-
Le 04 August 2011 à 17:08 | mise à jour le 05 September 2011 à 09:10

Episode 3 : la délégation du Royaume de Suède aux Europe

Episode 3 : la délégation du Royaume de Suède aux Europe

Si la Suède est le plus peuplé des pays nordiques, il n’est certainement pas le plus fourni en patineurs à roulettes ! La délégation suédoise se résume cette année à une seule et unique athlète, la Senior Helena Gustafsson. Nous avons rencontré cette patineuse de 26 ans originaire de la ville d'Umeå...

Mis en ligne par 

Episode 3...

Helena Gustafsson au championnat d'Europe de patinage de vitesse

Umeå est située au nord du pays sur la côte du golfe de Botnie. Nous nous sommes entretenus avec  Helena Gustafsson pour découvrir ses objectifs et la motivation de cette délégation ainsi que les moyens financiers, matériels et humains mis à la disposition de cette athlète pour les championnats d’Europe 2011.

Une patineuse esseulée

Si Helena est la seule patineuse de cette délégation, c’est parce que « les patineurs suédois s’investissent sur la glace plus que sur les roulettes » explique la jeune Suédoise. Il y a pourtant des championnats de Suède en roller tous les ans, sur la route, sur la piste et pour le marathon. Un anneau flambant neuf a même été construit il y a cinq ans, ce qui a permis à la Suède de doubler son nombre de pistes (!!!).
Malgré cela, le nombre de patineurs n’a pas augmenté : les championnats de Suède rassemblent une cinquantaine de patineurs (toutes catégories confondues, des plus jeunes aux masters) et l’on décompte seulement une dizaine de clubs sur ce territoire scandinave.

Objectifs

Pour la Suède – ou plutôt pour Helena – l’objectif est d’intégrer un bon Top 10 en finale du chrono sur la route. Pour avoir une petite idée de son niveau, elle était dans les temps de notre jeune espoir Marie Poidevin lors du Trophée International San Antonio à Pampelune au mois de juin dernier. En ce qui concerne les courses de fond, elle reconnaît avoir des difficultés en peloton, elle qui n’est pas habituée à évoluer entourée de beaucoup de monde.

En effet, à Umeå, il n’y a pas de club. Helena est donc contrainte de s’entrainer seule. Lorsque nous lui demandons si elle patine sur glace, elle répond que non, avant de révéler au cours de la discussion qu’elle a quand même été médaillée à quatre reprises à l’occasion des championnats nationaux en patinage sur glace. Ce qu’elle voulait dire c’est qu’elle n’avait pas un niveau international, mais tout de même ! De toute façon, résume-t-elle, « la plupart des patineurs à roulettes font également de la glace ».

Le staff et les moyens

Pour ces championnats aux Pays-Bas, Helena est venue avec un entraineur, mais pas de kinésithérapeute ni de délégué fédéral. Tous les frais sont pris en charge par la fédération suédoise. L’aspect financier ne semble donc aucunement poser problème pour cette fédération qui rassemble à la fois le roller de vitesse et le patinage de vitesse, comme pour la fédération des Pays-Bas. Cela permet de mutualiser les moyens en tous genres !

La motivation

Helena l’a trouvée toute l’année à travers les différentes manches de la néo European Cup auxquelles elle a participé. Elle se stimule en cherchant toujours à repousser ses limites et à battre ses records personnels. Elle fait beaucoup d’efforts pour progresser techniquement. Car si elle en est déjà à sa 8ème participation aux championnats d’Europe, elle n’a pourtant commencé le roller qu’à l’âge de 17 ans. Elle avait toutefois certainement des bases solides déjà acquises sur la glace.

Pour les championnats du monde, « The Federation hasn’t told anything, yet ». Helena n’en a aucune idée. Elle affirme que sa participation ne dépend pas des finances. Cela dépendra probablement de son chrono à Zwolle… Souhaitons-lui le meilleur !

En attendant, à 18H00, heure des finales des chronos, ce mercredi 3 août, de lourdes gouttes s’abattent sur le circuit routier au pied du stade de football du FC Zwolle... Les finales ont donc été reportées à jeudi à 17H30. Helena devra donc attendre demain pour se dévoiler et exprimer son talent face à des adversaires qu’elle pourrait surprendre...

Liens utiles

Episode 10 : une valse viennoise à trois pas
Episode 9 : 4 copains norvégiens aux championnats d’Europe de roller
Episode 8 : pas de révolution copernicienne en Pologne…
Episode 7 : La délégation du pays Magyar
Episode 6 : Une délégation slovène en petite forme…
Episode 5 : Les Danois (ou plutôt le Danois) aux championnats d’Europe
Episode 4 : La délégation tchèque aux championnats d'Europe
Episode 3 : la délégation du Royaume de Suède aux Europe
Episode 1 et 2 : le Portugal et le Royaume-Uni

Texte : Léa Réguer-Petit
Photos : Daniel Busser
Mis en ligne  le 04 August 2011 - Lu 6221 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB