-
Le 05 July 2011 à 14:12 | mise à jour le 08 July 2011 à 11:15

Championnats de France piste 2011

Championnats de France piste 2011

Trois jours pleins de roller, pleins de soleil également. Ces championnats de France piste 2011 auront rempli les yeux de belles courses pour ceux qui étaient présents autour du patinodrome « Jacques Fronton » ! Au-delà, le club organisateur de l’ALVA a réussi le tour de force de rassembler 84 clubs de tout l’Hexagone et quelques 500 compétiteurs...

Article par 

La fête du roller à Valence d'Agen !

Championnat de France Piste 2011 : Alexis Contin et Brian Lépine500 compétiteurs, des plus petits aux plus grands : avec autant voire plus d'accompagnateurs, cela représentait environ 1/5ème de la population de la ville (qui compte un peu plus de 5000 habitants) ! Le spectacle était donc dans l'arène valencienne, avec pas mal de suspense autour des dernières places à prendre en équipe de France et quelques belles passes d'armes dans les cuves...

Dans la courses aux équipes de France, ces championnats de France piste étaient aussi une étape cruciale, la dernière en fait qui pouvait déterminer les sélections en vue des championnats d'Europe et du monde... C'est ainsi que Laetitia Le Bihan, Aurore Schiro, Julien Despaux, Alexis Contin ou encore Yann Guyader ont validé leur ticket à Valence. Pour d'autres, il faudra attendre ce lundi et les derniers tests qualificatifs.

Yann et Alexis : dernières images ?

L'un écume les pistes assidûment et enchaîne les victoires sans coup férir – dernières en date, dans des styles complètement différents, au Grand International de Coulaines et aux 24 Heures du Mans. L'autre se fait plus discret (c'est sa deuxième compétition en France en 2011 seulement), mais il est loin de passer inaperçu quand il se déplace. Yann Guyader (MSC Roller) et Alexis Contin (Levallois Sporting Club) ont en tous les cas fait forte impression ce week-end. Le premier nommé n'a laissé aucune chance à ses adversaires dans la course à points : il s'est échappé à la faveur du troisième sprint intermédiaire et a filé tout seul, un demi-tour devant le peloton, sans que personne ou presque ne puisse rien faire. Ewen Fernandez (Bouaye) et Nolan Beddiaf (RIL Lamballe) sont pourtant parvenus à sortir de ce paquet quelques sprints avant la fin pour rejoindre Guyader et aller marquer des points également : suffisant pour le podium, mais pas assez pour détrôner le Nantais ! A noter que Yann Guyader succède ainsi à Jacques Bouchet dans la hiérarchie des champion de France du Métallo : le père de Chrystelle avait conquis son titre sur la piste de la Durantière en... 1980 !

Championnat de France Piste 2011 : peloton hommesQuant à Alexis Contin, il a pris l'or sur l'autre course de fond, l'élimination. Au départ des 100 tours de cette course, quelques patineurs semblaient un peu dubitatifs : en plein milieu de l'après-midi, sous un soleil de plomb et avec près de la moitié des tours à vide, comment occuper l'espace ? Julien Despaux (Grenade RS), qui n'est pas un poisson rouge dans un bocal, a coupé court à la réflexion : alors que la course avait été animée par quelques coups de semonces inoffensifs, le Grenadain décidait de partir seul à 10km du but. Son périple aurait pu aboutir, mais le peloton des poursuivants s'est plutôt servi de lui comme d'un point de mire. Restait à savoir qui d'entre Elton De Souza (RPM Poli), Ewen Fernandez, Brian Lépine (ALSS) ou encore Julien Sourisseau (JS Coulaines) prendrait la responsabilité de combler l'écart d'un demi-tour et, peut-être, de se sacrifier pour les autres... Finalement, c'est le dernier nommé qui tentait le coup : le Sarthois partait seul en contre, reprenait puis doublait Despaux et filait vers le titre... Sauf que derrière, les finisseurs n'avaient pas encore tiré toutes leurs cartouches. Ewen Fernandez déboulait comme un mord-de-faim à quelques trois tours de l'arrivée, filé dans son train par Alexis Contin. Les deux déboîtaient sans état d'âme Sourisseau et, à la sortie de l'avant-dernier virage, Contin décalait à son tour puissamment Fernandez. Victoire du Levalloisien, qui a réalisé une course d'attente parfaite, suivi de Fernandez et d'Elton De Souza, qui privait au passage Julien Sourisseau du bronze !

C'étaient peut-être les dernières images de Yann et d'Alexis sur des rollers en compétition officielle en France. Du moins pour cette année ( ?). Yann a en effet décidé de démonter définitivement ses roues et ses platines après les championnats d'Europe et du monde. Quant à Alexis, après l'été, de nouvelles aventures l'attendent sur la glace. Au passage, d'autres patineurs de renom ont aussi annoncé leur retraite sportive. Puisque c'est l'heure des hommages... Les accélérations dans la cuve de Julien Despaux nous manqueront certainement : sur qui misera-t-on désormais à Gujan pour la finale des 3 Pistes ? Les relances au-delà du lactique de Thomas Boucher ne nous feront plus frissonner non plus : qui désormais dynamitera la course quand il commence à pleuvoir et que l'adhésion sur la route est impossible ?

Nicolas Pelloquin roi du sprint, Julien Despaux prince du 1000m

Championnat de France Piste 2011 : soloEn l'absence de Gwendal Le Pivert (RS Guingamp), qui est en convalescence après s'être cassé la clavicule, Nicolas Pelloquin avait devant lui une route ouverte, pardon, une piste ouverte ! En l'occurrence, le Vendéen ne s'en est pas contenté. Sur le 300m chrono, il est allé décrocher un temps astronomique : 26'064 ! Son second, Elton De Souza, lui rend presque une seconde (27'045) et fait moins bien que son Junior de frère, Darren (26'568)... Bis repetita en finale du 500m, où Nicolas Pelloquin a maintenu Julien Despaux à distance respectable pour aller chercher son second maillot. Pelloquin n'aura cependant pas réussi la passe de trois : il est malheureusement tombé en finale du 1000m et, malgré une belle chevauchée pour raccrocher le paquet, il a dû baisser pavillon et regarder les autres finalistes se disputer les médailles.

Le malheur des uns... Julien Despaux n'a pas laissé passer le train deux fois ! Bronzé au 300m, argenté au 500m, il a pris le métal qui lui manquait au 1000m : une belle médaille d'or, construite tour après tour dans ce tournoi du kilomètre. On le voyait à l'aise dans la cuve, véloce et rapide : des qualités idéales pour le 1000m, où il faut à la fois savoir tenir la distance à vitesse élevée et être capable de doubler le moment venu. En l'occurrence, Despaux s'est imposé en patron, à la manière d'un Pelloquin sur le 500m : Alexis Contin, dans son sillage, n'a pu que constater la domination du Grenadain. Elton De Souza, impressionnant de régularité ce week-end, a quant à lui pris le bronze.

La « Halbout connexion » frappe encore

Championnat de France Piste 2011 : Justine HalboutPassons sur le cas de Nathalie Barbotin-Audoire (la Beaumanoir de Dinan) chez les Elites femmes. La Bretonne a encore bluffé son monde en terminant troisième de la course à points et troisième de la course à élimination. Deux médailles qu'elle est allée chercher au forceps, et certainement pas en se cachant. Elle n'a pas hésité une seconde à sortir du paquet pour aller glaner des points durant la première des deux courses : osé avec le peloton à ses trousses ! Elle était encore souvent aux avant-postes de la course à élimination et ne s'est inclinée que face à la vélocité de Justine Halbout (2APN Avon) et de Laetitia Le Bihan (GROL Vannes). Un moindre mal en somme !

Justine Halbout, reparlons-en ! La Francilienne s'est octroyé deux titres à Valence, conquis grâce à une fougue exceptionnelle. Celui de l'élimination donc, mais aussi celui du 500m. En finale du demi-kilomètre, Justine s'imposait devant Aurore Schiro (RS Valence) et sa sœur Clémence Halbout. Clémence qui lui rendait l'appareil en finale du 1000m : médaille d'or pour la cadette des deux sœurs devant son aînée et Laetitia Le Bihan. Et encore ! La « Halbout connexion » avait aussi pris l'argent (Clémence) et le bronze (Justine) au 300m chrono... Six médailles pour Avon – ou pour Halbout, c'est tout comme dans le cas présent – dont trois titres. Et les autres alors ?

Et bien rendons d'abord hommage à Aurore Schiro : la Valencienne a été intraitable sur le 300m chrono (29'715, soit 4/10ème devant Clémence Halbout) et a manqué de peu l'or en finale du 500m (ça s'est joué au lancé de patin). Deuxième hommage rendu à Laetitia Le Bihan : la Bretonne s'est battu comme un beau diable pour aller chiper le bronze en finale du 1000m et, surtout, l'or à la course à points devant Juliette Pouydebat (RS Pibrac). Il ne lui manquait qu'un quart de demi-roue pour accrocher un deuxième maillot à son palmarès du week-end à l'élimination. Mais Justine Halbout est passée par là et on connait la suite...

L'ALVA à l'honneur chez les Nationales femmes

Championnat de France Piste 2011 : pelotonElise Duez et Aurélie Frégona n'auront pas fait dans le détail chez les Nationales femmes. Alors que tout le monde cherchait les roues d'accroche, notamment des MPC rouges (première publicité gratuite), pour glisser le moins possible sur une piste inondée par un soleil de plomb, les deux sociétaires du club organisateur ont roulé en Matter jaunes (deuxième publicité gratuite). Elles étaient parmi les très rares à avoir fait ce choix de roues, mais ça ne les a pas empêché de glaner huit médailles à elles deux sur quatre courses – soit une médaille chacune par course, du 100% de réussite ! Dans le détail, Elise Duez remportait le 300m chrono devant Aurélie Frégona le vendredi soir, puis Aurélie Frégona gagnait l'élimination devant Emilie Martigon (TOAC Toulouse) et Elise Duez le samedi. Dimanche, Elise Duez gagnait la finale du 500m devant Aurélie Frégona et les deux complices s'arrogeaient l'argent (pour Frégona) et le bronze (pour Duez) de la course à points, derrière Emilie Martigon.

Il aurait été possible de faire un parallèle entre la domination de l'ALVA chez les Nationales femmes et celle des JS Coulaines chez les Nationaux hommes. En tous les cas, Oscar Bois et Florian Cormier ont montré qu'ils avaient la trempe de sacrés champions. Une semaine après leur épopée des 24 Heures du Mans, où leur équipe du CSR Team terminait cinquième du scratch après de rudes batailles, les deux Sarthois étaient sur la piste pour jouer une autre partition. Dans une catégorie où il ne suffit pas d'être fort pour s'imposer, ils ont ramené une belle collection de médailles. A commencer par le titre d'Oscar Bois sur le chrono devant Sébastien Hector (ALSS) et Boris Dufour (LOU Roller). Bois qui enchaînait avec un deuxième titre le lendemain soir sur la course à élimination, devant Florian Cormier (coup double !) et Patrick Lausdat (ROBB).

 

Toujours pas rassasié, Oscar Bois enfilait un troisième maillot en finale du 500m dimanche midi, laissant l'argent à Frédéric Lannes de l'ALVA (qui ne s'appelle pas Gérard) et le bronze à un Mikaël Beddiaf (RIL Lamballe) méritant : le Breton, après avoir chuté samedi dans la course à élimination, est allé chiper sa médaille au lancé de patin, jetant toutes ses forces dans cette bataille et se jetant lui-même sur la ligne, au prix d'une deuxième chute ! Pour boucler la série des JS Coulaines, Florian Cormier a enfin pris le bronze de la course à points dimanche après-midi, devancé cette fois-ci par l'incroyable Sylvain Cabotin (ROCS) et Patrick Lausdat. Cinq médailles pour le club sarthois en un championnat : belle moisson !

Ça se bouscule sur la première marche chez les Juniors !

Championnat de France Piste 2011 : peloton junior fémininOn en finit pas de la répéter, mais ne boudons pas notre plaisir. La catégorie Junior est revigorée cette année, et ce n'est pas galvaudé que de le dire ! Encore une fois, nos graines de Seniors ont joué comme des grands dans l'arène valencienne. Darren De Souza (RPM Poli), avec ses 26'568 au 300m chrono, talonne déjà les Elites. Il est (encore) tombé sur un os en finale du 500m, l'empêchant de réaliser un doublé : cette fois-ci, l'os s'appelle Guillaume De Mallevoue (2APN Avon). Le Francilien exilé à Talence, auteur d'un début de saison tonitruant, revient au sommet au bon moment ! Après l'or du 500m, De Mallevoue s'octroie l'argent de la course à élimination, derrière Joris Gardères (RS Valence). Un Gardères qui prend également le titre en finale du 1000m devant un certain Darren De Souza et, encore une fois, Guillaume De Mallevoue... Ces trois-là se sont bousculé sur le podium ce week-end, plus précisément sur la première marche, décidément trop petite pour trois athlètes ! Ils ont cependant laissé s'échapper Pierre-Yves Péridy (POL Longjumeau) lors de la course à points, ce qu'il ne faut surtout pas faire : le Lonjumellois a profité du marquage de Gardères et De Mallevoue pour aller chercher avec ses tripes un deuxième titre (presque) exactement comme il était allé en chercher un à Angers lors du France route sur la même épreuve. On pourra dire que cette année, Péridy aura été reçu à son bac « course à points » avec une mention très bien !

Championnat de France Piste 2011 : peloton emmené par raphael planellesWeek-end compliqué et un peu fou (« rollant ») chez les Cadets pour Raphaël Planelles. Le grand espoir national, licencié au club de Villetelle, a bien sûr pris deux titres dans les deux courses de fond. Il a bien aussi pris deux médailles d'argent au chrono et au 1000m. Mais son séjour valencien a été contrarié par une disqualification en finale du 500m et un « accro » en finale du chrono (qu'il a dû refaire suite à une chute dans le premier virage). Mais les meilleurs passent par ce genre d'aléas, et bien souvent les surpassent même ! Et comme on dit, le malheur des uns fait le bonheur des autres : en l'occurrence par exemple du vaillant Lucas Mesdom (USM Villeparisis), qui décroche un titre en finale du 1000m, mais aussi d'Alexandre Guyomard (RS Guingamp), lui aussi titré en finale du 300m chrono. Et pour finir, soulignons la performance de Benoît Soriano (Valence RS), qui s'impose en finale du 500m devant son public et son compatriote Clément Chaduc (ALVA Roller).

Ce n'est pas très courtois de terminer par les filles le chapitre des Cadets – des Cadettes en l'occurrence. Tant pis : la dernière impression sera la bonne ! Ces championnats de France à Valence d'Agen auront été ceux de Lyse-Anne Planchenault. La sociétaire du CPR Château-Gontier, qui va apprendre à connaître son DTN, a quand même conquis la bagatelle de trois titres de championne de France ce week-end : celui du 300m chrono devant Polixéni Zissis (RAC de Saint-Brieuc) et Ysia Clausses (RS Pibrac), celui du 1000m devant Ysia Clausses et Léna Labat (RS Pibrac) et enfin celui du 500m devant Suzanne Camus (ALSS) et Polixéni Zissis. La Mayennaise est malheureusement tombée lors de l'élimination et n'a donc pas pu réaliser le grand chelem. Dans cette course, Ysia Clausses s'impose devant Déborah Marchand (ALC Bouguenais) et Léna Labat.

Le triplé pour Jessie Fernandez et Quentin Giraudeau en Minime

Championnat de France Piste 2011 : Julien DespauxDans la catégorie Minime, Jessie Fernandez (ALVA) et Quentin Giraudeau (RS Rezé) ont fait « coup triple » : titre au 300m chrono (avec un temps digne des Elites femmes pour Fernandez), titre à l'élimination et titre à la course à points. Les deux se sont suivis à distance et seule la finale du 500m leur a échappée. Le 500m qui a justement été remporté par Morgane Brochard (ALC Bouguenais) et Benjamin Soulet (RAC de Saint-Brieuc).

Pour finir, tirons notre chapeau (de paille) à l'ALVA et à son président, Jules Frégona. L'accueil des compétiteurs et de leurs encadrants a été digne d'un championnat de France, avec la petite touche en plus qui fait la différence : les noms gravés au dos des médailles, robes des hôtesses de podium faites maison par madame Frégona, les cohortes de bénévoles souriants en toutes circonstances, les manèges pour occuper les plus jeunes et bien sûr le soleil – mais la partie était plus facile et presque gagnée d'avance de ce côté-là ! Nos athlètes vont maintenant partir en vacances la tête pleine de souvenirs, ou bien ils iront aux championnats d'Europe représenter la France : à ces derniers, on leur souhaite bon vent ! 

Les sélections pour les équipes de France jeunes sont tombées aujourd'hui !

  • Minimes filles : Jessie Fernandez, Marine Lefeuvre, Cléa Facond, Morgane Brochard
  • Minimes garçons : Jonathan Bach, Quentin Giraudeau, Benjamin Soulet, Mathieu Guilbert
  • Cadettes : Déborah Marchand, Ysia Clausses, Lyse-Anne Planchenault, Polixéni Zissis, Julie Ouvrard
  • Cadets : Raphaël Planelles, Lucas Mesdom, Clément Chaduc, Yassine Baroudi, Alexandre Guyomard.

Liens utiles

A suivre sur le blog : http://francejeunes.over-blog.com/
Lire l'ensemble des résultats sur le site de l'ALVA
Voir les photos de GROL

Texte : Vincent Esnault
Photos : Nathalie Planelles
Mis en ligne  le 05 July 2011 - Lu 5384 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB