elle, Jana Gegner (Allemagne) faisait parler sa pointe de vitesse dans les tous derniers mètres pour s’emparer du bronze. Devant, sa compatriote Sabine Berg faisait de même afin de priver Francesca Lollobrigida de l’or. 

Championnat Europe 2011 course sur route

Yann dans la foulée de Bart, Brian dans la foulée de Yann

La course des Seniors hommes a encore une fois tenu toutes ses promesses. Autant le début de course était écrit d’avance – les grandes nations formant des trains et les petites tentant de suivre, autant, le clan tricolore peut être fier de la conclusion. Rapidement dans la course, on voyait donc l’Espagne, les Pays-Bas, la Belgique, l’Allemagne, l’Italie et bien entendu la France former des trains de trois patineurs. Les athlètes des petites délégations, comme par exemple la Grande-Bretagne, la Suisse, la République tchèque, l’Autriche et finalement le Portugal perdaient petit à petit leurs unités.

C’est devenu nettement plus tendu vers la mi-course, quand le feu courait derrière les patineurs italiens, belges ou allemands par exemple : on a vu quelques bouchons du côté de la ligne d’arrivée, là où se jugeaient les éliminations ! Le trio français, composé d’Ewen Fernandez, Brian Lépine et Yann Guyader semblait quant à lui très serein en milieu de paquet. Quand le peloton s’amoindrissait, les Tricolores manœuvraient intelligemment pour remonter à l’abri. En Parallèle, Bart Swings faisait de même d’ailleurs... Devant, Crispijn Ariens et Ingmar Berga (Pays-Bas) abattaient un énorme travail : encore une fois, on sentait que les Néerlandais avaient les figues un peu hautes. Aucun des deux n’est en effet passé en finale, ni Ewen Fernandez, mais ce dernier avait d’abord bien protégé ses deux coéquipiers. 

Bart Swings lançait le sprint à la cloche, comme convenu serait-on tenté de dire. Mais contrairement aux courses sur piste, le Belge ne parvenait pas à creuser un gros écart. Au contraire, Yann Guyader revenait dans sa foulée. Mais le Belge avait encore assez de vitesse, et c’est un euphémisme, pour conserver le gain de la première place. Yann deuxième, Brian troisième : les Français n’ont pas à rougir, au contraire ! Ils laissaient Fabio Francolini (Italie) et Francisco Peula (Espagne) au pied du podium.

Bilan à l’issue de cette sixième journée de course

A l’issue de cette antépénultième journée, l’équipe de France demeure quatrième au tableau des médailles avec 24 unités au compteur. C’est le nombre de médailles d’or qui fait défaut : les tricolores n’en ont « que » six alors que les Belges en ont pris neuf. Car sinon, la France est bien la nation qui a gagné le plus grand nombre de breloques ! Il reste deux jours pour compléter cette course à l’or !

Championnat Europe 2011 course sur route

Liens utiles

Texte : Vincent Esnault
Photos : Daniel Busser 
Mis en ligne  le 05 August 2011 - Lu 1107 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB